À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

4 piliers pour trouver l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Travailler est une action utile car elle nous génère de quoi vivre, un revenu, mais dans l’idéal, elle devrait aussi être enrichissante.

Ce n’est malheureusement pas le cas pour tous.

Si vous avez la chance de faire un métier qui vous plaît, trouvez votre équilibre sous peine de perdre cet enthousiasme et cette joie que vous avez de faire votre travail au jour le jour.

 

Il est dit que le travail fait notre humanité car nous cherchons à nous réaliser dans une entreprise qui n’est pas directement un besoin primaire.

 

Prenez un court instant pour réfléchir sur votre vie et ces aspects personnels/professionnels, a priori opposés, mais tout à fait complémentaires dans la pratique.

 

Voici quelques pistes pour ouvrir la réflexion :

Les deux tiers des Français se déclarent insatisfaits ou très insatisfaits de l’équilibre entre leurs vies professionnelles et personnelles.

C’est le constat que fait l’étude “Work happy” du cabinet de recrutement Robert Half publiée en juin 2017.

Ils ne sont que 12% à se déclarer satisfaits ou très satisfaits !

En faites-vous partie ? Si oui bravo !

 

Par conséquent, le sujet occupe une place centrale chez les travailleurs, aussi bien cadres et employés : 93% considèrent ce sujet comme important.

N’oublions pas qu’il y a aussi des personnes pour qui la tendance va à l’inverse, et pour qui travailler pose un véritable problème.

Dans un sens ou dans l’autre, il y a un problème de relation et d’équilibre sur lequel travailler.

 

1. Différencier les aspects de notre vie, est-ce toujours la solution ?

Qu’entend-t-on par vie personnelle et vie professionnelle et comment peuvent-elles être liées ?

La vie personnelle recouvre le cercle large de vos affinités : famille proche, votre partenaire, vos amis, les activités de loisirs qui vous tiennent à cœur et défis personnels que vous vous proposez.

On peut également y ajouter la spiritualité et la créativité.

 

Votre vie professionnelle concerne la construction d’un projet autre que celui de votre vie familiale ou de vos loisirs.

Elle peut être liée ou non à une réussite économique, elle implique bien évidemment une certaine créativité, un relationnel avec une ou plusieurs personnes, l’assouvissement de votre ego dans une certaine mesure, ou tout du moins le sentiment de faire quelque chose de bien et d’important, et bien évidemment l’apport de quelque chose de plus au monde qui nous entoure.

 

 

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Notre façon de penser rend difficile la satisfaction des deux pôles. Voire même leur imbrication.

Pour changer votre approche, pensez de manière plus organique et intégrale : tout est lié !

Si votre travail ne vous satisfait pas, il y aura un impact sur votre vie personnelle et vice-versa.

2. Définir les interactions entre vos deux vies

Vos deux vies, ou cadres de vie plutôt, sont interdépendants et pour mieux les équilibrer, nous vous proposons de réfléchir à six catégories.

  • Sur une feuille, annotez les 6 catégories citées ci-dessous dans six amples colonnes.
  • Recoupez ces dernières afin d’en avoir deux pour chaque catégorie.
  • Annotez « Vie Personnelle » dans la première, et « Vie Professionnelle » dans la seconde.
  • Le corps – santé et exercice physique
  • Les émotions et le sens – Bonheur, stabilité émotionnelle, votre objectif dans la vie, le sens de votre existence.
  • L’économie et finance – l’argent suffisant pour faire ce que vous souhaitez
  • Les relations interpersonnelles – la qualité et le type de relations qui vous importent
  • Le temps – assez de temps pour faire ce que vous voulez faire
  • La spiritualité et la religion – vos croyances et ce qui vous donne de la force, ou bien donne un sens à vos actions.

Notez ce à quoi ce titre fait référence pour vous, dans le cadre de votre vie personnelle et dans la professionnelle.

Faites une petite flèche à double sens si vos idées ou ressentis sont liés entre les deux colonnes.

