À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

6 astuces pour reprendre le contrôle de ses finances

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Vous en avez assez de devoir batailler tous les mois pour joindre les deux bouts ? Vous n’arrivez pas à vous débarrasser de vos dettes malgré vos multiples efforts ?

De nombreuses personnes se trouvent malheureusement dans ce cas. Elles ont l’impression de travailler juste pour éponger les dettes et angoissent terriblement lorsque vient le moment de régler les factures.

 

Si vous vous retrouvez dans pareil cas, il est temps de changer votre fusil d’épaule. En effet, s’il y a une personne qui doit devenir maître de ses finances ce sera vous uniquement.

Appliquez les conseils partagés ci-dessous et vous verrez peu à peu les changements opérer dans votre vie.

 

1. Évaluez votre situation financière.

La première étape consiste à mettre au clair votre situation actuelle.

Il vous faut juste un stylo et un carnet ou un cahier pour prendre des notes. Après avoir effectué cet exercice, vous verrez à quel point vous êtes endetté.

 

Mettez sous forme de tableau :

  • Les entrées : salaire, allocation familiale, etc.
  • Les sorties : loyer, crédits, électricité, abonnement internet, etc.

Après avoir obtenu le total de chaque colonne, soustrayez le montant à gauche par celui de la droite et voyez le résultat.

 

Résultat neutre

Faites attention, car un résultat neutre ne signifie pas que vous avez un budget équilibré. En effet, nous n’avons pas pris en compte les dépenses variables. Il peut s’agir de votre carburant, de vos shoppings, etc.

 

Résultat négatif

C’est confirmé, vous vivez au-dessus de vos moyens. Il faut maintenant déterminer si vous avez des dettes, des crédits ou des découverts bancaires qui plombent votre budget.

 

Si tel est le cas, est-ce que vous parvenez à faire face à vos dettes ou est-ce que vous vous retrouvez dans un état de surendettement ?

Vous êtes surendetté si vous n’arrivez plus à régler vos dépenses habituelles en raison des crédits et découverts qui absorbent plus du tiers de votre revenu.

 

 

2. Oubliez les découverts et les rachats de crédits.

 

Finances Franck Nicolas GLOB

 

Pour éponger vos dettes dans l’immédiat, vous serez peut-être tenté de faire appel à votre banquier. Cela peut sembler un bon plan, mais si vous y réfléc

hissez à deux fois, ce n’est pas le cas.

N’oubliez pas que votre banquier est avant tout un salarié comme un autre. Il fait passer ses intérêts avant les vôtres. Le profil du client idéal pour lui c’est le salarié solvable, celui qui se sert des découverts pour assurer son train de vie.

 

Recourir à un découvert chaque mois vous fera plonger peu à peu vers le surendettement. Lorsque vous dépassez le découvert autorisé, il vous prélèvera des frais pouvant atteindre jusqu’à une trentaine d’euros.

Ramenez ce chiffre à un an et vous verrez que la banque ne fera que s’enrichir sur votre dos. Si vous gardez votre train de vie, vous allez devoir recourir à un découvert encore plus important et vous voilà pris dans l’engrenage.

 

La solution : dites stop aux découverts

Prenez contact avec votre banquier et demandez-lui de supprimer sur-le-champ vos autorisations de découverts.

Mettez de l’ordre dans le remboursement de vos crédits. Commencez par celui dont l’intérêt est le plus élevé.

 

3. Partez sur de nouvelles bases.

Beaucoup ont tendance à penser que pour régler leur problème de finance, il suffit d’augmenter le niveau de revenu. Ce qui est vrai en partie, mais il faut vous rendre à l’évidence : remplir un panier percé ne sert à rien.

Pour reprendre le contrôle de ses finances, il n’y a pas 36 solutions.

Il faut commencer par réduire votre train de vie. Vous avez juste à appliquer la formule suivante : dépenser moins que ce que vous gagnez.

 

Nous ne pouvons jamais nous rendre complètement compte de ce que nous dépensons qu’en les traquant de plus près.

Notez dans le même tableau ci-dessus tous vos achats pendant un mois entier pour vous rendre compte de la direction où part votre argent.

