Découvrez comment avoir une confiance en vous illimitée en vous débarrassant de 6 croyances toxiques qui limitent votre potentiel

9 aliments pour un esprit vif


Manger produit du plaisir, on n’y coupe pas, mais notre intestin est également appelé notre deuxième cerveau.

Bien manger contribue à notre santé globale.

Mal manger peut ralentir notre capacité de concentration ou notre motivation, alors pour profiter de vos journées à 110%, jetez un œil à cette liste d’aliments alliés à inclure dans votre régime alimentaire.

1. Evitez le gras : risques et prévention

Quels sont les risques de manger trop gras ?

Grossir bien évidemment, mais sur le plan cognitif, les graisses ont des effets visibles sur la mémoire.

Trop de graisse ou de sucre agit sur une partie du cerveau qui gère le bon fonctionnement de la mémoire épisodique.

Les observations du comportement réalisées montrent que la mémoire émotionnelle est également atteinte.

Autrement dit, en mangeant trop gras et/ou trop sucré, vous retenez moins les informations liées aux événements que vous avez vécus et à leur contexte.

2. Favorisez les légumes… crus !

Manger des légumes, on le savait que c’était une bonne chose, mais c’est encore mieux si vous les manger crus !

En effet, les légumes contiennent des micronutriments qui sont plus vite absorbés lorsque l’aliment est cru.

Au contraire la cuisson les dégrade, on tire donc moins de bénéfices à les manger cuisinés et chauds.

L’organisme prend également  moins de temps à « travailler » cette matière et l’assimiler ou la dégrader et peut donc se concentrer sur autre chose.

Vous évitez les effets de somnolence post repas en consommant surtout des aliments crus.

Manger des légumes crus participe également à votre bien-être psychologique et limite les risques de dépression ou épisodes de déprime.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

 

 

3. Suivez l’écureuil

Tout comme les écureuils, ayez toujours des amandes ou des noix à portée de main !

La première vous apporte un grand nombre de protéines ainsi que du zinc qui stimulent le système immunitaire et participent à l’amélioration du processus de réparation des cellules cérébrales.

Cela influe sur votre capacité à avoir une bonne mémoire.

Quoi d’autre ? Plein de choses !

Les vitamines B6 et E également présentes dans l’amande ralentissent le vieillissement du cerveau, et les omégas (3 et 6) permettent d’augmenter la capacité intellectuelle.

Les noix quant à elles, ressemblent à de petits cerveaux !

Ce n’est peut-être pas anodin : Leur forte charge en omégas-3 leur donne un rôle de protectrice pour notre cerveau.

4. Rechargez votre organisme en Oméga 3

Vous pouvez le faire via la consommation de noix et d’amandes comme vu plus haut.

Mais également de poissons gras comme le saumon, les sardines et les maquereaux ou encore, et c’est plus facile à digérer, avec des légumes verts à feuilles tels que les épinards, les blettes, et la salade verte.

Idée gourmande : ajoutez des épinards frais à votre salade, c’est succulent et vous faites le plein de micronutriment.

5. Fondez sans culpabilité

On lui met sur le dos la culpabilité de nos bourrelets, mais le chocolat est un aliment sain !

Tout dépend de la consommation qu’on en fait et comment on le choisit.

Il est riche en théobromine et en théophylline, deux substances qui font du chocolat un stimulant du cerveau par excellence.

Et devinez quoi ? C’est aussi un très bon antistress.

Mangez-en à raison de 2 carrés (grands) par jour, et choisissez-le à partir de 72% de cacao, il sera plus fort des bons effets du chocolat et surtout bien moins sucré que le chocolat au lait ou bien le chocolat blanc.

6. Assaisonnez

Et pour ce faire, choisissez le romarin.

Cette herbe aromatique est rarement valorisée, pourtant les flavonoïdes qui la composent favorisent la circulation sanguine du cerveau et ont des propriétés stimulantes pour l’attention mais aussi la mémoire.

Consommez-le dans vos plats ou bien encore en infusion, frais.

7. Buvez vert

Le matin, au réveil, préférez un thé vert au café.

Ce dernier regorge de catéchines, un puissant antioxydant. Consommé avec modération, il a des effets bénéfiques sur la vigilance, la concentration et la mémoire.

Et oui, il contient de la caféine, un excitant naturel dont il n’est jamais bon d’abuser.

Ce n’est pas pour rien que le thé est la seconde boisson, après l’eau, consommée au monde !

8. Flânez au bois

Les petits fruits rouges, myrtilles, cranberries, cassis, fraises et framboises sont non seulement délicieux mais aussi riches en antioxydants.

Le pied pour les gourmands !

Il est suggéré qu’ils pourraient protéger le cerveau du vieillissement et donc aider à maintenir ses fonctions cognitives.

L’idéal ? En manger 25gr par jour.

Pour ce faire, même en hiver, pensez à congeler une partie de votre récolte aux beaux jours.

9. Adoptez l’attitude orange

Cap sur le orange !

Et oui, il est recommandé de consommer carottes et abricots pour la santé de votre cerveau.

C’est-à-dire ?

La consommation d’aliments précurseurs de vitamine A, c’est-à-dire d’aliments dont les compositions permettent la création de cette vitamine, comme c’est le cas des abricots et des carottes, permet à l’organisme de produire l’acide rétinoïque, une substance qui joue un rôle important au niveau de notre plasticité cérébrale et qui favorise la formation de nouveaux neurones.

En résumé, vous n’abuserez jamais des légumes et des fruits.

Crus ou secs, vous pouvez les inclure à tous vos repas et dans vos snacks pour un cerveau 100% sain et actif !

VOTRE PANIER