Découvrez comment avoir une confiance en vous illimitée en vous débarrassant de 6 croyances toxiques qui limitent votre potentiel

Comment lutter contre la sensation de manque


C’est un réflexe humain de vouloir regarder ce que les autres ont. Nous sommes, de plus, dans une société de voyeurisme et Instagram, Facebook ou autres médias sociaux nous permettent d’assouvir ce travers.

Mais il y a 2 façons de réagir à cela : se focaliser sur ce qui nous manque ou exprimer notre gratitude envers ce que nous avons déjà.

Notre culture du manque

Trop souvent, nous nous concentrons sur ce qui nous manque, ce que nous n’avons pas, plutôt que de voir ce que nous avons. Selon la chercheuse Brené Brown, nous vivons dans une culture qui nous laisse percevoir le manque. Notre culture est une culture du ” jamais assez “.

Selon la chercheuse, cela commence dès le matin : nous nous levons en pensant que nous n’avons pas assez dormi, nous passons la journée à penser que nous n’avons pas assez de temps, et nous nous endormons en pensant que nous n’avons pas réussi à accomplir suffisamment de tâches. Quoi que nous ayons, quoi que nous fassions, ce n’est jamais suffisant.

Tout au long de la journée, en étant au contact des autres, nous sommes douloureusement conscients de ce qui nous manque : intelligence, talent, argent, chance, créativité… Chacun trouvera quelque chose.

Seulement voilà. Non seulement toutes ces comparaisons ont le pouvoir de nous décourager et de nous affaiblir, mais en plus elles camouflent et anéantissent les cadeaux énormes que nous avons reçus de la vie.

 

Choisir le bon filtre

Certes, il y a un million de choses que nous n’avons pas. Mais il y a aussi un million de choses que nous avons. Il suffit de voir à travers le bon filtre pour s’apercevoir que nous avons tous reçu plus que ce que nous pouvions demander ou même imaginer.

Ce bon filtre se nomme la gratitude et c’est un filtre qui amplifie tout ce qui est bon dans nos vies plutôt que de le rendre insignifiant.

La gratitude nous aide à cultiver une mentalité d’abondance plutôt que de manque.

 

Comment je lutte chaque jour contre cette culture et cette mentalité du manque.

Au lieu de clore ma journée en pensant à ce que je n’ai pas réussi à obtenir ou à accomplir, j’essaie de me concentrer sur les cadeaux que la vie m’a offerts et de les exprimer.

Je couche chaque soir par écrit ma gratitude dans mon agenda. Non seulement cela m’offre le bénéfice instantané de me concentrer sur le positif, mais cela me permet aussi d’ancrer en moi cette force pour les moments plus difficiles à venir.

Je crois que, de toutes façons, nous n’obtiendrons jamais plus jusqu’à ce que nous soyons pleinement reconnaissants de ce que nous avons déjà.

Soyons clairs : l’ingratitude ambiante crée des victimes dans notre culture du manque. Nous en connaissons tous autour de nous.

N’oublions pas que remercier la vie au quotidien pour tout ce qu’elle nous offre, nous protège du sentiment de peur, de frustration, d’échec et de mécontentement et nous guide vers le succès, la joie et l’accomplissement.

Si vous souhaitez vous fixer des objectifs qui fonctionnent réellement et voir grand en 2017, j’offre un nouveau webinaire gratuit intitulé 7 étapes pour réussir votre année avec Franck Nicolas. Ne le manquez pas.  http://programmestarter.com/starter-2017 (Accessible seulement jusqu’au 15 janvier 2017)

VOTRE PANIER