 

Éliminez le superflu

Maintenant que vous avez une idée de ce que vous faites de votre argent, éliminez tous les dépenses qui gangrènent inutilement votre revenu.

Listez dans deux colonnes bien séparées les charges utiles à votre ménage et les superflus :

  • Résiliez les abonnements dont vous ne vous servez que trop peu
  • Réduisez drastiquement les petits plaisirs qui vous reviennent cher au final comme les sorties au cinéma ou au restaurant.
  • Videz votre placard, votre cave et votre grenier, vous serez étonné de voir des objets qui ne vous ont pas servi et que vous pouvez vendre.

 

Économisez sur votre facture

Votre facture d’énergie constitue l’une des plus importantes dépenses fixes par mois. Le temps est venu de revoir votre consommation à la baisse.

Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Utilisez des ampoules Led.
  • Réduisez l’emploi d’appareils énergivores tels que les micro-ondes, les machines à laver, etc.
  • Faites jouer la concurrence et optez pour le fournisseur d’énergie le moins cher

Après la facture d’électricité viennent les dépenses dans les offres triples play : internet, télévision, mobile.

Souvent, vous n’aurez pas le temps de profiter pleinement des services offerts alors que vous payez cher. Il faudra probablement revoir votre abonnement.

 

Que faire en cas de surendettement ?

Négociez vos dettes

Vous devez de l’argent à plusieurs de vos proches alors que vous n’en avez pas encore terminé avec vos crédits de consommation. Dans ce cas, listez le nom de vos créanciers et expliquez-leur votre situation.

Attendez-vous à des réactions violentes, mais, après tout, ils préfèreront discuter avec une personne responsable plutôt qu’avec une autre qui adopte une attitude de fuite.

Négociez l’échéance de vos dettes et tenez vos engagements.

 

Finances Franck Nicolas GLOB

 

Retrouvez de la liquidité

Vous avez acheté votre voiture à crédit ? Pensez à le revendre immédiatement pour retrouver de la liquidité.

Toutefois, si vous vous en servez comme taxi ou comme véhicule de location, il vaudrait mieux le garder puisqu’il vous procure des revenus.

 

Ici, le but étant de vendre tout ce qui diminue votre salaire et qui ne vous est pas indispensable pour vivre. Il peut s’agir de cet écran plat, de ce smartphone dernier cri, de cet ordinateur, de cette chaîne hi-fi hyper puissante, etc.

Avec la somme obtenue, réglez en priorité la dette la plus importante pour vous en débarrasser une bonne fois pour toutes.

 

Osez demander de l’aide

Lorsqu’on se retrouve embourbé fortement de dettes, nous avons tendance à nous renfermer sur nous-mêmes.

Or, la meilleure attitude à adopter consiste à accepter le fait que vous n’arriverez pas à faire face tout seul à cette situation.

 

Osez sortir de votre zone de confort et allez vers les autres. Il existe des groupes de soutien qui proposent de l’aide psychologique et de l’accompagnement.

Le fait de vous entourer de gens qui se retrouvent dans la même situation vous motivera à en finir avec « les mauvaises dettes ».

 

4. Évaluez vos actifs et augmentez vos revenus.

Si vous avez uniquement votre salaire comme source de revenus, vous devriez songer sérieusement à en trouver d’autres.

Grâce à internet, constituer un complément de revenu n’a jamais été aussi facile.

Voici quelques pistes à explorer pour vous donner une inspiration :

  • Louer sa voiture entre particuliers via des applications comme Drivy.
  • Louer une chambre, un garage ou une cave que vous n’utilisez pas.
  • S’inscrire sur des sites de sondage en ligne et gagner de l’argent en testant des produits ou en participant à des enquêtes rémunérées
  • Travailler à temps partiel à domicile en freelance

5. Revoyez votre rapport à l’argent.

Nous avons tous un rapport avec l’argent tiré de ce que nos parents, nos professeurs et notre entourage nous ont inculqué.

À cela s’ajoute notre propre expérience lorsque nous sommes entrés dans la vie active.

Tout cela forme des croyances qui déterminent notre manière de gérer notre argent. Ce qui vous a probablement conduit à perdre le contrôle de vos finances.

