À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
"La Série Préparatoire" - Programme de coaching exclusif et gratuit pour passer au niveau supérieur. Cliquez ici pour en savoir plus
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

Améliorer vos relations, soyez vrai

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Les relations avec les autres, ce n’est pas toujours facile.

Attention je parle de relations réelles, profondes, pas juste des interactions sociales de base.

Nous n’approfondissons que rarement notre connaissance de l’autre.

Pour améliorer durablement vos relations interpersonnelles, il va donc falloir faire le pas et chercher l’approfondissement, la qualité dans votre lien aux autres.

Ne vous attendez pas à des recettes miracles.

Vous verrez les changements positifs s’opérer au fil des semaines si vous appliquez les pratiques que nous vous conseillons, mais c’est l’effort et la persévérance qui permettra de voir les résultats.

Pas d’impatience, l’humain prend du temps.

1. Pourquoi est-ce si compliqué d’être en lien avec les autres ?

On montre souvent ce que les autres veulent bien voir de nous… ou bien eux voient ce qu’ils veulent de nous.

On se fait souvent attraper par les apparences, nos expériences passées et il est bien rare d’appréhender une personne sans projeter directement des attentes, des peurs, des traits de caractère spécifiques, des attitudes…

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Christian Bobin dans son poème « Aimer » nous dit ceci :

Faire sans cesse l’effort de penser à qui est devant toi,

lui porter une attention réelle, soutenue,

ne pas oublier une seconde

que celui ou celle avec qui tu parles

vient d’ailleurs, que ses gouts, ses pensées et ces gestes

ont été façonnés par une longue histoire,

peuplées de beaucoup de choses et

d’autres gens que tu ne connaitras jamais.

Te rappeler sans arrêt que celui ou celle

que tu regardes ne te doit rien.

Cet exercice te conduit

à la plus grande jouissance qui soit:

Aimer celui ou celle qui est devant toi,

l’aimer d’être ce qu’il est, une énigme,

et non pas d’être ce que tu crois,

ce que tu crains, ce que tu espères,

ce que tu attends, ce que tu cherches,

ce que tu veux.

Rien de plus vrai.

A chaque fois que vous rencontrez quelqu’un pensez à ce petit poème et faites table rase de ce qui vous vient à l’esprit concernant la nouvelle personne.

Ecoutez votre instinct certes, mais pas vos préjugés !

Une bonne attitude pour assainir vos relations est d’y faire le ménage… Facile à dire, mais pas forcément à faire. C’est pourtant possible.

2. Faire le ménage dans ses relations

Si vos relations ne sont pas toutes bonnes, c’est peut-être dû à votre attitude mais aussi dans certains cas à une incompatibilité.

Arrêtez de forcer les choses.

Faites un petit test.

Qui vous importe vraiment ? Qui mérite que vous mettiez vos efforts dans une construction de belle et forte relation ?

Rappelez-vous, mieux vaut avoir moins d’amis mais de vrais amis, que pléthores de « copains et copines » que vous ne connaissez finalement pas tant que ça.

Listez les 20 personnes les plus importantes pour vous. Toutes sphères mélangées. Ne vous limitez pas qu’aux amis ou qu’à la famille.

Qui compte pour vous ?

Pas d’inquiétudes si vous peinez à remplir les vingt places. Cela veut simplement dire que votre cercle social est d’ores et déjà bien délimité.

Vous avez encore des doutes ?

Faites une liste des 10 personnes que vous pourriez ne plus voir sans que cela vous affecte.

Vous risquez d’être surpris de ce qui vous passe par la tête…

Les premières idées sont souvent les bonnes, mais qu’on refoule ensuite.

Ne vous obligez pas à garder X parce qu’il a été sympa et vous a prêté sa voiture deux fois si réellement vous ne sentez pas de connexion spéciale avec cette personne !

3. Bonnes pratiques pour des relations vraies

On lance souvent, à la légère, par habitude plus qu’autre chose, la question : « ça va ? ».

Et que se passe-t-il si l’autre souhaite réellement y répondre ? Il n’y a bien souvent aucune écoute.

Il est socialement correct d’y répondre par un laconique « ça va. », que ça aille ou non.

Redonnons du sens aux mots.

  • Quand vous posez une question quelle qu’elle soit à quelqu’un, encouragez la réponse et écoutez-la !
  • Idem, quand on vous pose la question « ça va ?», si vous souhaitez échanger sur votre état, ne répondez pas par convention. Interpellez l’autre. Laissez aussi la possibilité aux autres d’être celui/celle qui écoute.
  • Dites toujours ce que vous pensez, en y mettant les formes bien sûr. Ne dites pas oui pour non. Si vous n’êtes pas d’accord avec quelqu’un faites-le savoir sans heurter les sensibilités non plus. Au lieu d’un « non » frontal, optez pour un « je ne suis pas sûr », « je ne crois pas », « je ne pense pas ».
  • Ne posez pas de questions si vous n’allez pas écouter la réponse !
  • Favorisez le contact visuel. Regardez vos proches dans les yeux quand vous parlez. Créez la complicité et renforcez le lien avec ce contact.
  • Certaines cultures limitent beaucoup le contact physique entre les personnes. N’ayez pas peur de toucher le bras de vos proches lorsque vous leur parlez. Remettez au goût du jour le « hug » à l’américaine. Ces petits riens renforcent la confiance que vous partagez.
  • Dites à ceux que vous aimez « je t’aime » ! Deux petits mots bien difficiles à dire, mais si vous les taisez, comment vos proches sauront-ils que vous tenez à eux ?

Ces pratiques relèvent de la confiance en soi et dans les autres. Mettez-les en pratique petit à petit. Ne vous brusquez pas, ni ne brusquez les autres.

4. Vous n’êtes pas le seul acteur dans la relation

Une relation existe parce qu’il y a deux personnes.

Les efforts doivent aller dans les deux sens, seul on ne peut pas s’assurer que cela fonctionne bien.

Il faut donc communiquer avant tout et dire ce qui ne va pas pour surmonter les points de friction et faire perdurer et avancer la relation.

Parlez, dites ce que vous ressentez car l’autre ne s’en rend pas forcément compte. Il ou elle n’est pas devin !

Améliorer ses relations interpersonnelles et se sentir vrai au sein de chacune d’entre elles demande une forte implication émotionnelle et une remise en question constante.

N’hésitez pas à écrire ce que vous ressentez pour mieux en faire part à votre entourage sans vexer ou blesser.


< Retour au blog Voir la boutique

VOTRE PANIER