OBTENEZ GRATUITEMENT 5 SEMAINES DE COACHING INTENSES
POUR VIVRE LA VIE & LA CARRIÈRE DE VOS RÊVES

Améliorez considérablement votre productivité


Que ce soit pour un projet personnel ou votre quotidien professionnel, la productivité est un concept essentiel.

On parle de performance comme on parle de productivité.

En d’autres termes, si l’on est productif, on performe et on réussit.

C’est pourquoi beaucoup de gens cherchent à augmenter leur productivité, afin d’atteindre leurs buts.

Pour améliorer votre productivité, il suffit de connaître quelques étapes et de vous mettre en action.

Vous hésitez encore ?

Vous ne savez pas comment débuter ?

Lisez notre article et suivez nos 12 astuces ! 

La productivité, ça s’apprend, il suffit de suivre ces quelques étapes

1. Réduisez le superflu et l’inutile

La productivité est la capacité à accomplir des choses dans un certain laps de temps.

C’est le rapport entre le temps nécessaire pour réaliser la tâche (en général, le moins possible) et la difficulté de la tâche (en termes de durée ou de récurrence).

Mais la productivité n’est pas seulement l’acte en lui-même de réaliser quelque chose.

Cela désigne aussi l’environnement qui lui permet d’y arriver.

Des environnements de travail hautement compétitifs vont peser sur le moral des employés, au point que la productivité n’aura pas de perspective à long terme.

À l’inverse, un environnement de travail dans lequel les collaborateurs se sentent épanouis et investis sera propice à une meilleure productivité.

La notion de productivité est ainsi intimement liée à celle de volonté et de motivation personnelle.

Comment la comprendre et l’encourager ?

Il faut tout simplement mettre l’accent sur l’optimisation en réduisant le superflu et l’inutile.

Vous passez probablement la journée en jonglant entre le téléphone, les courriels, les réseaux sociaux et votre activité quotidienne.

Vous focaliser sur l’essentiel tout en laissant de côté le futile augmente votre productivité de manière exponentielle.

Se concentrer sur une seule tâche à la fois est primordial pour obtenir des résultats tangibles et avancer plus vite.

Les leaders ou chefs d’entreprise sont réputés pour leur capacité à prendre du recul avec leurs émotions.

Ce qui les empêche alors de laisser leur vie personnelle impacter négativement leur vie professionnelle.

Au contraire, ils transforment la négativité en positivité et apprennent à se détacher du superflu.

Soit de ce qui est inutile pour leur quotidien.

Agissez en leader en vous demandant si vos problèmes méritent votre temps, votre énergie et votre investissement.

Si ce n’est pas le cas, alors focalisez cette énergie à 110% dans votre carrière pour atteindre vos objectifs de vie.

Si vous craignez que vos problèmes personnels génèrent de mauvaises performances au travail, vous avez désormais toutes les cartes en main pour y remédier.

Il faut réduire le superflu et l’inutile et ne se concentrer que sur l’essentiel !

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

2. Pensez stratégique

Productivité, performance et efficacité sont des termes similaires, mais pas toujours identiques.

Dans le monde du travail, ces notions sont souvent confondues.

On associe le produit et le résultat avec les moyens pour le faire.

S’il est vrai que l’efficacité peut être un facteur de productivité, l’inverse n’est pas vrai.

La productivité englobe donc une définition plus générale.

Les principales différences entre productivité et efficacité résident dans la notion de capacité ou de moyen.

Pour être efficace, il faut avoir les bons outils à disposition, qui vont permettre d’influencer le résultat final, en termes de qualité ou de quantité.

Par exemple, un graphiste sera beaucoup plus efficace s’il utilise la dernière version d’Adobe, afin d’obtenir des rendus plus sympathiques.

Il sera productif s’il parvient à faire toute sa liste de choses à faire en avance.

D’une part, parce qu’il possède les bons outils, d’autre part, parce qu’il est très motivé par le projet.

La productivité est donc une notion subjective, parfois opposée à la procrastination, à savoir l’attitude de repousser toujours au lendemain.

La productivité n’exclut pas d’avoir des phases de procrastination.

Vous pouvez très bien finir votre travail avant un délai important sans avoir besoin d’être à 100% dans le jus.

Ainsi, la productivité est une question d’organisation, de méthode et de volonté.

L’une des clés pour éviter les mauvaises performances au travail en raison de problèmes personnels, c’est de penser stratégique en apprenant à gérer vos émotions.

