Découvrez les 3 points essentiels
pour augmenter ses revenus dans cette courte vidéo gratuite

9 conseils pour abandonner les échecs passés et embrasser l’avenir


En matière de développement personnel, l’une des principales difficultés est d’aller de l’avant et d’oublier son passé : les blessures, les déceptions, même si elles forgent une personnalité, sont aussi des facteurs traumatisants, empêchant parfois de s’accomplir en tant qu’être humain.

Nous vous donnons dans cet article 9 conseils pour abandonner les échecs passés et embrasser l’avenir avec toute la motivation dont vous êtes capable.

La vie vous appartient !

1- Utilisez vos déceptions pour réussir

L’un des grands freins à vouloir vous tourner vers l’avenir n’est autre que le sentiment laissé par vos échecs passés : déception, perte de confiance en vous, remise en question… Ces sentiments, qui ont plutôt une dimension négative, doivent à l’inverse vous servir de moteur pour avancer vers la réussite. 

En effet, les déceptions entraînant des remises en question, vous allez naturellement ajuster votre stratégie et votre plan d’action. L’avenir vous appartient ! 

2- Suivez vos progrès et vos réalisations

L’un des meilleurs moyens pour se tourner vers l’avenir, c’est d’avoir des buts, des objectifs. Pour les atteindre, vous allez passer par des paliers de réussite, des accomplissements, des progressions. Ce sont ces éléments qu’il faut prendre en compte, afin de dépasser le stade de votre passé. 

En effet, en pensant chaque jour à ce que vous ferez demain, plutôt qu’à ce que vous avez fait hier, vous aidera à adopter une attitude où vous accueillerez l’avenir à bras grands ouverts. 

Pour suivre vos progrès et réalisations, ayez toujours un plan d’action en tête, des listes de choses à faire et un planificateur annuel. Ce sont vos meilleurs outils pour cela. 

3- Soyez déçu et relevez-vous

Une fois encore, la déception doit être vue comme une réelle source de motivation. Bien sûr, si vous venez de vivre un échec, il sera difficile de ressentir autre chose que de la déception. Vous devez donc accepter que vous allez progresser et ne pas rester dans ce seul état d’esprit d’échec : après une déception, relevez-vous et avancez ! 

Pour cela, procédez par étapes. Prenez le temps d’être déçu pour analyser les causes de votre échec. Êtes-vous responsable ou s’agit-il d’une difficulté extérieure ?

Ensuite, utilisez cette force liée à votre déception pour aller de l’avant : imaginez une stratégie pour y remédier ou développer de nouvelles compétences, ou bien ajuster votre plan d’action. En somme : après la déception, agissez ! 

4- Utilisez des erreurs pour déterminer la voie à suivre

L’avenir, c’est l’inconnu et c’est vrai que cela peut faire peur. Il est souvent plus réconfortant de repenser à son passé, ce que l’on a vécu, bien qu’il s’agisse d’une grande erreur. Plutôt que de penser à ce que vous avez fait ou mal fait dans votre passé, il est préférable d’extraire des leçons de ces expériences pour aller de l’avant. C’est encore plus pertinent si vous avez fait des erreurs qui peuvent influencer à nouveau votre avenir. 

L’expérience est la meilleure option pour vivre votre avenir avec plus de sérénité : elle se nourrit des erreurs passées pour ajuster votre trajectoire vers l’avenir. Prenez donc du recul sur les événements que vous vivez à l’instant précis : ce que vous considérez aujourd’hui comme une erreur, sera peut-être votre clé de réussite dans le futur. Restez positif et ouvert aux expériences ! 

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

5- Évitez de pointer du doigt les autres

Il n’existe pas de pire attitude que le rejet de l’échec ou de la faute sur les autres. C’est le meilleur moyen de rester dans le passé et de ne jamais avancer. Par exemple, lorsque vous assumez vos responsabilités, mais aussi vos erreurs, alors vous passez par le processus de remise en question qui vous permet ensuite d’aller de l’avant. 

En refusant d’accepter ce processus et en préférant reporter la faute sur les autres, vous restez statique.

Qu’apprenez-vous avec ce type d’attitude ? Rien.

Pour être leader dans votre propre vie en voyant votre avenir, vous avez besoin de renforcer ce leadership en développant votre confiance en vous, mais aussi votre capacité à prendre des responsabilités et à les assumer, surtout quand l’échec est au coin de la rue. 

6- Acceptez où vous en êtes

Vivre dans le passé n’est jamais une bonne attitude : vous aurez tendance à ressasser des événements, dans un esprit critique. C’est pourquoi vous devez accepter votre condition et votre situation, afin d’avoir la possibilité d’aller de l’avant.

En ne l’acceptant pas, votre déni pourra provoquer un immobilisme et un manque de passage à l’action. 

7- N’oubliez pas que vous êtes une personne différente maintenant

Votre avenir vous appartient, pourquoi avez-vous peur d’aller de l’avant et d’embrasser les prochaines opportunités qui s’offriront à vous ? Vous n’êtes plus la même personne que vous étiez dans le passé : vous avez grandi, mûri, évolué, grâce aux expériences (aussi bien positives que négatives) que vous avez vécues. 

Ainsi, tourner votre regard vers l’avenir en tant que nouvelle personne est plein de sens : tirez un trait mental sur votre passé. 

8- Faites preuve de gratitude

Vous pourriez aussi vous sentir bloqué par rapport à votre avenir et vos opportunités futures, car vous ne savez pas où vous en êtes ni comment vous en êtes arrivé là. Il existe une attitude idéale pour lutter contre cela : faire preuve de gratitude.  Que ce soit envers votre entourage, votre mentor ou simplement envers la vie, la gratitude apporte beaucoup de positivité à votre état d’esprit. Elle vous encourage à penser au-delà de votre propre personne, ce qui invite à prendre des responsabilités et à les assumer. La gratitude est aussi un cercle vertueux : en l’exprimant, les autres vous le rendront, et vous serez nécessairement dans une dynamique positive pour aller de l’avant. 

9- Ne considérez pas les erreurs comme des caractéristiques de définition

Enfin, pour avancer vers votre avenir, ne pensez pas que vos erreurs sont définitives ou qu’elles définissent qui vous êtes. Une erreur définit, en revanche, votre capacité à vouloir vous affranchir du passé. Assumez-le, remettez-vous en question et avancez ! 

Grâce à nos 9 conseils, vous aurez bien compris une chose : c’est que les erreurs passées nourrissent votre futur, car elles permettent d’ajuster votre attitude ou votre plan d’action, mais en aucun cas elles ne doivent constituer un blocage. En marche vers demain ! 

VOTRE PANIER