À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
ATTENTION - Fin des inscriptions au Programme Spark dans - Cliquez ici !
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

Quand une relation amicale devient toxique

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Tout le monde change. Nos amis aussi.

Ce n’est pas parce qu’on a partagé mille aventures, qu’un jour la donne ne peut pas changer.

Le souci c’est qu’on s’en aperçoit souvent trop tard.

Les dommages sont donc bien avancés et couper les ponts devient plus complexe.

Si vous avez un doute sur une de vos relations amicales, c’est qu’il y a probablement quelque chose de nocif à l’œuvre.

Prenez le temps de parcourir nos recommandations pour évaluer la situation et agir.

Rappelez-vous les relations toxiques vous limitent dans votre développement personnel.

Vous n’avez pas à vous limiter à cause de l’ego ou de la malveillance d’autrui. Réagissez !

1. Savoir ouvrir les yeux

Il est difficile de se rendre compte parfois que quelqu’un n’est pas bénéfique pour soi.

Posez-vous donc quelques questions.

  • Vous sentez-vous soulagé lorsque votre ami(e) annule un rendez-vous ?
  • Êtes-vous celle ou celui qui prend toujours des nouvelles ?
  • Vous sentez-vous jugé ? Critiqué ? Non soutenu à de maintes occasions par cette personne ?
  • Vos sentiments et votre état émotionnel sont-ils contradictoires ou perturbés après une rencontre ?
  • Avec cette personne, les choses ne vont souvent que dans un sens, c’est-à-dire que vous donnez toujours quelque chose (une oreille attentive, une épaule sur laquelle pleurer ou bien du matériel) ?

Il y a anguille sous roche si vous répondez oui à nombre de ces interrogations.

Votre ami(e) peut être une source de toxicité pour vous.

Notez que ces caractéristiques peuvent aussi s’appliquer à des proches au sein de la famille.

Il n’y a pas que les amis qui puissent se révéler toxiques…

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

2. Ne pas rester dans le passé

Malgré la conscience du mal que l’autre nous fait, ou du moins, du fait qu’il ou elle ne nous apporte rien de positif, il est difficile d’agir, d’accepter que les relations puissent changer.

Il y a toujours de bons souvenirs auxquels s’accrocher.

Mais le passé est passé.

Rien ne sert de s’y accrocher. Vous n’y retournerez plus et il est temps de faire le deuil de la relation que vous pouviez avoir à un moment X.

Pour vous y aider, vous pouvez écrire une lettre à la personne concernée.

Dites-lui au revoir avec toutes les larmes dont vous avez besoin puis brûlez cette lettre ou enterrez-la.

Vous voilà émotionnellement prêt à affronter, dans la vie réelle, cette personne pour stopper son effet néfaste sur vous.

Rappelez-vous que vous êtes la seule personne que vous êtes sûr de côtoyer toute votre vie durant…

Vous devez vous protéger, prendre soin de vous.

3. Affronter sa propre petite lâcheté

Ce titre vous surprend, voire vous énerve ? C’est l’idée !

Quand une relation n’évolue pas dans le bon sens, il est facile de rejeter l’entière faute sur l’une des personnes, mais une relation concerne deux personnes minima.

Vous êtes donc aussi un peu complice…

Affrontez le fait que par confort, timidité, ou bien paresse, vous avez laissé la situation en arriver au point où elle en est.

Cela vous permettra d’être plus fort, et plus juste au moment de parler avec votre ami et de mettre les points sur les i.

Un discours construit où vous reconnaissez avoir participé à la situation actuelle va surprendre. Vous risquez peu de répartie.

4. Agir

Il est temps de prendre les choses en main.

Plusieurs étapes seront nécessaires… Et celles-ci dépendent de ce que vous souhaitez faire avec cette amitié toxique…

Souhaitez-vous mettre les choses au clair ?

Ok… Il y a des risques que cela ne fonctionne pas, mais vous pouvez tenter l’expérience.

Organisez une rencontre dans un lieu neutre.