Ces dernières sont pourtant votre principale barrière contre votre discipline mentale.

Elles peuvent, à tout moment, vous emmener dans l’autre direction et vous inviter au doute, à la peur, et donc à la procrastination en conséquence.

Les émotions peuvent avoir un double effet, paralysant d’un côté, vous bloquant dans votre prise d’initiatives, ou impulsif de l’autre côté, vous invitant à des actions non réfléchies et non stratégiques.

C’est cela que vous souhaitez éviter pour votre carrière, que vos problèmes génèrent des émotions qui ont des conséquences non maîtrisables sur votre vie professionnelle.

En cherchant donc à gérer vos émotions, que ce soit à travers des exercices de méditation, de respiration profonde ou de repli sur soi, vous devez trouver la bonne méthode pour séparer vie personnelle et vie professionnelle.

Chacun réagit différemment face aux émotions, mais chacun est capable de maîtriser ses émotions face à des problèmes, y compris récurrents.

Il s’agit de trouver la bonne méthode en pensant stratégique. 

3. Organisez votre temps

En matière de productivité, il existe une règle d’or qui n’est autre que l’organisation de votre temps.

Cela revient à la nécessité de réduire le superflu et de penser stratégique.

Chaque seconde de votre journée compte.

Si vous voulez être productif, il faut que chaque seconde soit utilisée à bon escient.

Certaines techniques d’organisation peuvent s’avérer utiles, comme celle de toujours commencer par le plus difficile.

Priorisez et faites face à vos tâches les plus compliquées et à celles que vous repoussez sans arrêt en premier.

Le début de la journée est le moment où vous avez le plus d’énergie et la meilleure concentration.

Vous résoudrez les sujets les plus difficiles avec rapidité et efficacité.

Et vous éviterez ainsi les erreurs dues à la fatigue de fin de journée.

L’organisation du temps est primordiale dans tous les domaines, personnels comme professionnels.

Les enjeux autour d’une bonne gestion du temps sont importants : la productivité peut augmenter de 40% !

Dans une société où la procrastination (notamment liée aux réseaux sociaux) est reine, il est d’autant plus important de bien répartir son temps

Pour comprendre quels sont les piliers de l’organisation de votre temps, vous devez comprendre la nature de cet exercice.

Tout simplement, il s’agit de l’attente de vos objectifs.

Sans objectifs, organiser votre agenda ou votre temps représente moins d’intérêt.

C’est justement une dimension que beaucoup de gens oublient lorsqu’ils vivent leur semaine : quels sont mes objectifs ?

Qu’est-ce que je cherche à accomplir ?

Lorsque vous avez des réponses à ces questions, vous devez mettre en place les trois piliers de l’organisation : 

  • Planifier : vos objectifs, vos buts, vos ambitions, avec des échéances claires et précises
  • Évaluer : le temps et les ressources nécessaires pour les atteindre
  • Prioriser : en fonction de votre situation, construisez votre réussite pas à pas 

Que ce soit pour la gestion du temps ou la réalisation de vos tâches, il est essentiel d’avoir de bons outils pour organiser votre temps.

Selon une étude européenne, 68% des projets engagés sont voués à l’échec, car ils ne sont pas bien pensés dès le début.

Pour y remédier, il faut mobiliser les bons outils.

Par exemple, nous parlions juste avant d’un planeur ou agenda.

C’est justement le type d’outil qui pourra faire la différence dans l’organisation de votre temps.

Si vous n’êtes pas amateur des agendas papier, vous pouvez toujours utiliser des applications mobiles ou en ligne pour gérer vos tâches et vos priorités : des outils de planification comme Trello ou Wunderlist sont parfaits pour gérer vie personnelle et professionnelle, grâce à leurs systèmes de rappel et de catégorisation.

Outre le fait de vous aider à organiser votre temps, à gérer vos accomplissements, cela vous permet de vous concentrer en vous offrant un espace de réflexion rien qu’à vous.

C’est une manière d’extérioriser ce que vous avez dans votre esprit, afin de le rendre tangible

Mais afin que cette organisation reste efficace dans le temps, vous devez apprendre à dépenser correctement votre énergie. 

4. Dépensez correctement votre énergie

En lien avec le propos précédent, votre énergie compte tout autant que votre temps.

Il faut mettre l’accent sur votre énergie pour augmenter votre productivité.

Votre énergie est à un niveau bas depuis des semaines, malgré votre routine ?