 

Apprenez à distinguer les bonnes dettes des mauvaises

Plus de 90 % des gens contractent les mauvaises dettes. Il s’agit de celle qui vous pousse à rechercher plus de confort dans votre vie en ayant recours à des prêts et des crédits de consommation.

Cela concerne typiquement l’acquisition d’objets qui se perdent facilement en valeur en peu de temps comme ceux que nous avons déjà évoqué plus haut (tablette, smartphone, etc.).

 

De leur côté, les riches continuent à s’enrichir, car ils se servent des crédits de consommation pour se procurer des actifs. En somme, ils se servent de ces types de financement dans l’optique de leur rapporter davantage de revenus.

L’un des investissements les plus classiques reste l’acquisition d’un appartement destiné à la location. Voilà l’exemple parfait d’une bonne dette.

 

Utilisez votre argent comme les riches

Comment vous servez-vous de votre argent ?

Tout le monde sait comment procéder pour en gagner et surtout pour le dépenser. Certains arrivent tout de même à constituer des économies, mais cela s’arrête là.

 

Épargner ne sert strictement à rien si vous dépensez votre argent dans l’acquisition de passifs.

Les riches ont un rapport différent avec l’argent. Ils le gagnent, l’épargnent, l’investissent, le dépensent et le partagent avec les autres.

 

WES Franck Nicolas Glob

 

6. Changez votre mode de fonctionnement.

Notre cerveau fonctionne comme un ordinateur hyper puissant. Infecté par des virus, vous ne pourrez rien en tirer.

Par contre, avec le bon programme, votre cerveau trouvera des solutions pour vous sortir de cette mauvaise passe. Voici quelques modes de pensées que vous devrez désormais adopter.

 

Faites de la sécurité financière votre priorité absolue

90 % de la population souhaitent s’enrichir pour se sentir en sécurité financièrement.

Le comble, c’est que personne n’en fait une priorité de vie. La plupart préfèrent passer du temps sur les réseaux sociaux ou à se divertir pendant des heures derrière leurs télés.

Si vous voulez reprendre le contrôle de vos finances, faites de l’enrichissement un but que vous devrez à tout prix atteindre.

Consacrez le maximum de votre temps libre à la poursuite de cet objectif.

 

Ayez l’habitude de rédiger un plan

Pour reprendre le contrôle de vos finances, vous avez besoin d’un plan d’action. Notez-le dans votre cahier même s’il n’est pas encore parfait.

Il vous faudra sans doute modifier certains objectifs.

Prenez un moment chaque jour pour le relire et le peaufiner chaque jour pour obtenir un plan précis. Plus il sera clair, plus vous trouverez facilement les moyens à mettre en œuvre pour l’atteindre.

 

Payez-vous en premier

Le fait de devoir de l’argent à vos créanciers ne doit en rien vous empêcher de constituer votre compte épargne.

Vous pourrez par exemple prendre 5 % pour l’alimenter. Ensuite, vous mettez de côté 10 % par mois pour rembourser vos dettes, le reste servira à faire face à vos dépenses courantes.

Cette épargne vous sera utile pour :

  • disposer d’une caisse en cas de coup dur ;
  • investir dans votre apprentissage ;
  • concrétiser un projet qui vous tient à cœur.

Il n’y a pas de solution miracle pour effacer d’un coup de baguette les dettes qui rongent votre portefeuille.

Reprendre le contrôle de ses finances passe obligatoirement par ce changement comportemental.

Les astuces partagées avec vous ici ne servent à rien si vous ne les mettez pas en application. Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous désirez réellement apporter des changements dans votre vie.

Avant de refermer cet article, décidez dès maintenant de la première action que vous allez réaliser pour y parvenir.

 

Un dernier conseil : formez-vous en gestion des finances personnelles.

Pour aller plus loin, découvrez aujourd’hui notre module “Finances 110” du Programme 110. Grâce à cette formation, vous obtiendrez la liberté financière en augmentant considérablement vos finances personnelles.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Programme 110 !

Finances - Franck Nicolas GLOB


< Retour au blog Voir la boutique