Dites clairement que vous souhaitez parler afin que l’autre sache que ce qui vient n’est pas forcément un moment de plaisir.

Soyez clair dans ce que vous dites :

  • Vous n’êtes pas bien dans cette relation amicale.
  • Quels sont vos torts ?
  • Quels sont ceux que vous reprochez à l’autre ? Quelles attitudes ? Soyez précis.

Finissez sur une conversation ouverte sur ce qui peut être fait pour améliorer la situation.

Si l’autre n’a pas déjà tourné les talons… L’ego est fort et ce n’est pas simple pour tout le monde d’entendre qu’on cause du tort.

Souhaitez-vous juste prendre de la distance ?

C’est plus simple !

Cependant passer par l’étape numéro un de clarté dans la relation peut vous libérer et engager cette distance justement !

Arrêtez de répondre aux messages et appels de la personne concernée, ou répondez une fois sur trois.

Limitez les sorties. Faites-lui savoir que vous n’êtes pas en disponibilité perpétuelle.

Dites clairement « je n’ai pas envie de passer trop de temps avec toi en ce moment, j’ai besoin de prendre du recul ».

Souhaitez-vous couper les ponts ?

Vous pouvez là aussi passer par les étapes un et deux afin de créer une distance progressive.

Si vous n’en avez pas le courage, effacez numéros et autres contacts.

Ne répondez plus aux numéros que vous ne connaissez pas.

Evitez un temps les lieux que vous avez en commun avec cette personne.

Si vous n’êtes pas dans la même ville, tout le processus en sera bien évidemment facilité !

5. Se remettre en question et évoluer

Une fois la situation résolue et la relation ré équilibrée ou bien stoppée.

Profitez de ce moment de crise pour mener une réflexion sur vous-même.

Êtes-vous un bon ami ?

Ne seriez-vous pas toxique pour certains à votre tour ?

Prenez le temps d’évaluer vos relations amicales.

Soyez critique avec vous-même et corrigez le tir là où vous sentez des déséquilibres avant qu’il ne soit trop tard.

Quand quelque chose de négatif nous arrive il faut réussir à se tourner vers le miroir et se remettre en question à son tour pour progresser.

Attention ne cherchez pas non plus des problèmes là où il n’y en a pas !


Un mental de gladiateur

 

97% des gens pensent qu’il est anormal d’avoir des problèmes.

97% des gens ne supportent pas l’échec.

L’erreur n’est pas de chuter, l’erreur est de prendre du temps pour se relever.

Nous allons voir ensemble dans la conférence exceptionnelle intitulée “Un mental de gladiateur” de quelle façon on peut reprogrammer notre mental pour ne plus chuter aussi rapidement.

Vous allez aussi découvrir comment entraîner votre cerveau à gagner, à ne plus accepter vos limitations qui vous ont souvent été imposées par les autres afin de devenir inarrêtable.

Événement, Hal Elrod l’auteur du best-seller “Miracle Morning” sera mon invité spécial

Ne manquez pas cette conférence web exceptionnelle qui aura lieu ce samedi 15 juin à:

  • 13h (heure de Montréal)
  • 19h (heure de Paris)

Nous vous invitons à réserver votre place dès aujourd’hui en raison du nombre de participants limité.

CE QUE VOUS ALLEZ DÉCOUVRIR

Au cours de cette conférence web exceptionnelle avec Franck Nicolas, vous allez découvrir:

✅Les 5 saboteurs de votre bonheur & votre équilibre personnel.

Les 7 émotions qui permettent d’affronter tous les défis.

Comment maîtriser vos émotions toxiques en 5 étapes.

Les croyances qui sabotent inconsciemment vos affaires.

Le pouvoir de « l’effet retour » pour sortir du doute.

L’utilité du P.A.S.S. dans votre quotidien pour ne pas lâcher.

Les 5 questions importantes que vous devez vous poser si vous voulez vivre votre vie idéale.

À la fin de cette conférence web en direct, Franck Nicolas répondra à vos questions pour vous accompagner au mieux.

 


< Retour au blog Voir la boutique

VOTRE PANIER