À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

5 attitudes à adopter pour résoudre un conflit au travail

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Le milieu professionnel n’est malheureusement pas toujours synonyme de bonne entente.

Avec les intérêts de chacun, les positions dans l’entreprise ou encore, la pression et le stress extérieurs, sont autant de facteurs qui peuvent provoquer l’apparition d’un conflit au travail.

Si chacun doit travailler à son échelle pour le résoudre, le rôle des managers et chefs d’équipe est clé pour faciliter les discussions et instaurer un nouveau climat de confiance.

Retour sur les 5 attitudes à adopter en cas de conflit au travail, que vous soyez directement concerné ou non.

 1. Dialoguer, c’est essentiel

Conflit ou non, il est important de communiquer au sein d’une équipe.

Mais cela est encore plus vrai lorsqu’un conflit est latent, ou semble sur le point d’éclater.

Un collègue vous a mis dans une situation délicate pour une présentation ?

Vous n’arrivez pas à obtenir la participation d’un autre collègue, habitué à travailler autrement ?

Parlez-en !

Il y a dans ce cas deux types d’attitude à adopter :

–          Il est d’abord conseillé d’en discuter individuellement en allant voir la personne pour lui expliquer son ressenti. C’est normalement ce qui permettra d’éviter l’explosion du conflit

–          Si cela ne fonctionne pas ou si l’attitude est trop récurrente, il faut en passer par la hiérarchie et contacter le manager. Pendant une réunion d’équipe ou lors d’un entretien, il peut permettre d’ouvrir le dialogue sur la situation

La difficulté réside dans la personnalité de tout un chacun.

Le travail en équipe n’est pas une chose aisée, mieux vaut donc exprimer son ressenti plutôt que de le garder pour soi, et finalement alimenter un potentiel conflit.

Aussi, sachez que de retarder la discussion ne fera qu’amplifier les choses : plus tôt vous l’exprimez, mieux c’est !

Il est donc important d’avoir une posture proactive, et d’aller au-devant du conflit plutôt que de le laisser s’installer.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

2. Être dans un esprit de compromis

Autant qu’il faille aller au-devant du conflit, il faut savoir faire preuve de compromis.

Impossible de résoudre un conflit sans accepter de réduire ses attentes, ou de les adapter.

Vouloir à tout prix imposer sa vision des choses ou sa façon de fonctionner ne sera jamais bénéfique à l’équipe.

Rester sur sa position (statu quo) n’aidera pas à faire avancer les choses : s’il y a conflit, c’est qu’il y a opposition, incompatibilité.

Dès lors, il faut savoir se montrer à l’écoute de ses pairs : en comprenant la position de l’autre, on est plus à même de trouver ce qui a provoqué le conflit, afin de le résoudre.

C’est souvent pour faciliter ce processus qu’un médiateur est important : il permet de faire voir aux parties leur tord ou leur attitude « en miroir », ce qui déclenche souvent la remise en question.

Il est préférable d’organiser directement des temps d’échanges avec les parties prenantes afin de se mettre dans un environnement propice à la résolution du conflit.

3. Éviter de vivre le conflit sur le plan de l’émotion

Au total, plus de 80% des conflits sont liés à des situations personnelles (manque d’affinité avec un membre de l’équipe, difficulté de dialogue…) et 27% d’entre eux dégénèrent, avec l’utilisation d’insultes ou de violences physiques.

Cela est interdit sur le lieu de travail, c’est la loi.

Pourtant, une fois la rancune et l’énervement installés, difficile de dialoguer à cœur ouvert sans déraper.

De plus, il ne faut jamais prendre un conflit à titre personnel.

Parfois, ces derniers éclatent sans raison précise, ou du moins, sans qu’elle soit directement liée à vous.

Gardez donc confiance en vos capacités et en votre personnalité.

C’est pour cela qu’une attitude détachée est indispensable pour résoudre (et anticiper) les conflits.

Il faut penser les choses de manière rationnelle pour pouvoir les faciliter, en pensant de manière pratique :

–          Ai-je eu une attitude professionnelle ?

–          Quelle est l’origine de ce conflit ?

–          Quelles sont les options pour le résoudre ?

Fini les « ce n’est pas ma faute », prenez vos responsabilités !

4. Accepter que le conflit soit inévitable

Quel que soit le milieu professionnel dans lequel vous exercez, il y aura toujours des conflits internes, aussi bien entre les équipes qu’avec le management.

Comprendre cela, et adopter une posture d’ouverture en conséquence, est un bon moyen pour prévenir les conflits.

En effet, selon une étude américaine, la gestion des conflits représente 2,8 heures par semaine : sur 40 heures moyennes de travail, cela correspond à un chiffre non négligeable.

Il existe bien entendu plusieurs types de conflits au travail, des plus latents aux plus explicites, mais il est important, avant toute chose, de travailler dans un bon état d’esprit.

Cet état d’esprit, s’il est positif, vous apportera l’ouverture nécessaire pour vous mettre en position d’écoute vis-à-vis de vos collègues.  

5. Gardez un état d’esprit positif

Quoi de plus conflictuel qu’un esprit conflictuel ?

Comme le dit l’adage, on récolte ce que l’on sème.

Ainsi, les personnalités négatives, toxiques ou jalouses auront plus tendance à générer du conflit que d’autres.

D’autant plus dans le milieu professionnel, où les relations sont beaucoup plus difficiles à entretenir, il y a un risque permanent de conflit.

Imaginez que chacun se laisse aller à ses humeurs ou à ses mauvais côtés : ce serait vite invivable !

Pour cette raison, garder un esprit positif vous aide à assurer votre poste tout en gardant de la motivation pour ce que vous faites.

Ne laissez pas les conflits affecter ce que vous aimez le plus, en agissant de manière simple :  

–          Agissez comme vous le dites : la confiance est essentielle pour entretenir de bonnes relations au travail

–          Laissez la place à l’expression, mais aussi à l’écoute

–          Souriez : rien de mieux pour désamorcer les petits conflits !

Finalement, les conflits ont un réel impact sur la productivité de vos collaborateurs, car ils influencent aussi le moral.

Prévenir, mais aussi savoir résoudre les conflits en agissant comme un facilitateur, est essentiel au bon management de votre équipe. 



LA TOURNÉE 110 – UNE JOURNÉE POUR DÉVELOPPER VOTRE FAIM DE RÉUSSIR

La Tournée 110 est une expérience conçue pour vous permettre de booster considérablement votre leadership, votre carrière et votre niveau d’énergie

Durant plus de 6h d’expérience, vous allez découvrir des outils pragmatiques pour affronter vos défis, booster vos finances, vos relations, votre confiance. Avec la Tournée 110%, vous allez mettre fin à la procrastination et prendre des décisions avec plus de clarté

Vous sortirez de cet événement unique au monde prêt à affronter vos peurs et à passer massivement à l’action pour vivre vos rêves sans limitation.

La Tournée 110 aura lieu:

  • Le 2 novembre à Paris
  • Le 16 novembre à Montréal

En ce moment, pour tout billet réservé, nous vous offrons une place supplémentaire pour venir avec la personne que vous aimez 🎁

 

 

 


< Retour au blog Voir la boutique

VOTRE PANIER