À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

Comment arrêter les fausses excuses ?

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Vous est-il déjà arrivé de blâmer quelque chose ou quelqu’un d’autre pour expliquer votre manque de réussite ?

Si vous êtes comme la plupart des êtres humains, vous voyez clairement de quoi il s’agit.

 

En fait, nous avons tendance à attribuer notre manque de réussite à des facteurs externes.

Or, si nous effectuons un travail en profondeur sur nous-mêmes, nous verrons que nous avons des parts de responsabilités indéniables dans tout ceci.

 

Sinon comment expliquer le fait que malgré les conditions de vie quasiment similaires, deux personnes arrivent à des résultats complètement différents ?

L’une des raisons étant que les uns se servent des excuses pour ne rien faire et les autres ne les ont pas considérées comme des facteurs bloquants.

 

Pour pouvoir lutter contre ces fausses excuses, il faut commencer par les identifier.

 

1. Qu’est-ce que l’excusite ?

De nombreux experts en développement personnel emploient ce terme pour désigner le fait d’attribuer à un facteur externe notre manque de résultat.

Souvenez-vous, dans votre plus tendre enfance, à l’école, quand vous avez eu de mauvaises notes, était-ce la faute :

  • Du professeur ?
  • Des autres élèves qui ne vous aimaient pas ?

À contrario, lorsque vous avez réussi un examen, est-ce que vous êtes dit que c’était grâce à vous ?

 

En tant qu’être humain, nous avons tendance à suivre le schéma général suivant : lorsque nous réussissons, nous nous attribuons en premier la raison de ce succès. Lorsque nous échouons, nous voulons immédiatement blâmer les autres ou des facteurs extérieurs à nous-mêmes.

 

Le pourquoi des excusites

Il ne faut pas nous mentir, nous avons tous quelque chose qui nous bloque. Face à ces obstacles que nous impose la vie, pourquoi cherchons-nous toujours des excuses ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

 

Voici les deux principales raisons :

  • nous avons vraiment beaucoup de mal à avouer nos propres erreurs ;
  • nous n’acceptons pas le fait d’avoir des lacunes dans notre domaine de compétence.

 

WES Franck Nicolas Glob

 

Quelques exemples de fausses excuses

Dans la plupart des cas, vous n’aurez aucun mal à les identifier. Il s’agit des affirmations telles que :

  • si je suis comme cela, c’est à cause de la politique menée par le gouvernement ;
  • j’ai trop de travail ;
  • je ne suis pas né dans une famille riche ;
  • la chance m’a abandonné ;
  • si seulement j’avais de l’argent ;
  • je n’ai pas le temps ;
  • j’ai des enfants à charge
  • etc.

Souvent, ces affirmations sont précédées par la phrase : « la principale raison de mon échec c’est cela ».

 

Pourquoi cette maladie est-elle grave ?

Beaucoup n’ont pas conscience de la gravité de cette maladie, car oui, vous pouvez désormais considérer les fausses excuses comme une véritable maladie qui affecte votre mental.

En effet, l’excusite est capable à elle seule de ruiner toute une vie.

Elle peut affecter votre santé, vous empêcher d’accéder à la sécurité financière, de réaliser votre projet d’entreprise, etc.

 

Pour vous rendre compte de la gravité de cette maladie, prenons l’exemple de l’excusite sur le plan financier.

La vie est parsemée de défis à relever dans ce domaine. Face à eux, il y a deux principales réactions qui aboutissent à des résultats diamétralement opposés :

  • La catégorie des pauvres regroupe les personnes qui ont jeté l’éponge comme on dit. Ils passent leur temps à se plaindre et se servent des fausses excuses pour justifier leur échec. Ils ont renoncé à relever les défis en question et vivent au jour le jour sans établir un plan d’action pour s’en sortir.
  • La catégorie des riches regroupe les personnes qui ont essuyé des défaites, mais qui ont su persévérer jusqu’à réussir.

