OBTENEZ GRATUITEMENT 5 SEMAINES DE CONFÉRENCES INÉDITES
POUR AVOIR PLUS DE CLARTÉ, PLUS DE CONFIANCE & ÊTRE LIBRE FINANCIÈREMENT

Comment rassurer les autres en quelques secondes


Dans les relations humaines, beaucoup de choses se jugent en seulement quelques secondes : il s’agit d’arborer une certaine apparence pour être catégorisé, d’une réaction isolée pour que les gens vous considèrent autrement… Cela va de même avec les mots, et les maux.

Rassurer les autres, à fortiori votre entourage, en seulement quelques secondes, cela demande une bonne connaissance de vous-même ainsi qu’un peu de travail sur soi. Prêt à trouver la voie de la sagesse ? C’est parti !

 

1. Rassurer, réconforter, quelle différence ?

Rassurer est un terme pouvant arborer deux sens différents, l’un étant plus péjoratif que l’autre :

  • C’est combler un manque de confiance perçu en vous, d’une part.
  • C’est démontrer son empathie et sa dimension compatissante, d’autre part.

Pour résumer, lorsque vous avez à rassurer les autres dans un sens péjoratif, c’est parce que votre entourage a perdu confiance en vous, ou bien que vous n’êtes pas une personne fiable. Cela est souvent lié à votre attitude, ou à votre réputation.

À l’inverse, savoir rassurer les autres en quelque secondes est une qualité incroyable : cela démontre une capacité à se mettre à la place des autres, pour partager leur douleur, leur souffrance, leur interrogation, dans le but de les aider à avancer. Cette dimension est perçue positivement par un entourage : savoir rassurer, c’est devenir un confident, un allié, un ami.

Ainsi, rassurer les autres en quelques secondes, c’est savoir les réconforter. Mais dans quelles circonstances ? Dans quelle optique ?

 

Vivre sa vie à 110% - Franck Nicolas

 

2. Les principales situations nécessitant de rassurer les autres.

Rassurer les autres, c’est pénétrer dans leur intimité et vous placer en protecteur, parfois, dans une position de force. C’est une qualité à double tranchant : il y a ceux qui vont rassurer avec douceur, ceux qui le feront avec force. D’ailleurs, dans quelles situations pourriez-vous avoir besoin de rassurer les autres ?

 

Cela peut d’abord être chez vous, dans votre propre chambre. Votre petite amie panique à l’idée de passer son prochain entretien, et ne sait pas comment s’habiller. Vous devez trouver les bons mots pour qu’elle reprenne confiance en elle immédiatement, et qu’elle retrouve ses esprits.

Elle doit absolument partir à cet entretien sereine ! Rappelez-lui ses qualités, ses objectifs initiaux et conseillez-la sur la meilleure tenue à adopter.

 

Lors d’une soirée entre amis, vous entendez, à votre insu, quelques conversations faisant état d’un malaise. Quelques amis se sentent à l’écart et pensent ne pas être appréciés dans le groupe.

Vous devez comprendre ce sentiment et leur expliquer en quoi il n’est pas fondé : après tout, ils sont bien ici, non ? Pourquoi penser négativement alors qu’ils pourraient passer un bon moment ? Redonnez-leur du baume au cœur et rassurez-les sur la vision qu’ont les autres sur eux.

Il s’agit là d’une situation collective, touchant plusieurs individus.

 

2 personnes qui s'entraident

 

Au cours de votre carrière, vous êtes invité à un gala des plus prestigieux. Vous y allez avec l’ensemble de votre équipe, qui comprend notamment un stagiaire, quatre femmes et deux hommes. L’assemblée étant majoritairement masculine, vos collaboratrices se sentent mal à l’aise dans les conversations et votre stagiaire semble déboussolé.

Placez-vous ici comme conseiller et comme moteur de cette équipe : dites-leur pourquoi ils sont ici, ce que vous attendez d’eux, quelle est leur force. Convainquez-les qu’ils ont toutes les cartes en main pour passer une bonne soirée, et donnez-leur confiance en eux.

Il s’agit là d’une situation collective professionnelle qui nécessite une position de leadership.

 

Vous l’aurez compris au travers de ces quelques exemples : rassurer les autres, c’est tout un art. Il s’agit avant tout de savoir jouer le bon rôle auprès de ces derniers.

 

3. Savoir jouer un rôle dans vos relations sociales.

Il apparaît clairement que savoir rassurer, réconforter, donner confiance aux autres, c’est un véritable défi. Cela nécessite à la fois d’être en accord avec vous-même (et bien dans vos baskets), afin de porter les autres « sur vos épaules », au sens métaphorique du terme.

L’idée est de puiser dans votre propre énergie pour leur en insuffler, afin qu’il reprenne le dessus sur leur moment de doute, de blues ou de perte de foi.

La bonne attitude à adopter c’est celle d’une personne ouverte d’esprit, mais ferme. Rassurer les autres n’est pas synonyme de copinage, surtout dans le milieu professionnel. Il faut trouver la bonne intonation, le bon rôle à jouer : vous n’allez pas rassurer votre patron, votre voisin ou votre mère de la même manière.

 

C’est pourquoi il y a trois niveaux de réflexion et d’action :

  • Rassurer votre entourage proche, c’est votre famille et vos amis, vous les connaissez personnellement, aussi bien leurs forces que leurs faiblesses. Les rassurer est donc un travail quotidien, votre attitude doit être la plus généreuse possible.
  • Rassurer votre entourage direct, qui correspond généralement à votre second cercle d’amis, ou bien à vos collaborateurs professionnels. Votre attitude se doit d’être détachée, objective bien qu’empathique.
  • Rassurer votre entourage général, c’est-à-dire donner une bonne image de vous aux personnes qui pourraient vous rencontrer. Adopter une attitude qui inspire confiance, et qui rassure les autres en quelques secondes, c’est le meilleur moyen de maîtriser leur psychologie.

Attention : tout le monde n’est pas réceptif de la même manière aux techniques pour rassurer les autres.

 

Dates de la Tournée 110 - Franck Nicolas

 

4. Nos conseils et meilleures techniques pour rassurer les autres.

Qu’il s’agisse de personnalité ou de situation, chaque instant est différent : entre votre petite sœur qui a raté son permis et votre patron qui souhaite quitter définitivement l’entreprise qu’il a fondée, le niveau d’implication dont vous devez faire preuve pour les rassurer est graduel.

 

Certains conseils peuvent vous permettre de garder une certaine neutralité, pour rassurer efficacement votre entourage :

  • Gardez un esprit positif, même sur le négatif : ce n’est pas en vous apitoyant sur ce qui existe (ou a existé) que vous allez avancer ou faire avancer votre interlocuteur.
  • Cherchez toujours à connaître la cause du mal-être pour diagnostiquer la meilleure solution à adopter.
  • Soyez force de proposition, sans jamais être dans l’imposition : suggérez les idées, comme si elles venaient directement de votre interlocuteur.
  • Écoutez, demandez à l’autre de se confier, et trouvez des solutions concrètes pour aller mieux.
  • Acceptez de ne pas être le seul recours, ou de ne pas avoir de solutions à proposer : le cheminement vers la guérison est parfois solitaire.
  • Utilisez votre expérience pour comparer, expliquer et inspirer !

 

Saviez-vous qu’un bon ami est une personne à l’écoute de son entourage proche, direct ou général ? Savoir rassurer les autres en quelques secondes est un signe indéniable de confiance en soi et de leadership, des qualités indissociables du leader inspirant.

Et vous, vous en êtes où ?

VOTRE PANIER