Découvrez 3 points essentiels pour augmenter vos revenus

Comment dépasser ses blocages ?


Qu’ils soient le résultat d’un traumatisme ou de votre éducation, les blocages sont infiniment psychologiques.

Ils sont souvent liés à des peurs, des doutes, des angoisses, qui sont alimentés au quotidien par des expériences.

C’est pourquoi dépasser ses blocages semble parfois totalement impossible, surtout si l’on ne possède pas les bons outils pour les dépasser.

Si vous souhaitez en finir avec vos blocages et apprendre à les dépasser efficacement, lisez cet article !

Votre créativité est bloquée ? Trouvez des solutions pour dépasser cela

Les blocages, c’est subjectif

Chacun possède différents blocages, qu’ils soient le résultat d’une expérience traumatisante ou d’un blocage inné, c’est-à-dire que vous avez toujours eu dans votre vie.

Par exemple, certaines personnes ne savent pas prendre de décision : le fait même de devoir choisir entre blanc ou noir les angoisse.

Ce blocage psychologique peut être lié à plusieurs choses : d’une part, une angoisse profonde à prendre des décisions (timidité extrême, peur de prendre des initiatives) ou bien à un environnement contraignant (d’autres personnes prennent le leadership), ou bien, d’autre part, à une peur de l’échec.

Ces peurs et ces doutes génèrent des blocages, eux-mêmes liés à des émotions.

Face à une situation, certaines personnes vont stresser, trembler, pleurer, se paralyser, bégayer

Une fois encore, chacun réagit différemment, même chose dans sa gestion des émotions.

C’est la subjectivité et l’individualité des blocages qui les rendent difficiles à catégoriser, mais un processus clair peut vous permettre d’identifier vos blocages pour mieux les dépasser.

Pour dépasser un blocage, il est important de suivre un processus en trois étapes, afin d’agir sur les émotions et les conséquences (parfois les non-conséquences) d’un tel blocage.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Première étape : comprenez vos blocages

Pour dépasser un blocage, il faut d’abord en comprendre tous les aspects : son origine, son format, ses manifestations.

On retrouve alors différents types de blocages, allant des blocages psychologiques (liés à la peur de l’échec, doutes) aux blocages physiques (angoisse, stress), en passant par des blocages relationnels ou humains.

Les blocages répondent à un mécanisme simple : le cerveau envoie des ondes négatives lorsque vous êtes face à une situation, une personne ou un endroit qui génère l’une de ces émotions.

Ces ondes négatives peuvent entraîner des réactions inhabituelles, allant de la sur-réaction (agressivité) à la passivité (paralysie).

Ainsi, en comprenant l’origine et le fonctionnement de vos blocages, vous pourrez trouver des solutions efficaces pour les surmonter.

Par exemple, si vous bloquez face à un supérieur hiérarchique au travail, dont l’attitude est désagréable à votre égard, vous pouvez d’abord passer par une tierce personne pour vous y adresser, afin de vous détacher progressivement de ce blocage.

Prenez le temps d’identifier tous ces aspects relatifs à vos blocages : prenez quelques minutes de méditation ou de réflexion, une ou deux fois dans votre semaine.

Vous pouvez aussi pratiquer la respiration profonde, qui est idéale pour se recentrer sur vous-même.

Ce temps de réflexion est essentiel pour passer à la deuxième étape : trouver des sources pour se dépasser.

Deuxième étape : trouvez des sources de dépassement de vous

Parfois, la solution est juste devant vos yeux : une situation où une personne avec qui vous avez un blocage pourra se résoudre en simplement discutant avec cette personne.

Mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire, d’autant que, rappelons-le, chacun est différent face à des blocages.

Certains détestent s’exprimer en public et se mettront dans tous leurs états avant une prise de parole publique, tandis que d’autres trouvent l’exercice fascinant.

Il n’y a pas d’égalité face aux émotions et face aux blocages, c’est un ressenti personnel.

Cela signifie aussi que vos sources de dépassement de vous sont également personnelles.

Pour certains, prendre soin de soi, de son corps, afin de générer des sécrétions d’endorphines (à l’origine du bonheur) sera suffisant, tandis que d’autres auront besoin d’exutoires, comme le sport, pour se sentir mieux.

D’autres auront besoin d’un accompagnement psychologique pour déverrouiller ces blocages.

Pour se dépasser, il faut aussi connaître ses forces, ses faiblesses, ainsi que ses limites.

Quelle meilleure façon de les découvrir qu’en vous confrontant à de nouvelles expériences ?

Pour cela, vous devez prendre un peu de recul sur vous-même afin de vous détacher de vos émotions : de là, vous pourrez créer de nouvelles situations et vous mettre en danger, sortir de votre zone de confort.

En testant votre résistance à ces épreuves, vous gagnerez progressivement en leadership et en contrôle sur ces blocages, jusqu’à finalement les faire disparaître.

Prêts pour la dernière étape, votre mental ?

Regardez à l’horizon pour dépasser vos blocages

Troisième étape : mettez l’accent sur votre état d’esprit

Un blocage, surtout s’il est profond, ne mettra pas quelques jours à disparaître.

Il faut parfois des années de pratique, d’essais, pour y parvenir.

Mais c’est justement cette envie de dépasser vos blocages, cette volonté de les maîtriser, qui fera la différence au final.

Votre état d’esprit, votre mental, face à vos blocages, est votre levier de réussite : c’est ce qui vous fait surmonter chaque obstacle et dépasser chaque blocage.

Dépasser vos blocages, cela consistera à accepter aussi bien les émotions positives que négatives, tout en mettant l’accent sur le positif.

Cette positivité vous amènera à penser vos blocages différemment, en vous plaçant plutôt dans la logique : « qu’est-ce que j’ai à perdre ? », plutôt que « pourquoi devrais-je agir ici ».

Ainsi, vous provoquez une mise en action plus importante avec cette logique, qui sera bénéfique sur le long terme.

Si vous laissez les blocages prendre le dessus, alors vous serez passif et subirez toute votre vie les conséquences de ces derniers.

Au contraire, si vous choisissez de prendre le dessus et de contrôler votre vie, ces blocages ne seront qu’un vieux souvenir… 

Vous devez entraîner votre mental à penser de la sorte, en vous rendant plus résilient et plus fort : c’est l’étape finale pour apprendre à dépasser ces obstacles psychologiques de manière durable !

VOTRE PANIER