À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

8 conseils pour arrêter de procrastiner

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Avez-vous déjà repoussé l’exécution d’une tâche pour vous adonner à une distraction plus amusante ?

En fait, ne répondez pas car nous avons tous vécu cela.

Nous avons tous eu envie de reporter ce qui doit être fait à cause de sa difficulté ou son manque d’intérêt dans la plupart du temps.

 

Bref, nous sommes tous victimes de la procrastination.

Si personne n’y est à l’abri, nous pouvons toujours minimiser son impact de sorte qu’elle ne puisse s’ériger en barrage insurmontable qui nous empêche d’atteindre nos objectifs.

 

Vous voulez arrêter de procrastiner ?

Lisez attentivement ce qui suit :

 

Ce que nous faisons lorsque nous procrastinons

Voici ce qui se passe lorsque nous nous laissons aller à la tergiversation : nous savons qu’il y a une tâche à accomplir, mais notre pensée se met automatiquement à nous détourner de sa réalisation.

Remarquez avec quelle aisance votre cerveau trouve des excuses pour justement fuir momentanément cette tâche.

À la place, vous n’aurez aucun mal à trouver quoi faire à la place et vous n’agirez qu’au dernier moment, voire pas du tout.

 

Après, vous ressentirez de la culpabilité parce que vous vous êtes laissés entraînés à regarder cette vidéo sur YouTube, à converser avec vos amis sur les réseaux sociaux ou encore à vous distraire avec cette nouvelle application sur notre téléphone.

 

Les raisons de la procrastination

Pourquoi nous procrastinons tous ?

Il existe plusieurs réponses possibles à cette question, mais nous pouvons les regrouper dans les arguments suivants :

  • la peur de l’échec face à la difficulté ;
  • la peur de l’inconnu en sortant de sa zone de confort ;
  • la peur de devoir changer ses habitudes ;
  • le fait de trouver une tâche terriblement ennuyeuse malgré son utilité ;
  • etc.

De plus, notre cerveau ne nous aide pas beaucoup dans ces cas-là.

Lorsque survient une tâche difficile ou rébarbative, il se met immédiatement à la recherche du plaisir.

 

Rappelez-vous votre vie estudiantine : combien de fois aviez-vous attendu le dernier moment pour travailler ce devoir à rendre pour le lendemain ou cet examen qui approche à grands pas ? Nous avons tous vécu cela.

 

Les conséquences de la procrastination

Pourquoi est-ce une mauvaise chose ?

Après ce que nous avons déjà vu plus haut, la procrastination ne nous est pas bénéfique dans la plupart des cas.

Si nous ne pouvons pas l’éradiquer complètement, nous avons en nous la force d’atténuer ses effets.

 

Prendre conscience de tout ceci vous aidera à reprendre plus de contrôle dans votre vie.

En effet, il est triste de constater qu’à force de vouloir reporter sans cesse leurs projets beaucoup de gens ont réussi à ancrer l’habitude de rester dans leurs zones de confort.

 

Ce qui a commencé par une simple tergiversation se transforme en une procrastination à vie et cela entraîne souvent de profonds regrets au crépuscule de leur vie lorsque viennent les soucis de santé, les fins de mois difficiles et autre.

 

Procrastiner peut vous remplir de pensées et d’émotions négatives et voici pourquoi :

  • vous stressez parce que le résultat de votre travail manque de qualité faute de temps ;
  • vous vous en voulez à cause de votre manque d’autodiscipline.

 

Évidemment, tout ceci a impact sur votre entourage :

  • vous avez des relations tendues avec votre employeur parce qu’il n’est pas satisfait de votre productivité ;
  • vos rapports avec vos proches se détériorent peu à peu car vous reportez toujours cette conversation importante que vous devrez avoir.

 

procrastination franck nicolas glob

 

8 conseils pour arrêter de procrastiner

1. La prise de conscience

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez déjà conscience de l’effet dévastateur de la procrastination. Ce qui constitue un bon point de départ pour la suite.

 

Prenez un moment pour visualiser et ressentir au plus profond de vous ce qui arrivera si vous continuez dans la même direction, à savoir : privilégier les petits plaisirs éphémères au détriment de ce qui compte vraiment sur le long terme.

 

Prendre conscience sous-entend également qu’il faut nous mettre à la place des autres : comment auriez-vous réagi si l’un des membres de votre équipe n’avait pas accompli sa mission ?

L’outil « prise de conscience » vous permet facilement d’identifier les pensées qui vous poussent vers les petits plaisirs en vous avertissant par divers signaux du type « Attention, tu es en train de dévier là ».

 

2. Votre pourquoi

Si ce n’est pas encore fait, ressentez en vous le « pourquoi » qui vous pousse à entreprendre cet objectif.

Est-ce que vous agissez pour changer de vie ? Pour retrouver une santé de fer ? Pour accomplir un projet qui vous tient à cœur ? Pour changer de métier ?

 

Contrairement à l’exercice que nous avons vu dans le point précédent, ici vous allez visualiser tout ce qui vous arrivera de bien si vous réussissez à vaincre la procrastination.

Que ressentirez-vous ?

 

3. Rationalisez vos peurs

Face à la difficulté d’une tâche, nous ressentons la peur d’échouer et de ne pas être à la hauteur.

Ici, la clé consiste à définir avec exactitude la ou les peurs qui vous bloquent. Le but de l’exercice étant d’obtenir un point de vue plus pragmatique par rapport à celles-ci.

Ce qui peut s’avérer utile pour lever quelques obstacles.

 

Par conséquent, écartez les hypothèses qui n’ont que très peu de chance de se produire.

4. Cassez vos objectifs

Courir pendant une heure non-stop vous semble insurmontable ?