C’est peut-être parce que vous n’avez plus la motivation d’aller de l’avant ni de vision claire sur votre avenir.

En effet, avancer chaque jour sans savoir ce qui vous motive, cela peut créer la motivation.

Et même générer d’autres comportements, comme la procrastination.

Pour éviter cela, et de perdre votre précieux temps, il est temps de développer une vision.

Celle de la vie, de vos objectifs, de votre carrière.

Développer un plan, grâce à votre Agenda 110, est une excellente manière d’y remédier.

En ayant plus de clarté sur votre chemin à suivre, cela provoque moins de pertes d’énergie.

Cette vision s’articule autour de vos objectifs de carrière ou de vie, et des actions que vous menez pour l’atteindre.

Votre vision guide donc votre action de tous les jours.

En cela, elle constitue une forme de motivation et donc, un booster d’énergie.

Développer une vision donne du sens à votre quotidien.

Mais également, cela vous pousse à aller de l’avant en vous affranchissant de vos peurs et de vos doutes. 

Il ne s’agit pas seulement de prendre soin de votre santé physique, mais aussi de votre santé mentale.

Cela passe par votre capacité à faire des pauses pour vous ressourcer, que ce soit au cours de votre journée ou bien de votre projet.

Il faut savoir faire le vide et prendre du recul : c’est essentiel pour rester engagé et motivé.

Votre énergie se disperse au fur et à mesure que vous accordez du temps à des problèmes, des projets, des objectifs.

Si vous prenez du temps pour y réfléchir de manière stratégique, que ce soit à travers des temps de deep work, de méditation ou de respiration profonde, vous gagnerez de l’énergie.

Beaucoup de leaders organisent leurs journées à l’avance et prennent 10 minutes par jour à penser à leurs futures décisions, y compris pour leur bien-être. 

Développer une vision claire de votre vie et prendre soin de vous est essentiel pour booster votre énergie mentale.

Mais aussi pour booster votre physique, et votre productivité.

Pour gagner en productivité, vous devez mettre en place un rythme de vie favorable à cette productivité 

5. Mettez en place des habitudes puissantes

Il n’y a rien de plus puissant que les habitudes.

Ces derniers peuvent transformer votre vie et réaliser tous vos rêves.

Pour accomplir votre volonté de meilleure productivité, il faut mettre l’accent sur votre énergie, votre stratégie et votre motivation.

Par conséquent, le sommeil, votre état de santé et vos outils seront des facteurs de réussite.

Ainsi, apprendre à se lever tôt peut être une habitude puissante pour augmenter votre productivité.

Cela paraît évident, mais, pour améliorer sa productivité, l’astuce la plus simple est de se lever aux aurores.

Vous bénéficierez ainsi de plus de temps pour vos activités et de vous relaxer.

Inutile de se lever à 4 heures du matin dès le premier jour.

Pour commencer, vous pouvez essayer d’avancer votre réveil de 20 minutes afin d’accoutumer votre corps, puis une autre tranche de 20 minutes, et ainsi de suite.

Les plus grands chefs d’entreprise se lèvent entre 5h et 6h du matin.

Il faut également avoir un rythme de vie sain.

Le sport, en plus d’être excellent pour la santé, vous permet de faire le vide dans votre esprit.

Et ainsi de prendre du recul sur les décisions importantes que vous devez prendre.

De plus, pratiquer un sport vous permet de générer de l’endorphine dans votre corps.

En effet, cette hormone du plaisir sportif libère du stress et permet d’aborder la journée du bon pied.

Si vous souhaitez optimiser votre temps de la meilleure façon, il est indispensable de créer des habitudes dans votre vie professionnelle et personnelle.

La création d’habitudes permet de faire en sorte que la journée soit plus fluide et évite de perdre du temps à penser aux tâches quotidiennes.

Il est recommandé de commencer la journée en vous projetant de votre réussite.

Afin de vous mettre en action plus efficacement. 

Les habitudes sont puissantes et jouent un rôle pour booster votre productivité, à condition de ne pas vous laisser tenter par la procrastination. 

6. Refusez la procrastination

Quel est le principal ennemi de cette concentration nécessaire à votre productivité ?

Les distractions en tous genres.

Dans votre organisation, vous devez les prendre en compte, à la fois comme un possible frein, mais aussi comme une source de détente.

En effet, vous ne pouvez pas passer tout votre temps à travailler, et avez besoin de vous divertir, que ce soit avec des conversations téléphoniques ou en consultant les réseaux sociaux.

