À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

Chassez vos croyances limitantes bloquantes

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Les croyances limitantes gouvernent nos vies.

Avez-vous l’habitude de vous sentir déprimé même quand vous voulez aller bien ?

Avez-vous l’impression d’avoir tout essayé mais que rien ne fonctionne ? D’aller mieux, puis soudainement, vous replonger ? Ou de vous saboter vous même parfois ?

Si cela est votre cas, c’est certain que vos croyances limitantes vous empêchent de surmonter vos difficultés.

Cela peut être difficile à avaler.

Il existe cependant des solutions pour chasser les croyances limitantes bloquantes.

À cause d’elles, votre esprit subconscient pourrait vous empêcher de persévérer et vous améliorer, mais également elles peuvent ralentir votre capacité de guérison.

Cela se produit notamment parce qu’à un certain niveau, il existe un conflit interne au sujet de la guérison ou de la recherche d’une solution.

Ce type de conflit interne se produit quand une partie de nous veut changer, mais l’autre partie (souvent le subconscient) ne veut pas changer parce qu’elle croit que le changement n’est pas bon pour nous.

En termes simples, la croyance limitante c’est une résistance à votre objectif qui sabote vos efforts.

Même si votre esprit conscient fait tout ce qu’il peut pour vous aider à solutionner un problème, votre esprit subconscient peut contenir ce qu’il pense être de très bonnes raisons de ne pas guérir ou de surmonter votre défi sous la forme de fortes croyances limitantes.

1. Les croyances limitantes sont souvent inconscientes

Parfois, les décisions restrictives ne sont pas si conscientes.

Cependant, il existe des solutions pour les conscientiser.

Souvent, elles sont liées à des pensées et des émotions négatives. 

Par exemple, si vous êtes enlisé par des pressions financières, comment vous sentez-vous à ce sujet ? Anxieux ? Fâché ? Désespéré ?

Si vous analysez précisément vos émotions vous trouverez la croyance limitative sous-jacente.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Aussi étrange que cela puisse paraître, vous devez reconnaître votre impulsion inconsciente.

Ce faisant, il se passe quelque chose de magique.

La croyance inconsciente devient consciente et entre le domaine du choix conscient.

Si vous ne rendez pas cette croyance consciente, elle continuera à vous guider en mode pilote automatique.

La meilleure option est de la ramener à la surface … où vous pourrez exercer plus de contrôle.

Une fois que vous avez ciblé la croyance limitante sous-jacente, il existe plusieurs techniques pour la solutionner.

Vous pensez avoir une idée plus précise sur la croyance qui vous bloque ? Écrivez-la.

Formulez la clairement.

Jouez au détective et suivez vos pensées et vos émotions pour découvrir les croyances limitantes qui vous retiennent.

Mettez-les sur du papier et regardez-les en face !

Vous remarquerez peut-être la force de chaque croyance et les émotions qu’elles suscitent en vous.

2. Reconnaissez que ce sont des croyances, pas des vérités !

C’est souvent l’étape la plus difficile.

C’est à vous de prendre cette décision difficile. C’est là que le choix s’impose.

Qu’est-ce qui vous intéresse le plus entre défendre vos limites jusqu’à la mort ou atteindre vos objectifs et vos désirs?

Lorsque nous cherchons à défendre nos limites, nous les conservons. 

Essayez d’adopter une croyance différente.

Utilisez votre imagination et essayez d’adopter une conviction qui pourrait vous aider à aller de l’avant.

Pour reprendre l’exemple de la pression financière, vous pouvez changer de conviction et adopter quelque chose comme : “Mes difficultés financières dans le passé m’ont appris tellement de choses et maintenant je suis tout à fait prêt à les gérer“.

Cependant, l’astuce consiste à aller au-delà de simplement le dire : vous devez adopter cette croyance.

Cela peut sembler effrayant, mais agissez comme si votre nouvelle croyance était vraie.

Disons que vous adoptez la croyance : “je suis quelqu’un avec un fort pouvoir de séduction”.

En d’autres termes, si vous êtes vraiment le genre d’hommes que les femmes adorent, comment agiriez-vous lors d’un dîner ? De quoi parleriez-vous ?

Cela marche avec d’autres domaines.

Si vous avez énormément appris des difficultés financières du passé, quelles mesures prendriez-vous pour affronter celles que vous avez aujourd’hui ?

Si vous êtes vraiment le genre de personne qui mange des aliments sains, qu’allez-vous mettre dans votre panier de course ?

Si vous évitez de prendre des mesures en fonction de votre nouvelle croyance, vous ne ferez que nourrir votre ancienne croyance limitante.

Prendre des initiatives aidera à solidifier votre nouvelle croyance.

Vos premiers pas ne doivent pas nécessairement être parfaits, ils vont juste dans la bonne direction.

Peut-être que vous vous tromperez lorsque vous analyserez les origines de vos croyances limitantes.

Peut-être que vous n’identifierez pas les bonnes croyances. Ce n’est pas grave, c’est le processus et la dynamique qui importent.

Cela viendra avec l’entraînement, vous deviendrez meilleur pour comprendre ce qui vous empêche d’aller de l’avant.

Ainsi, vous ne laisserez plus votre subconscient vous empêcher de réaliser vos objectifs.

Chaque fois que vous suivez ce processus simple pour chasser vos pensées limitantes, vous devenez plus fort.

Ne vous inquiétez pas de savoir si vous obéissez ou désobéissez aux directives.

L’important est que vous éleviez vos pensées au niveau de la conscience et que vous preniez donc conscience des pulsions plus profondes de votre psyché. 

Vous ne pouvez pas faire de choix conscients si vos croyances se trouvent en dehors de la conscience.

Devenir conscient est la première étape, et donc la plus importante.

À partir de là, vous pourrez prendre de bonnes décisions pour chasser ces croyances.

Si les croyances limitantes sont conscientes, vous pourrez les remettre en question, trouver leur origine, trouver des arguments et des raisons de les démonter pour mieux les réfuter.

Cela deviendra rapidement une habitude et vous pourrez aller de l’avant.


< Retour au blog Voir la boutique