Vous avez probablement raison. Malheureusement beaucoup d’entre nous arrêtent leurs réflexions sur ce constat.

Face à l’ampleur du défi, ils préfèrent renoncer immédiatement.

Or, en découpant votre objectif en plusieurs étapes, vous augmenterez drastiquement vos chances de le réaliser.

 

Dans le cas exposé ci-dessus, vous pourrez commencer par contacter un coach sportif ou trouver une salle de gym.

Après, rendez votre première séance tellement facile que vous ne pouvez échouer du premier coup. À titre d’exemple, vous pouvez effectuer une séance de cardio sur tapis en allure de marche rapide pendant seulement 5 min.

Au fur et à mesure de vos avancées et avec l’aide de votre coach, vous augmenterez progressivement la difficulté.

Vous serez étonné de ce que vous pourrez accomplir en quelques mois.

 

5. Amorcez le mouvement

Dans tout ce que vous compterez entreprendre, l’étape cruciale restera toujours le démarrage.

Malheureusement, la plupart des gens restent bloqués à cette phase.

 

Nous avons tous eu cette envie de ne pas travailler et de rester au lit de bon matin.

Le plus difficile pour commencer sa journée c’est de réussir à vous lever. Remarquez, par la suite, comment les choses s’enchaînent une fois que vous avez pris la décision de vous extirper du lit.

 

Il en va de même pour cette tâche que vous ne cessez de repousser à tout bout de champ.

Bien des gens sont parvenus à des sommets en ayant juste le courage et la volonté d’entreprendre et de commencer.

 

Bannière WES2019 1200x200 - copie

Évidemment, rien ne garantit que vous puissiez aller jusqu’au bout, mais déjà le fait d’avoir réussi à avancer d’un pas vous procurera un sentiment de fierté par rapport à une autre situation où vous n’avez rien fait.

Une excellente astuce pour amorcer le mouvement consiste à dire : « je vais juste y consacrer 5 min de mon temps et puis c’est tout ».

Ainsi, votre esprit associera à cette tâche beaucoup moins de douleur.

Au final, vous verrez, vous n’aurez aucun mal à dépasser les 5 min prévues une fois la machine lancée.

6. Partagez vos engagements

Vous avez réussi à vous mettre à réaliser vos objectifs, ce qui constitue déjà une petite victoire.

Seulement, vous n’êtes pas à l’abri d’une rechute à la prochaine occasion.

Pour vous aider à surmonter cela, appuyez-vous sur votre entourage. Demandez-leur de vous rappeler vos engagements, de vous encourager à persévérer.

Allez encore plus loin en leur fournissant des comptes rendus réguliers par rapport à vos avancées.

7. Revoyez vos habitudes

Un autre aspect de la procrastination est lié à nos habitudes. Certaines d’entre elles nous tirent vers le haut, d’autres pas.

Supposons que vous voulez écrire un ebook et vous ne disposez que de votre soirée pour réaliser cet objectif. Or, auparavant vous aviez l’habitude de regarder la télé après le dîner.

Sous l’effet de la nouveauté, vous n’aurez aucun mal à vous y mettre au début.

Ensuite, pour une raison ou pour une autre, votre cerveau va vous conduire automatiquement devant la télé. Vous sentez que vous devez faire un effort avant de parvenir à écrire et renoncer à votre soirée télé.

Implémenter de nouvelles habitudes prend du temps.

Il faut passer un certain nombre de jours avant de pouvoir l’intégrer complètement.

Servez-vous des conseils évoqués plus haut pour vous débarrasser des mauvaises habitudes et les remplacer par les bonnes.

Il arrive que vous puissiez faillir à vos engagements au quotidien, c’est compréhensible. Ne vous mettez pas dans une colère noire contre vous-même, cela ne vous servira à rien.

À l’inverse, le laxisme ne constitue pas non plus une option envisageable en vous disant que ce n’est pas grave. Le tout est de trouver le juste milieu entre ces deux attitudes extrêmes.

8. Votre récompense

Octroyez-vous une récompense lorsque vous avez réussi à vaincre la procrastination. Rien de plus simple pour réaliser cela : il vous suffit d’inverser le processus.

Auparavant, vous aurez sans doute fait passer les petits plaisirs avant de vous mettre à agir en vous disant : « je vais juste rester 15 min sur Facebook avant de faire cela »

Et si vous commenciez désormais par agir et de vous donner la récompense à la fin ?

Le système de récompense a toujours un effet sur nous autres êtres humains. Autant en profiter pour le retourner à notre avantage.

Vous le savez déjà : nous sommes tous sujets à la procrastination.

Toutefois, ceux qui ont des résultats ne s’en servent aucunement comme prétexte pour ne pas agir.

Vous avez cet objectif à réaliser ?

Alors, agissez de sorte de minimiser au maximum son impact sur vous.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est que vous êtes déterminé à arrêter de procrastiner.

La meilleure chose à faire après avoir lu un article sur la procrastination c’est de vous mettre en action : qu’avez-vous décidé de mettre en place pour ne plus repousser cet objectif qui vous tient à cœur ?

Programme gratuit “Devenez +, Devenez vous”

Nous vous offrons 10 semaines de détox mentale pour affronter le blues de l’hiver & booster vos résultats.

  • Pour accélérer votre succès en ce début d’année
  • Pour vous accompagner encore plus dans cette nouvelle année
  • Pour vous préparer à l’événement du printemps : Le Week-End SPARK
  • Pour vous remercier de faire partie de la communauté GLOB

Ces 10 semaines proposées aux côtés du coach et conférencier international Franck Nicolas vont vous offrir les grands concepts indispensables pour réussir cette rentrée et répondre à votre désir de progresser dans votre vie privée et professionnelle.

Devenez+_ban-blog-site


< Retour au blog Voir la boutique