Pour éviter à tout prix la procrastination, vous devez donc organiser des sessions dédiées au travail, d’autres à la détente, d’autres à tous les types d’occupations restants.

Alternez-les au cours d’une même journée pour garantir un équilibre.

Mais aussi, un haut niveau de concentration sur ce que vous entreprendrez.

De plus, pensez à rationaliser votre temps.

Ainsi, si vous prévoyez un après-midi entier pour « faire des choses du travail », cela ne vous engagera pas à bien utiliser votre temps.

Prévoyez des listes de choses à faire, y compris avec les distractions : « appeler parents, résoudre problème banque, écrire SMS copines ».

Ce sont là des manières plus engageantes de gérer votre temps.

Cette manière de gérer votre temps est quelque chose de totalement personnel, que vous apprendrez avec le temps.

Il faut limiter l’impact de la procrastination sur votre vie et donc votre productivité. 

7. Créez des plans d’action pour agir massivement

Quelle est la principale cause faisant que vous perdez votre temps en travaillant ?

Le manque d’optimisation.

De quoi s’agit-il ?

De votre capacité à cumuler l’efficacité et la productivité.

En cumulant les deux, vous optimisez votre temps (et votre argent !).

Ainsi, comment optimiser votre temps ?

En rédigeant votre plan d’action, tout simplement.

Il est conçu comme un système d’organisation qui va gérer vos journées, vos tâches et vos objectifs sur un même pied d’égalité, tout en apportant une vue d’ensemble de votre évolution.

Pour être plus efficace et plus productif, voyez votre plan d’action comme un outil ludique, où chaque moment de libre doit être exploité, où chaque tâche doit sembler réalisable et facile à faire…

C’est un peu la chasse aux minutes pour trouver où caser la bonne mission, au bon moment.

De plus, n’oubliez pas d’intégrer différents niveaux de tâches, comme ce qui relève du personnel :

  • Tâches administratives générales
  • Temps pour soi 
  • Rencontres ou retrouvailles amicales 
  • Sorties ou évènements

Mettez vos objectifs avec des échéances à court, moyen et long terme, afin de les traiter efficacement.

Par exemple, « ranger le garage » ou « faire le tri dans les vêtements d’hiver », cela peut se faire en plusieurs fois.

En mettant l’objectif à moyen terme (échéance dans trois mois), vous pourrez y consacrer du temps progressivement, quand vous en disposerez.

Votre esprit sera d’ailleurs plus ouvert et apte à se consacrer à cette tâche !

Voilà tout l’intérêt d’un plan d’action : organiser votre vie, de manière totalement efficace et productive !

Pour être utile, un plan d’action doit suivre quelques règles, les principales étant :

  • Fixez-vous des objectifs concrets ou quantifiables. Il est toujours plus dur de réaliser « une perte de poids », plutôt qu’un objectif chiffré de « perdre 3 kilos ».
  • Misez sur l’aspect réalisable de vos actions. Inutile de vouloir décrocher la lune. Votre plan d’action est un guide, certes, mais ne doit pas pour autant se transformer en liste de vœux.
  • Évitez, à l’inverse, d’être beaucoup trop précis. « Obtenir le travail comme assistant dans telle entreprise avant septembre », voilà quelque chose d’ambitieux… Et de tellement précis qu’il en devient impossible à réaliser !
  • Utilisez des supports que vous appréciez. Certains auront un plan d’actions sur leur smartphone, d’autres dans l’Agenda 110, d’autres préféreront les post-its déposés un peu partout.

Peu importe, le plus important, c’est d’avoir son plan d’action en tête et de l’organiser pour être le plus productif possible ! 

8. Évoluez dans un environnement favorable

Pour augmenter votre productivité, vous devez vous créer un cocon où tous les documents et outils nécessaires à la bonne réalisation de votre travail doivent être à portée de main.

C’est la même chose pour vos relations.

Qu’elles soient amicales, amoureuses ou professionnelles, elles doivent créer un environnement favorable à votre productivité.

Si vous travaillez uniquement avec des procrastinateurs dans l’âme, vous serez vu comme l’exception et ne vous épanouirez pas dans votre métier.

Trouvez des gens qui vous ressemblent et qui partagent les mêmes valeurs.

Il est vrai que votre entourage peut parfois constituer un important blocage, surtout s’il est issu de votre famille.