 

L’histoire regorge d’exemples de personnes qui vivaient dans des conditions difficiles et qui ont réussi à métamorphoser complètement leurs vies.

 

2. Dites STOP aux excusites !

Si vous voulez obtenir des résultats dans votre vie, arrêtez les fausses excuses.

La première tâche consiste à les identifier.

Détectez vos fausses excuses

À un moment de notre vie, nous nous racontons tous des histoires. Jusque-là, rien de grave.

Cela devient gênant lorsque ces histoires reviennent tout le temps dans notre vie au point de devenir des croyances qui enrayent notre faculté à trouver des solutions comme nous l’avons évoqué ci-dessus.

 

Pour débusquer vos fausses excuses, répondez à la question suivante : dans quel domaine vous trouvez-vous le plus d’excuses en ce moment ?

 

Si votre entreprise ne fonctionne pas comme vous le souhaitiez, est-ce que vous vous êtes déjà surpris à dire des phrases comme :

  • le marché n’est pas favorable en ce moment ;
  • nous ne disposons pas d’assez de capital ?

Si vous n’avez toujours pas réussi à vous mettre au sport est-ce à cause de votre surcharge de travail ?

Lorsque votre employeur vous fait remarquer votre manque de productivité, est-ce à cause de vos collègues de bureau ?

Déplacer les montagnes Masterclass Franck Nicolas GLOB

 

Surveillez votre langage

« Pour moi, la vie est dure », « Oui, mais moi je ne pourrais pas parce que… », à force de répéter ces affirmations nous les intégrons dans notre système de croyances, cela devient notre vérité.

 

À partir de maintenant, prêtez attention au langage que vous employez. Mieux, observez le mode d’expression de votre entourage.

Vous allez vite remarquer que ceux qui n’ont pas de résultats se servent toujours de fausses excuses pour justifier leurs situations.

 

Les publicistes utilisent la stratégie de la répétition pour nous conditionner petit à petit à acheter leurs produits. Croyez-le ou non, mais cela fonctionne.

D’où l’importance de surveiller votre langage interne et externe.

 

Un exercice simple et efficace

Lorsque vous sentez les excusites envahir votre pensée, levez une main et imaginez voir sur votre paume l’écriture Stop. Vous pouvez encore aller plus loin en vous tapant la tête par exemple.

Ceci ne sous-entend en aucun cas que vous devriez ignorer la réalité des faits. Seulement, au lieu d’accepter la situation, décidez que cela ne s’appliquera plus à vous à l’avenir.

 

Engagez votre responsabilité

S’il est compliqué d’admettre que tout est de notre faute, il faudra tout de même reconnaître les erreurs que nous avons commises.

Face à une situation d’échec, ceci constitue la meilleure chose à faire.

 

Un outil sophistiqué nécessite l’intervention d’un ouvrier qualifié à s’en servir correctement.

 

Vous pouvez disposer du capital nécessaire pour démarrer votre projet, la meilleure équipe pour vous assister, le meilleur produit à vendre, si vous n’avez pas le bon état d’esprit, vous n’y arriverez pas.

Pire, vous trouverez encore des excuses pour justifier votre échec.

 

Quand est-ce que ce qui vous arrive va enfin dépendre de vous ?

 

Rappelez-vous que vous détenez une grande part de responsabilité dans tout ce qui vous arrive : en cas de succès ou en cas d’échec, vous en êtes la cause principale.

En reconnaissant vos torts, vous allez pouvoir agir en conséquence pour réparer les dégâts.

C’est en engageant votre responsabilité que vous obtenez plus de contrôle de votre vie.

 

Vous pouvez devenir cette personne qui assume ses actes et qui ose toujours aller de l’avant pour continuer dans la poursuite de vos objectifs. 

 

Modifiez votre histoire

Dire que vous n’êtes pas né dans une famille riche c’est rejeter la faute à vos parents et vos ancêtres. Même si cela représente la vérité, en quoi cela va vous aider à atteindre votre but ?

