À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96

Série de vidéos gratuites "Devenez plus, Devenez vous"

Tous les mardis, pendant 10 semaines, recevez votre capsule de formation gratuite

Découvrez votre personnalité financière


Les finances prennent une partie importante dans une vie. Que ce soit dans votre quotidien ou dans le cadre de grands projets, votre comportement est révélateur d’une personnalité financière.

Mais de quoi s’agit-il ? Comment savoir quelle est votre personnalité financière ? Réponses dans cet article !

Avez-vous un comportement similaire à une courbe de la Bourse, ou bien êtes-vous plutôt linéaire en matière de finances ?

Qu’est-ce qu’une personnalité financière ?

Comme son nom l’indique, une personnalité financière fait référence à un ensemble de comportements, d’attitudes et, dans ce cas précis, par rapport à l’argent.

Sachez qu’un test de personnalité financière peut être demandé dès lors que vous souhaitez investir ou réaliser des projets immobiliers. Votre banque se basera d’abord sur les éléments connus de votre dossier, puis sur ce test, pour formuler une réponse plus ou moins favorable à votre demande.

De plus, la question de la personnalité financière est un peu particulière, car elle a nécessairement un caractère public, puisque les banques et d’autres organisations peuvent y avoir accès, mais c’est aussi quelque chose de tout à fait personnel.

Le rapport à l’argent et à ses finances relève avant tout, dans la plupart des cas, d’une certaine culture ou éducation. Par conséquent, connaître sa personnalité financière est un bon moyen de mieux gérer ses relations, à commencer par la relation avec soi-même.

Pour déterminer quel type de personnalité financière vous avez, certains critères comme votre tolérance au risque, votre réactivité face aux échéances financières, ou encore, votre gestion de la pulsion d’achat. Retour sur les principales personnalités financières que vous rencontrerez dans votre vie : en général, elles se situent dans un extrême ou dans l’autre. 

Les personnalités financières portées sur la retenue

L’une des principales catégories de personnalités financières n’est autre que celle portée sur la retenue. Ici, les personnes ont des difficultés à placer, dépenser ou utiliser leur argent, pour des raisons diverses.

Il y a d’abord la personnalité des « radins » ou des « phobiques ». Ces derniers entretiennent une peur de la dépense, parfois maladive, qui les pousse à retenir leurs investissements. Ils ne veulent même pas savoir en quoi ou pourquoi investir. Ce qui est bloquant ici, c’est qu’ils ne sont jamais en maitrise de leurs finances, car ils préfèrent en déléguer la gestion. 

Les anonymes sont une personnalité financière un peu à part. Là encore, leur personnalité est dans la retenue, mais par peur du partage d’informations ou du regard des autres. C’est, par exemple, quelqu’un qui va choisir de ne pas s’acheter une voiture dernier cri pour éviter de faire jaser. Être dans la retenue permanente empêche ainsi quelque chose d’important en matière d’éducation de finance : l’expérience.

Les accumulateurs sont, peut-être paradoxalement, dans la retenue, mais pour une raison simple : ils accumulent souvent des choses gratuites, ou bien recherchent l’enrichissement pour l’enrichissement. Il y a cette notion d’acquisition au prix le plus bas possible. Ainsi, il est difficile pour une personnalité accumulatrice de se projeter dans un investissement de long terme qui n’aura pas de résultats immédiats.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Les personnalités financières portées sur l’excès

À l’inverse, l’autre catégorie de personnalités financières se trouve être dans l’excès.

La première et la plus emblématique des personnalités excessives ne sont autres que les parieurs. Le plus grand défaut des parieurs, ce n’est pas tellement l’addiction à laquelle ils sont sujets, mais plutôt leur vision de l’argent, qui est problématique : imaginer que l’argent peut se gagner facilement, en un claquement de doigts ou seulement en jouant quelques cartes, est une erreur. À vouloir plus, sans travail et avec de la facilité, les parieurs ont du mal à se construire une trésorerie et à investir dans des projets.

Les intéressés sont une autre personnalité financière, qui représente un excès dans sa mentalité même : l’argent représente une relation où un rapport de force est présent, « cela a coûté plus cher que le tien donc c’est mieux ». Cette compétition (imaginaire) empêche les intéressés de se focaliser sur le plus important : eux-mêmes. Ils ne vivent qu’à travers les autres et peuvent commettre des excès par simple excès de zèle.

Enfin, les innovateurs sont une personnalité financière à double tranchant. Les innovateurs sont en quête permanente de nouveaux projets, de nouveaux investissements. En soi, c’est plutôt positif. Mais si cela devient une obsession en soi, là s’annonce l’excès : il existe également des risques dans chaque investissement, qu’il faut savoir calculer. L’innovateur aura tendance à mettre la volonté d’action au-devant de tout.

L’indépendant : la personnalité financière équilibrée

Ainsi, si chacun possède sa propre personnalité, y compris financière, rien n’empêche de vouloir la changer ou la faire évoluer. En l’occurrence, la personnalité indépendante est un excellent équilibre entre excès et retenue.

L’indépendant cherche la liberté avant tout, et cela le mène à avoir une relation équilibrée avec l’argent : soit il va le chercher à tout prix, mais trouvera des moyens viables et durables pour y parvenir (à savoir, un travail), ou bien il ne cherchera pas du tout l’argent et ce dernier sera un simple levier, outil, du quotidien.

Pour savoir quelle est votre personnalité financière dominante, posez-vous les questions suivantes :

  • Comment vais-je réagir face à une perte d’argent ? Un gain d’argent ?
  • Est-ce l’argent en lui-même qui m’intéresse, ou plutôt ce qu’il peut m’apporter ?
  • Est-ce que je conçois mes décisions ou ma vie autour de la question des finances ?

En fonction de ces réponses, vous verrez rapidement de quel type de personnalité vous êtes le plus proche. Et si vous voulez en changer, vous seul en avez le pouvoir. Il suffit d’identifier vos faiblesses et de les travailler, pourquoi pas avec l’appui d’un expert en finances. C’est là, la véritable beauté d’un investissement : ce qui vous rapporte sur le long terme.

Alors, selon vous, quelle personnalité financière êtes-vous ?

 



VOTRE PANIER