Si vous êtes entouré de personnes négatives ou d’un environnement toxique, alors vous n’aurez pas la liberté de concrétiser vos aspirations ni de suivre vos ambitions.

Il faut donc faire table rase.

Ne craignez pas de revoir vos priorités et de vérifier si votre entourage correspond à vos attentes.

Si vous voulez vivre libre, il faut d’abord évoluer dans un milieu où cette liberté est permise.

Une fois que vous l’avez trouvé, ne le lâchez plus !

Votre entourage peut jouer un rôle facilitateur comme bloqueur pour votre liberté et votre réussite.

N’ayez pas peur de revoir cet entourage en travaillant aussi sur votre psychologie.

Avoir le bon environnement et les bonnes relations est indispensable à l’augmentation de votre productivité.

9. Suivez des techniques de productivité

La productivité, ça ne s’invente pas.

Certains ont même passé du temps à écrire des livres sur le sujet, sur comment être plus efficace, plus productif, plus attentif au travail.

Si l’environnement où vous évoluez impactera beaucoup votre productivité, vous avez entre les mains le choix d’être productif ou de ne pas l’être.

Voici quelques méthodes qui ont fait leurs preuves pour booster votre productivité.

La méthode Post-It : elle consiste à réduire votre liste de choses à faire en vous concentrant sur certains aspects prioritaires.

C’est un bon moyen pour prioriser et donner de l’importance à certaines tâches, soit en raison de leur échéance approchante, soit en raison de leur requis important.

Vous pouvez même aller jusqu’à noter des heures auxquelles vous devez les terminer : efficacité garantie !

La méthode Pomodoro : inventée par Francesco Cirillo, cette méthode consiste à vous donner des temps de 30 minutes pour avancer sur un projet.

Après 25 minutes de concentration ultime (utilisez un minuteur), accordez-vous 5 minutes de pause, et ainsi de suite au cours de votre journée.

Il est conseillé de réaliser au moins 4 cycles dans la journée.

Idéal pour booster sa productivité en un rien de temps !

La méthode Deep Work : ce terme anglophone désigne une réalité facile à comprendre, celle qu’un travail profond est souvent nécessaire pour délivrer, réaliser des choses.

Sur le même esprit que la méthode Pomodoro, le deep work consiste à établir des plages de travail où la concentration doit être à son maximum, dans le but de finaliser quelque chose, qui est par exemple en attente depuis longtemps.

Ces trois méthodes peuvent être complémentaires ou utilisées individuellement par tout un chacun.

Le tout est d’adapter votre psychologie pour améliorer votre productivité.

Votre productivité ne s’obtient pas en un jour, mais vous seul pouvez la booster ! 

10. Adaptez votre psychologie

Parfois, augmenter sa productivité consiste tout simplement à dire non.

Bien que cela semble logique, l’un des grands secrets de la productivité est de refuser les activités non nécessaires.

Si vous n’apprenez pas à dire non, votre agenda se remplira de tâches qui vous feront perdre du temps et vous empêcheront de vous concentrer sur le plus important de votre journée.

Dire non n’est pas toujours facile, mais est primordial pour réaliser ce que vous aviez planifié.

Aussi, peu importe la récompense (temps libre, naviguer sur les réseaux sociaux, une pause-café…), il est primordial de vous accorder des petits plaisirs pour vous féliciter du travail accompli.

Une récompense vous permet de savourer l’effort que vous avez fourni et repose le cerveau.

La productivité est par définition un comportement dans lequel il est difficile de rester pendant plusieurs heures.

Votre corps et votre organisme finissent par être distraits, notamment par des besoins plus primaires : la faim, la soif, la fatigue, tout cela impacte votre corps.

C’est pourquoi l’une des principales astuces pour garder un haut niveau de productivité, c’est d’avoir une bonne hygiène de vie, mêlant activité sportive, bonne alimentation et bon niveau de sommeil.

De plus, vous pouvez utiliser une application mobile de productivité.

Que ce soit pour organiser vos journées, vous faire une to do liste avec des rappels ou évaluer votre journée.

Ele présente l’intérêt de vous confronter à ce que vous êtes capable de faire, pour ajuster si besoin.

Ce sont des moments qui ponctuent votre vie et qui vous donnent un certain rythme, aidant à maintenir votre productivité.

Qu’il s’agisse de votre café ou d’une conversation, gardez-les !

Soyez prêt à adapter votre psychologie pour renforcer votre productivité ! 