Annotez un point vert lorsque vous êtes satisfait de cet aspect dans votre vie, et un point rouge lorsque vous ne l’êtes pas. Notez les intermédiaires en orange.

Qu’est-ce que cela donne ? Où en êtes-vous niveau équilibre ? Quelle couleur prédomine ?

Quelle partie de votre vie privilégiez-vous ? Laquelle vous laisse insatisfait ?

3. Penser à soi

A partir de ce constat, il va falloir agir.

Attention, il n’y a pas de chemin tout tracé, ce qui vous convient en terme d’équilibre sera peut-être une folie pour votre collègue X ou un cauchemar pour Y.

Ne laissez pas les autres vous juger, et ne jugez pas non plus les rythmes des autres… A chacun ce qui lui convient !

A partir de votre plan, établissez une liste des erreurs que vous pensez commettre et qui nuisent à votre équilibre.

Notez-les clairement et pour chacune cherchez trois pistes d’amélioration du problème.

Ne suivez pas la norme. Suivez vos envies et vos priorités qui ne sont pas celles de tous.

Vie pro perso franck nicolas glob

4. Changer de rythme, oser un pas de côté

Quand on pense rythme de vie professionnelle, on se limite souvent aux jours de la semaine, du lundi au vendredi, de  8h ou 9h à 18h ou 19h. De la même façon, la vie personnelle fait référence aux weekends et aux soirées.

Pourquoi est-ce que cela devrait toujours être ainsi ?

Vos rythmes peuvent être totalement différents du commun des mortels et de la routine traditionnelle.

Offrez-vous la possibilité de considérer une autre organisation.

Et oui, il est possible de :

  • Beaucoup travailler sur 3 semaines puis prendre une semaine off pour se recharger
  • Travailler très tôt le matin ou le soir voire la nuit, si vous êtes plus productif, et pas pendant les horaires habituels
  • Faire du télétravail et gérer son temps chez soi
  • Prendre un jour en pleine semaine et travailler un jour du week-end
  • Travailler pendant trois mois et prendre un mois de congés (entrepreneurs et libéraux)

Et ce ne sont pas les seuls schémas possibles ! Il y en a plein !

Certains vous viennent peut-être même à l’esprit pendant que vous lisez ! Prenez-en note !

Définissez vos attentes

Faites le planning d’une de vos semaines types :

  • Notez les jours.
  • Chaque jour, combien de temps (en heures) passez-vous à travailler ? à voir votre famille, vos proches ? et vos amis ? à faire du sport ou l’un de vos loisirs ? à dormir ?

Passez ensuite à la phase de rêve.

  • Prenez un planning vierge.
  • Dans l’idéal, combien de temps souhaiteriez-vous passer par jour à travailler ? à faire vos loisirs ? à jouer avec vos enfants ? à voir vos amis ? etc.
  • Organisez vos envies sur la semaine. Cette étape peut vous prendre du temps. Offrez-vous le luxe de prévoir plusieurs scénarios idéaux ! Comparez-les, affinez. Vous vous approcherez ainsi de plus en plus de ce qui vous conviendrait.

Observez bien les liens entre les deux plans, le réel et l’idéal.

Où pouvez-vous agir pour rapprocher le réel de l’idéal ?

Priorisez

Définissez ce qui compte le plus pour vous.

Sur quel aspect souhaitez-vous intervenir en premier ?

Mettez en place des actions sur une semaine pour modifier votre équilibre. Réitérez une semaine et observez.

Cela fonctionne-t-il pour vous ?

Si oui, conservez votre nouvelle organisation et faites un second pas vers plus d’équilibre.

Donnez-vous à chaque nouvelle implémentation le temps de deux semaines de test.

Réitérez jusqu’à être totalement satisfait.

Si vous voulez changer totalement votre quotidien, tentez l’expérience sur un jour de la semaine puis deux, puis trois. Progressivement.

N’hésitez pas à nous partager ce que vous avez mis en place et comment cela fonctionne pour vous !


< Retour au blog Voir la boutique