Découvrez 3 points essentiels pour augmenter vos revenus

Comment augmenter sa productivité ?


Alors que tout s’accélère en cette fin d’année, une question de plus en plus essentielle se pose : comment vais-je être focus et comment puis-je augmenter ma productivité ?

La productivité est au carrefour entre vos objectifs et votre personnalité : tout le monde ne sera pas productif de la manière, ni réceptif aux mêmes méthodes.

Nous vous donnons cependant des conseils pouvant s’appliquer à tous, dans cet article.

Il suffit parfois de bien peu pour se motiver…

La productivité, qu’est-ce que c’est ?

On entend beaucoup parler de ce mot galvaudé, surtout dans le milieu professionnel : « tu n’es pas assez productif », « les chiffres ne sont pas suffisants ». Ce sont des phrases qui vous sont peut-être familières. Mais la productivité, qu’est-ce que c’est concrètement ?

La productivité est un mélange entre, d’une part, la capacité à accomplir un certain nombre de tâches, parfois de manière mécanique, et d’autre part, la vitesse à laquelle on l’accomplit. La productivité est l’inverse de la procrastination : il s’agit d’agir en permanence afin de réaliser un but.

Pourtant, il n’est pas possible d’être productif à 100% dans une journée : il y a forcément des moments de mou, des pauses, des baisses de concentration… Et la clé de la productivité, c’est justement de ne pas se laisser distraire par cela. D’où l’intérêt de se fixer des objectifs réalisables afin de miser sur le rendement. 

Pour augmenter sa productivité, il est important d’identifier votre capacité de travail, votre environnement (pour voir s’il est propice à la productivité ou non) et de le mettre en lien avec vos objectifs. De là, mettez en place nos quelques conseils pour faire mieux.

Avoir une date de début et une date de fin pour vos projets

Il est difficile d’être productif sans motivation : un objectif, une échéance, une journée en particulier… C’est cette forme de pression qui va réveiller la productivité qui sommeille en vous. Mais encore faut-il savoir l’activer.

Vous devez savoir où vous allez et d’où vous partez. Avoir des objectifs à court et à moyen terme est un bon moyen pour se motiver.

Qu’est-ce qui vous donne envie d’avancer dans la vie ? Quelle personne voulez-vous devenir ? Que mettez-vous en œuvre au quotidien pour cela ?

En vous posant ces questions, vous parviendrez à établir une liste claire et délimitée dans le temps d’objectifs, qui seront des étapes vers l’accomplissement de votre but ultime.

Prenez quelques minutes chaque matin pour vous focaliser sur vos objectifs du jour. En effet, vous avez sans doute de nombreux sous-objectifs, et il n’est pas possible de tous les réaliser à la fois. Apprenez à prioriser vos tâches pour augmenter votre temps de présence et votre investissement dans la réalisation de ces objectifs : soyez à 100% durant cette période, quelle que soit l’activité. C’est ce qui vous rendra productif.

La productivité, cela repose donc avant tout sur des éléments déclencheurs de motivation, qui sont souvent des dates ou des objectifs. Mais c’est aussi savoir utiliser son temps à bon escient.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

Utiliser les temps de transition à bon escient

L’un des principaux freins à la productivité, ce sont des tâches annexes et parfois peu utiles qui sont pourtant obligatoires : remplir des fiches de temps, faire les trajets jusqu’à votre travail… Dans une journée, un travailleur perd en moyenne 24% de son temps inutilement (sans compter les pauses).

Pour augmenter votre productivité, commencez donc par optimiser ce temps perdu pour en faire quelque chose. Face au cercle vicieux avec des activités qui s’enchaînent, sachez trouver le bon moment pour tirer le meilleur profit de votre journée. Par exemple, lorsque vous vous accordez une pause-café, profitez-en pour répondre à vos mails secondaires.

Le vrai secret de la productivité, c’est aussi de savoir se concentrer, être « focus » sur votre objectif dans l’instant présent. Par exemple, si vous êtes au travail, ne pensez qu’au travail. Et chez vous, adoptez votre rôle de parent ou de partenaire, mais pas celui de responsable ou de manager.

Votre réussite passe par votre capacité à vous approprier les temps de transition : que ce soit pendant une pause-déjeuner ou un trajet en voiture, il faut savoir passer d’un temps professionnel à personnel et en tirer quelque chose. Pendant le trajet en voiture, écoutez une émission en lien avec les études de vos enfants. Savoir vous projeter dans l’avenir sans empiéter sur l’instant présent, c’est là tout le secret de la productivité.

Mais en dehors d’une bonne optimisation, d’une bonne organisation et d’une bonne volonté, la productivité ne sera augmentée que si vous pouvez y dédier des temps spécifiques et intenses.

Insérer des temps de « deep work » dans votre semaine

Lorsque vous travaillez, vous avez des hauts et des bas, des moments où la capacité de production est plus élevée, que ce soit parce que vous avez une plus grande concentration, ou bien parce que vous avez une échéance importante.

Pour éviter de vous retrouver dans des situations de dernière minute où le stress peut vous envahir, il est conseillé de pratiquer le « deep work », à savoir le « travail intense ». Il s’agit d’une période relativement courte, allant jusqu’à deux heures, au cours de laquelle vous vous concentrez uniquement sur votre objectif.

Cela peut avoir un réel apport face au travail dit « traditionnel » : plutôt que d’être dans un flot permanent de travail, ce temps stratégique et agressif de travail permet de concrétiser, pour ensuite délivrer. Vous allez alors augmenter votre productivité de manière factuelle et significative. En moyenne, les personnes optant pour le deep work augmentent leur productivité de 41%. Alors, vous commencez quand ?

Augmenter sa productivité est la portée de tous : il est question d’optimisation et de choix stratégiques. Vous devez organiser, prioriser, choisir et agir. Ce sont là les clés d’une productivité durable et efficace !

VOTRE PANIER