Découvrez les 3 points essentiels
pour augmenter ses revenus dans cette courte vidéo gratuite

Comment créer votre plan de croissance personnelle et professionnelle ?


Même si vous n’en avez pas conscience, vous avez forcément un plan de croissance personnelle et professionnelle en tête.

C’est comme une feuille de route, qui vous guide dans toutes les étapes de votre vie, jusqu’à l’atteinte de vos objectifs, quelle qu’en soit la nature.

Mais comment créer un plan de croissance qui soit efficace et en accord avec vos principes et vos objectifs de vie ?

Découvrez nos conseils dans cet article.

Un plan de croissance personnelle et professionnelle, ça se travaille encore et encore

Identifier pour mieux créer

Un plan de croissance, cela implique que vous visiez une certaine forme de progrès : monter la hiérarchie d’une entreprise pour le côté professionnel, vous sentir épanoui pour le côté personnel, par exemple.

Ce plan de croissance doit donc être qualitatif et quantitatif : il doit inclure des paliers ou étapes chiffrés, d’autres non.

Par exemple, obtenir un diplôme n’est pas une donnée chiffrée, mais perdre 5 kilos en est une.

Pour créer votre plan de croissance de manière complète, vous devez identifier les aires de progrès que vous souhaitez.

Posez-vous les bonnes questions pour cela : qu’est-ce qui vous motive dans la vie ?

Que souhaitez-vous accomplir ?

Comment faire la jonction entre vos ambitions professionnelles et vos rêves personnels ?

Peu importe que vous ayez un plan de croissance formel, couché sur le papier, ou non : remettez-vous en question régulièrement pour ajuster ce plan.

Lorsque vous avez identifié ces aires de progrès, vous pouvez instaurer des objectifs à court, moyen et long terme, sous toutes les formes, et vous lancer dans votre aventure de vie.

Enfin, pas tout à fait : il vous reste encore à trouver vos forces et vos faiblesses pour mieux y parvenir.

Trouver vos forces et vos faiblesses

Un plan de croissance est un document évolutif : ce que vous mettez aujourd’hui sur le papier n’est peut-être pas ce que vous aurez dans quelques années.

La raison en est simple : vos forces et vos faiblesses peuvent évoluer également.

Ces dernières ne sont jamais définitives, vous avez le pouvoir de les transformer.

C’est pourquoi ce sont des éléments incontournables à prendre en compte pour la rédaction de votre plan de croissance.

Par exemple, si vous avez conscience d’une faiblesse en particulier, que ce soit votre capacité à mémoriser ou votre tendance à la procrastination, intégrez cela dans votre plan de croissance.

Incluez également les forces, comme votre mental d’acier ou vos ressources personnelles, afin de contrebalancer ces faiblesses.

La beauté du plan de croissance, c’est qu’en identifiant ces forces et ces faiblesses, vous pouvez inclure leur amélioration dans votre propre plan de croissance.

De la sorte, vous pouvez mettre l’accent sur un aspect de votre vie professionnelle (l’obtention d’une promotion, par exemple) pour constituer un levier dans votre vie personnelle (plus de revenus, et donc plus de formations), ou inversement.

C’est comme un cercle vicieux positif, qui forme un excellent équilibre entre plan raisonnable et ambitieux : vous avez alors toutes les clés en main pour avancer et atteindre la réussite tant espérée !

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

Instaurer un plan de croissance raisonnable, mais ambitieux  

Souvent, votre plan de croissance est lié à vos ambitions les plus profondes : redonner à votre communauté, dépasser votre propre personne en termes de réussite…

Un plan de croissance, c’est une sorte de feuille de route contre et pour soi-même.

C’est pour cette raison que vous devez instaurer un plan de croissance raisonnable, mais ambitieux.

Qui n’a jamais souhaité concrétiser tous ses rêves ?

Qui ne voudrait pas connaître une réussite insolente et permanence ?

Personne, car ce sont des choses auxquelles tout le monde aspire.

Ce plan de croissance est votre outil principal pour réaliser vos rêves à toutes les échelles.

En étant raisonnable, vous gérez vos attentes de manière réaliste, en vous appuyant sur ce que vous pouvez contrôler.

Par exemple, tout le monde ne peut pas obtenir une promotion, mais chacun possède des leviers différents pour y parvenir : éducation, personnalité, connaissances… À vous d’organiser des étapes réalisables et raisonnables pour atteindre ce but.

Cependant, ce plan ne doit pas sous-estimer vos capacités ou vous faire vous reposer sur vos lauriers.

Il doit aller plus loin que vos espérances et vous fixer des objectifs ambitieux : ce n’est qu’en voyant les choses en grand que vous pouvez vous développer, progresser et obtenir de nouvelles compétences.

Entretenez cette approche.

Votre réussite à travers votre plan de croissance repose finalement sur votre capacité à utiliser les bons leviers à votre disposition.

Utiliser les bons leviers pour en faire un plan de vie

Votre plan de croissance personnelle et professionnelle est un instrument de votre réussite, mais il ne peut pas exister si vous ne l’alimentez pas avec d’autres outils ou leviers.

Par exemple, le mentorat est aujourd’hui indispensable à votre croissance personnelle et professionnelle.

En ayant une relation privilégiée avec un mentor, vous allez gagner en apprentissage, en compétences, en expérience, en bénéficiant directement des conseils d’une personne expérimentée.

N’oubliez jamais l’apport de la formation continue pour faire évoluer votre plan de croissance en permanence : que ce soit pour justifier votre parcours ou bien grimper vers de nouveaux sommets, c’est un puits inépuisable de ressources leviers, qui transformeront vos rêves en réalité, ainsi que votre leadership.

Les connaissances amènent en effet l’expérience, mais aussi la réussite.

Et qui dit réussite, dit concrétisation de vos rêves !

Avec les bons outils, votre plan de croissance devient un plan de vie ! Qu’attendez-vous pour en faire plus, et en attendre plus de vous ?

VOTRE PANIER