Découvrez 3 stratégies secrètes pour doubler votre chiffre d’affaires en période de crise

Comment affronter une rupture amoureuse ?


Rien ne demande plus d’investissement et de courage qu’une relation intime.

Amour, amitié, peu importe : votre relation, cet espace de sécurité, vient de s’effondrer, en même temps que vos certitudes, que votre confiance en vous.

C’est une étape difficile. Mais il existe un moyen de vous libérer de votre douleur, de votre peine : découvrez-le dans cet article !

 

1. Les étapes : la compréhension, le déni, la colère, l’acceptation.

 

Il est souvent plus facile de blâmer l’autre, dans une relation, de l’échec de cette dernière. De faire des reproches, de rester dans le passé.

Mais la vérité, c’est qu’une relation n’est autre que le reflet de ce que vous êtes, vous.

Dès lors, pour dépasser la douleur qu’elle vous inspire aujourd’hui, il faut débuter un travail qui se décompose généralement en quatre étapes émotionnelles :

  • La compréhension, c’est comprendre ce qui n’a pas marché, mais aussi ce qui fonctionnait.
  • Le déni, une phase incontournable qui consiste à refuser l’échec de la relation.
  • La colère, qui est accompagnée d’un ressenti, contre la personne ou vous-même.
  • L’acceptation, qui est l’étape vous permettant désormais d’avancer.

 

L’ensemble de ces étapes, certains les franchissent en quelques heures, d’autres en quelques semaines, parfois, cela prend des mois.

Perdre quelqu’un que l’on avait jusqu’alors dans sa sphère intime, c’est souvent un coup au moral. Vous aurez besoin de faire le point, de voir ce en quoi vous croyez encore.

Ces étapes constituent un processus psychologique par lequel beaucoup de personnes passent, qui permet de prendre la mesure des choses.

 

L’étape de la compréhension est parfois passive, elle consiste à réaliser que la personne n’est plus là, qu’elle ne sera plus dans votre quotidien. C’est aussi réaliser la situation.

 

De là vient généralement le déni : non, ce n’est pas vrai, elle peut revenir.

À chaque instant de manque, vous êtes prêt à vous précipiter sur votre téléphone pour l’appeler, la contacter, mais rien n’y fait : c’est terminé.

 

Relation amoureuse douloureuse - Glob Franck Nicolas

 

C’est là que la phase de colère se manifeste. Elle est détachée de la réalité : elle s’accompagne d’un rejet total de la situation, et d’une attitude parfois irrationnelle.

La colère se matérialise de différentes manières chez les uns et les autres : violence ou silence, peu importe, l’important est de dire. Exprimer. Laissez votre colère s’exprimer.

 

« Le calme après la tempête », c’est bien connu. Mais c’est vrai.

Vous voilà maintenant apaisé, vous avez évacué toutes les mauvaises choses qui vous rattachaient à cette histoire, vous avez hurlé, même en silence, et êtes maintenant en pleine mesure de passer à autre chose.

 

2. Ne pas se mentir à soi-même : faire un travail d’introspection.

 

La meilleure solution, pour avancer et dépasser sa peine, c’est de ne jamais se mentir : dites-vous la vérité.

La vérité, ça fait mal, mais c’est ce qui permet d’aller de l’avant. Dites la vérité à cette personne qui vous quitte, dites la vérité à votre entourage, mais surtout, regardez les choses en face.

 

C’est pourquoi un travail d’introspection est nécessaire : il permet de regarder à travers son âme, un exercice difficile à première vue.

Mais au fur et à mesure, il permet d’aller au-delà de la douleur, de trouver la force d’aller de l’avant. Cela requiert du temps, de l’énergie, c’est pourquoi plus vite vous acceptez la situation, plus vite vous pouvez procéder à ce travail.

 

Le travail d’introspection consiste à vous poser des questions clés, dont vous êtes la seule personne à connaître les réponses.

Par exemple, il peut s’agir :

  • Quel est mon niveau de responsabilité dans cette séparation ?
  • Ai-je tout donné pour cette relation ?
  • Quel manque provoque-t-elle aujourd’hui ?
  • S’agit-il d’une décision à sens unique, ou prise à l’amiable ?
  • Est-ce que je peux retrouver le bonheur ?
  • Suis-je assez conscient de mes limites et de mes forces pour avancer ?

 

Abandonnez vos idées noires, comme les typiques « personne ne m’aimera jamais comme cette personne ». Maintenant, il est temps de tourner la page !

 

3. Garder le cap, aller de l’avant.

 

WES Franck Nicolas Glob

 

C’est souvent plus facile à dire qu’à faire, surtout que les délais pour se remettre d’une douleur amoureuse varient d’une personne à l’autre.

Pourtant, il faut voir cette relation amoureuse comme un partenariat ou une relation professionnelle : si cela ne marche pas, c’est que ça n’était pas fait pour durer.

Si vous avez tout donné, mais que les termes du contrat ont été bafoués, alors ce n’est pas un partenaire de confiance. En amour, c’est la même chose !

 

Il existe bien des techniques pour divertir l’esprit et vous libérer de votre peine. Cela commence par des petites choses du quotidien, comme :

  • Réorganisez votre espace de travail
  • Changez la disposition des meubles chez vous
  • Réaménagez tous les lieux de vie que vous avez partagés
  • Préparez un nouveau planning
  • Démarrez une nouvelle activité sportive ou culinaire

Ce sont des techniques « basiques » et vos amis vous aideront sans doute à passer outre. Les techniques « complexes », quant à elles, vont vous mobiliser sur un temps plus long, mais vous apporteront la guérison.

 

Il peut s’agir d’arrêter de rêver de cette personne, de ne plus l’inclure dans vos projets de court et moyen terme, sans pour autant refuser qu’elle existe : ce serait là un écueil des plus douloureux !

 

En somme, vous libérer de votre douleur amoureuse nécessite de votre part une acceptation de la situation, mais, plus encore, une acceptation de vous-même.

Garder confiance en vous est clé pour surmonter une telle peine, et faire preuve de courage vous aidera à vous sentir prêt à faire de nouvelles rencontres.

 

Appuyez-vous sur votre profession pour transposer votre manque, et voyez cette peine comme un nouveau défi à surmonter ! Vous serez alors libre, et libéré. N’est-ce pas que ce que l’on recherche tous ?

 

VOTRE PANIER