 

Si vous manquez encore de résultats actuellement, c’est à cause de vos agissements dans le passé. Changez votre façon de voir les choses et vous changerez vos résultats.

 

À partir de maintenant, créez vous-même votre propre histoire. Définissez dès aujourd’hui la personne qui vous souhaiterez devenir plus tard.

Voici quelques exemples d’affirmations que vous pouvez vous approprier pour rediriger vos pensées dans la bonne direction :

  • je suis une personne qui réussit tout ce qu’elle entreprend ;
  • je sais qu’il existe des solutions pour m’en sortir, je les trouverais.

 

stop aux fausses excuses Franck Nicolas GLOB

 

Vous avez déjà tous ce qu’il vous faut pour réussir

Après tout ce que nous avons vu, il est important de préciser une remarque importante avant de clore cet article : la réussite ne dépend ni de l’intelligence, ni de la santé, ni de la chance, ni du confort de vie.

Rien de tout cela.

 

Notre réussite dépend en premier lieu de nous et nous avons déjà tous les outils nécessaires pour y parvenir.

Tel un ordinateur, notre cerveau fonctionne avec des programmes qui nous aident à déterminer nos actions. Avec les bons programmes, il arrive toujours à trouver des solutions.

 

Pour l’aiguiller dans cette tâche, oubliez les questions du type : pourquoi est-ce que je n’ai pas de chance ? Remplacez-les par : Comment puis-je augmenter toutes les chances de mon côté ? 

S’ils le peuvent, vous le pouvez aussi

Avez-vous déjà regardé des championnats paralympiques. Pourquoi des gens handicapés arrivent à un haut niveau dans le sport alors qu’il leur manque un bras, une jambe ou autre ?

La réponse, c’est qu’ils se sont mis en condition pour atteindre cet objectif. Pour eux, s’entraîner est devenu une habitude.

 

Désormais, intégrez dans vos habitudes les bonnes pensées qui vous poussent à agir au détriment de vos « handicaps personnels ».

Le fait de passer à l’action malgré ces supposés « obstacles » vous fera avancer coûte que coûte.

Arrêtez les fausses excuses si vous voulez progresser dans vos objectifs.

Non seulement ils vous prennent de l’énergie, mais vous gaspillez également votre temps pour arriver à des résultats désastreux au final.

Si elles ont dicté vos actions dans le passé, vous pouvez toujours reprogrammer votre mode de pensée pour agir autrement à partir de maintenant pour modifier vos résultats.

 

Pour cela, commencez déjà par vous focaliser sur les questions amenant votre cerveau à produire des pensées dans la bonne direction : comment puis-je faire pour… ?

 

Franck Nicolas vous propose une conférence web exceptionnelle où il vous présente 7 étapes pour réussir son année 2019, tenir ses résolutions et transformer sa vie.

A cette occasion, Franck Nicolas partage avec vous:

► Une stratégie efficace qui va vous donner +42% de productivité dans tous vos projets

► Un principe simple mais puissant pour lutter contre la procrastination une fois pour toute

► Une solution efficace pour ne plus jamais être dépassé ou paralysé par un grand projet

► La clarté sur vos prochaines étapes à suivre et le courage dont vous avez besoin pour passer à l’action

Dans cet atelier gratuit de 60 minutes, vous allez découvrir:

✅ Les 8 ennemis psychologiques d’une résolution:

✅ Les principaux obstacles de tout changement.

✅ Les croyances toxiques qui provoquent l’échec et la frustration.

✅ La question essentielle à se poser pour ne pas abandonner ses rêves.

✅ Les 3 principales ressources puissantes et gratuites pour réussir vos défis.

✅ La stratégie de la “boussole” de Richard Branson pour garder le focus.

➡️Accédez gratuitement à cette conférence en suivant ce lien


< Retour au blog Voir la boutique