SOMMET SPARK
Programme gratuit de 5 semaines avec Franck Nicolas
pour rebondir& saisir les meilleures opportunités
dans ce nouveau contexte économique.

Start Up : comment éviter le crash ?


Alors que 9 startups sur 10 sont en faillite dès leur première année, il est plus que jamais nécessaire d’avoir les bons outils décisionnels et stratégiques pour éviter de foncer dans le mur.

Si vous lancez votre entreprise, il y a sans doute quelques erreurs que vous aimeriez connaître avant de vous lancer.

On vous donne ici 4 conseils pour éviter le crash en tant que nouvelle Start Up ! 

Prenez un certain recul en tant que dirigeant d’entreprise pour bien mener vos affaires 

Ayez l’âme de servir vos clients 

Lancer son entreprise peut être un rêve ou bien un aboutissement, celui d’une recherche ou d’une idée, voire d’une innovation.

Tout le monde n’a pas l’âme d’un businessman et pour beaucoup, une entreprise se résume d’abord à un produit, une prestation ou un projet.

C’est là l’erreur de 9 entrepreneurs sur 10, qui tombent amoureux de leur entreprise ou bien de leur produit.

Une entreprise doit être beaucoup plus flexible que ce qu’elle propose : en tant que leader, il faut donc aller au-delà et se mettre réellement au service de vos clients. 

Concrètement, cela signifie qu’il faut orienter toutes vos décisions par rapport à ces clients, et non par rapport à vous-même ou aux produits/prestations que vous proposez.

C’est pour cette raison que les toutes petites entreprises, à commencer par les start-up et les solopreneurs, sont les plus touchés par les crises et les faillites dès la première année.

Au-delà de la passion client, il faut aussi savoir être entouré, guidé et épaulé, grâce à des soutiens sans faille. 

Avoir le feu sacré est essentiel pour réussir et ce feu se retrouve dans la passion du service client.

En gardant cela à l’esprit, vous pourrez trouver les bons soutiens pour réussir.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

Trouvez les bons soutiens 

L’autre erreur des entrepreneurs qui ne réussissent pas, c’est tout simplement qu’ils ne bénéficient pas des bons soutiens, ou alors qu’ils ne les ont pas cherchés en amont. 

Avant de lancer votre entreprise, il est important de procéder à un état des lieux de vos soutiens, qu’ils soient moraux ou financiers.

En effet, lancer son entreprise sans avoir de « support system », c’est-à-dire un environnement qui va être favorable à votre réussite, est très dangereux.

Certains passionnés se lancent dans leur entreprise avec de grands rêves et contractent des dettes importantes pour cela.

Les conséquences sur une famille ou des amis peuvent être désastreuses en cas d’échec, surtout si ces derniers ont contribué au lancement de l’entreprise.

Il faut donc avoir le soutien de vos proches pour vous lancer et garder le cap, malgré les obstacles et les difficultés. 

Il est aussi important de sonder les soutiens officiels et gouvernementaux.

Il existe toujours des organismes qui sont là pour fournir des aides financières, économiques ou d’information aux entrepreneurs.

Selon votre situation personnelle et votre catégorie d’entreprise, vous pourrez bénéficier d’aides ou de soutiens complémentaires. 

Enfin, votre principal soutien ne sera autre que vous-même : posez-vous les bonnes questions avant de lancer votre entreprise, afin de savoir si vous êtes prêt à accepter les sacrifices que cela peut engendrer. 

L’aventure entreprenariale n’est pas faite pour tout le monde, encore moins si vous avancez sans le moindre soutien.

Ce soutien est essentiel notamment pour vous aider à apprendre l’argent. 

Il suffit de suivre quelques principes clés pour vous en sortir dès la première année 

Apprenez l’argent 

Voilà une formule étonnante que « d’apprendre l’argent ».

Pourtant, c’est la clé de toute réussite pour votre business : si vous ne connaissez pas l’argent, vous ne prendrez pas les bonnes décisions au moment opportun.

Par exemple, le manque de gestion des flux de trésorerie est une erreur courante des débutants qui mène directement au crash de votre start-up.

C’est pourquoi il est essentiel de bien vous entourer pour maîtriser vos finances dès le premier jour, avec des spécialistes ou des connaisseurs (c’est là qu’un mentor est intéressant), mais aussi en apprenant vous aussi comment gérer votre argent. 

Une question doit vous animer au quotidien : combien vous reste-t-il à la fin du mois ?

Quel est votre cash-flow ?

Ce dernier est tout simplement le pouvoir de votre entreprise : sans cash-flow, pas de progrès possible.

Pour éviter le crash, vous devez donc mettre des structures et des modèles en place, pour augmenter de manière exponentielle rapidement. 

Formez-vous à l’argent pour investir votre argent plutôt que le dépenser.

Investir en vous, surtout si vous êtes solopreneur, c’est miser sur l’actif principal de votre entreprise, ce qui vous aidera à prendre confiance en vous pour mieux gérer votre entreprise. 

Le mieux est l’ennemi du bien 

Les entrepreneurs, notamment débutants, voient les choses avec deux biais : la perfection et la finalité.

Beaucoup pensent que lancer une entreprise est un processus linéaire, alors qu’il s’agit en réalité d’une aventure itérative et cyclique : elle recommence à l’infini.

En effet, le produit ou la prestation que vous proposez aujourd’hui a vocation, par essence, à se développer et à évoluer, de même que la taille de votre entreprise et, par extension, ses objectifs stratégiques.

Par conséquent, le mieux est l’ennemi du bien : il ne faut pas attendre d’avoir le projet parfait avant de vous lancer : débutez l’aventure sans attendre

Qu’il s’agisse de produits, de conseils ou d’un site web, n’hésitez pas à vous lancer.

Si vous repoussez sans cesse la date de lancement sous prétexte de perfectionnement, vous ne serez jamais prêt et irez droit dans le mur.

Le principal conseil pour éviter le crash, c’est de vous lancer coûte que coûte avec un plan stratégique que vous réajustez régulièrement, notamment en termes de trajectoire et de progrès.

Utilisez des outils stratégiques pour garder votre plan à jour, comme votre Agenda 110, et entourez-vous des bonnes personnes. 

Rien n’est jamais parfait dans la vie, mais ce que vous lancerez contribuera sans aucun doute à améliorer la vie de vos clients : pourquoi les priver plus longtemps de ce produit ou cette prestation que vous avez à mettre à leur service ?

Start-Upers, c’est parti ! 

VOTRE PANIER