À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Découvrez l’outil stratégique indispensable pour planifier vos projets et vivre à 110% En savoir plus

Quand l’ennui au travail rend malade

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Il vous est sans doute déjà arrivé de vous ennuyer au travail, lors d’un après-midi d’été ou après une période de travail intense.

Mais l’avez-vous déjà ressenti lors de périodes de travail normales, ou même avant le début de votre journée ?

Il se pourrait que cet ennui qui vous ronge depuis des jours, voire des semaines, vous rende complètement malade.

On vous explique tout.

L’ennui peut avoir plusieurs causes au travail, attention à ne pas le laisser s’installer !

Pourquoi s’ennuie t-on au travail ?

C’est une situation qui ne vous est pas étrangère : vous consultez ou actualisez vos emails sans réellement attendre quoi que ce soit, vous regardez l’heure toutes les cinq minutes, vous ne pensez qu’à votre fin de journée, vous ne savez pas quoi faire de vos 10 doigts… En un mot : l’ennui est là, il vous guette, s’il ne vous a pas déjà envahi.

Parfois, l’ennui au travail est embêtant. Cela empêche de se concentrer, de travailler de manière efficace et productive, ou même d’interagir avec ses collègues.

La principale cause peut être structurelle, c’est-à-dire liée à l’entreprise en elle-même, ou alors la cause peut-être relationnelle, c’est-à-dire liée à des difficultés de communication.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Que l’ennui existe sous toutes ses formes, il peut se manifester chez n’importe qui.

Il faut également distinguer l’ennui passager de l’ennui permanent.

Dans le premier cas, l’ennui est lié à une difficulté qui peut être surpassée, par exemple, un problème avec la fréquence de travail.

En revanche, l’ennui permanent est lié à un manque de motivation, de stimulation, ou même d’envie. La cause est donc purement subjective.

Pour comprendre l’impact de l’ennui sur vous et votre travail, il faut avant tout en comprendre la cause.

Identifier les causes avant de s’en rendre malade

Nous le disions plus haut, mais il est essentiel de bien distinguer l’ennui passager de l’ennui permanent pouvant vous rendre malade.

Dans le premier cas, l’ennui passager est causé par une fatigue ou une vulnérabilité accrue, un changement dans vos missions ou une nouvelle configuration de travail, qui n’incite pas à la stimulation.

L’état physique est donc à l’origine de cet état d’ennui : pour y remédier, il suffit de recharger les batteries.

Dans certains cas, pourtant, se reposer ne suffit plus. L’ennui est tel qu’il est obsédant, lourd, ingérable. Il angoisse, avant même le début de la journée de travail.

Ici, l’état physique, mais aussi mental, de l’individu, joue dans la perception de l’ennui au travail. D’autant plus qu’un tel état d’ennui génère, en plus de la culpabilité personnelle, une culpabilité sociale : le regard des autres face à son oisiveté ou la course à la performance peuvent vite écraser les personnes les plus vulnérables, ayant un stade d’ennui très avancé.

Mais quelles en sont les causes ?

Parfois, elles ne sont pas clairement définies : il peut s’agir d’un ennui qui s’est installé progressivement, à cause de plusieurs années de déceptions professionnelles et de rancœurs, qui aujourd’hui ennuient les personnes concernées.

Dans d’autres cas, il peut s’agir d’une sensation soudaine, qui s’explique par une atmosphère peu entraînante ou stimulante, ou par un sentiment d’inadéquation dans le milieu professionnel d’exercice.

Cet état d’esprit peut entraîner des comportements à risque, notamment en termes d’alcoolisme, ou générer de mauvaises addictions, comme celle de la pause cigarette. Des fléaux d’autant plus difficiles à gérer si l’ennui rend réellement malade.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Ennui, synonyme de bore-out ?

Reconnu comme maladie professionnelle depuis quelques années seulement, le bore-out a tout de quelque chose de sérieux.

Il désigne en effet une pathologie subie par un individu entraînant à la fois une détérioration mentale et physique, en lien avec un niveau d’ennui important au travail.

Cet état d’ennui n’est pas à confondre avec le burn-out, qui correspond à un épuisement moral et mental lié à un trop-plein d’activités.

L’inactivité des entreprises, les coupes budgétaires ou encore, le développement d’indicateurs de performance personnelle au travail ont eu un impact certain sur les esprits des travailleurs.

Le marché du travail est compétitif, presque effrayant, et face à cette agitation, certains ne peuvent pas s’empêcher d’être blasés ou las.

Pourtant, ce n’est pas parce qu’un individu ressent de l’ennui que cela va nécessairement se transformer en maladie. Certains s’accommodent parfaitement de ce mode de travail et ne chercheraient à rien changer.

L’ennui a donc une définition bien différente en fonction de qui le perçoit : il s’agit donc bien d’une question subjective.

Pourtant, des critères objectifs permettent de le mesurer, comme la perte de productivité, le changement d’humeur ou d’attitude, le manque de réactivité…

Dès lors, comment lutter contre l’ennui ? Quelles solutions existent pour reprendre le dessus et arrêter de se lamenter ?

Les astuces pour lutter contre l’ennui

L’ennui peut provoquer de réelles crises existentielles, allant même jusqu’à la dépression. C’est pour cette raison qu’il est important de le prendre au sérieux et de savoir dépister au bon moment les collègues qui basculent dans cet état d’esprit.

La première chose à faire, c’est d’en parler autour de vous ou d’ouvrir le dialogue sur cette discussion.

En effet, c’est encore un sujet très tabou, notamment dans les entreprises privées, et l’autocensure des personnes souffrant d’ennui peut réellement constituer une charge supplémentaire pour elle.

Le dialogue et la communication peuvent aussi avoir un caractère résolutoire, en permettant de mettre des mots sur ce qui ne va pas pour corriger la situation. Des fois, il suffit de le dire…

Aussi, une fois que vous avez identifié les causes réelles et profondes de votre ennui, et que vous en avez discuté avec votre supérieur, lancez-vous dans un nouveau projet.

Que ce soit pour moderniser le mode de fonctionnement de l’équipe, rendre le quotidien plus joyeux, peu importe : donnez-vous les moyens de sortir de cette torpeur.

En agissant, vous allez contrer l’ennui et trouver des solutions auxquelles vous n’auriez pas songé : changer de poste, demander une promotion, monter votre entreprise, et quoi d’autre encore ?


DÉCOUVREZ L’AGENDA 110

L’outil indispensable pour planifier vos projets et vivre à 110%

Cet organisateur stratégique de vie vous aide à faire beaucoup plus que simplement planifier vos journée.

 

L’Agenda 110 devient votre meilleur outil pour performer dans votre vie.

 

Il vous aide à évaluer votre vie, à préparer votre année, à adopter de nouvelles habitudes pour réussir votre journée, votre semaine, votre mois et vaincre la procrastination.

 

Profitez en bonus de l’Agenda 110 d’un programme de formation vidéo exclusif pour mieux gérer votre temps (valeur de ce programme: 1997$€ > offert)

 

 


< Retour au blog Voir la boutique

VOTRE PANIER