11. Ajustez vos objectifs et vos rêves

Pour que vos rêves deviennent accessibles, vous devez imaginer une manière d’y parvenir, ce qui inclut de définir une vision de la vie.

Pour éviter d’avoir chaque jour les mêmes croyances qui guident votre chemin vers vos rêves, sachez engager de nouvelles perspectives, y compris envers vous-même.

Remettez-vous en question, interrogez-vous sur vos actions et sur vos objectifs, ne restez jamais statique et agissez pour mettre vos rêves à votre portée.

L’éducation et vos expériences vous ont permis de construire des croyances, mais ces dernières sont souvent limitantes si elles ne se confrontent pas à la nouveauté.

En effet, vous pouvez croire quelque chose toute votre vie, mais réaliser que cela ne s’applique pas à vous en pratique.

Pour libérer vos croyances et vous affranchir de toute barrière mentale, développez votre force intérieure.

Ainsi, comprenez ce que vous voulez obtenir, pour quoi, afin de mettre les bons outils en place et d’avoir une confiance en vous indestructible.

Vos croyances ont un pouvoir à double tranchant : elles sont à la fois un frein et un accélérateur de réussite.

La réussite appartient à chacun : c’est à vous de construire vos propres perceptions afin de créer votre histoire.

Vos rêves s’affinent et évoluent avec le temps et les expériences.

Ceux que vous développez aujourd’hui ne seront peut-être pas les mêmes dans 5, 10 ou 15 ans.

En revanche, votre volonté de les accomplir doit rester intacte.

En effet, vous devez toujours être motivé par un objectif, un but, une aspiration.

C’est votre moteur de vie le plus essentiel, celui qui vous aide à vous lever chaque matin.

Visez le progrès, l’évolution et l’avancement.

Vos rêves, c’est votre histoire : à vous de tout mettre en œuvre pour atteindre ce qui vous tient le plus à cœur.

Il est important de vous concentrer sur vos rêves chaque jour, mais n’en faites pas une obsession.

En effet, les rêves sont parfois là où on ne les attend pas.

Laissez-vous guider par votre instinct, tout en sachant bien vous entourer.

Ayez donc un mentor qui pourra vous faire part de ses expériences, et de ses propres leçons de vie.

C’est une ressource considérable pour créer votre propre réussite.

Ayez un mental d’acier pour viser vos rêves sans qu’ils vous freinent au quotidien : vos actions sont à une échelle différente de vos rêves.

12. Croyez en vous

Le secret des grands entrepreneurs est qu’il est presque impossible de les prendre en défaut.

La préparation de vos rendez-vous et réunions ainsi qu’une connaissance des différents sujets que vous traitez au quotidien est indispensable pour être pertinent, gagner du temps et aller à l’essentiel.

Il est important de s’informer ou de s’actualiser sur un sujet rapidement en amont au lieu de demander à vos interlocuteurs de vous informer sur le sujet du jour.

Soyez fier de ce que vous êtes et de qui vous êtes, pensez à vos succès plutôt qu’à à vos échecs et vous verrez que tout sera beaucoup plus facile une fois votre capital confiance gonflée a à bloc.

En prenant conscience de votre valeur, vous ne ferez plus de concessions qui vont à l’encontre de votre bien-être et de vos objectifs, et vous utiliserez votre temps de façon optimale, en vous recentrant sur l’important : vous-même !

Sortir de sa zone de confort peut générer des émotions diverses, et parfois contradictoires.

Ces dernières peuvent alors enclencher d’autres conséquences, comme celle de refuser de sa zone de confort par peur de ces mêmes émotions.

Par conséquent, réussir à maîtriser vos émotions, notamment négatives, est nécessaire pour faire un pas hors de votre zone de sécurité.

Il ne s’agit pas de les refouler ou les réprimer, mais bien de les apprivoiser pour mieux maîtriser votre comportement face au changement et à la nouveauté.

Vos émotions sont clés dans votre capacité à améliorer vos compétences.

Ne les négligez pas, et développez un esprit conquérant.

Une fois que vous savez maîtriser vos émotions, vous êtes prêt pour développer un esprit conquérant et sortir de votre zone de confort.

La croissance et le progrès sont un besoin pour l’homme et sont indispensables à sa survie.

De fait, même si c’est par étape, il est important de vous projeter et de sortir de votre zone de confort, de temps à autre.

En pensant de manière conquérante, vous pourrez débloquer votre force intérieure, qui sera motrice dans votre prise d’initiatives et votre action massive pour votre réussite.

Après tout, qui mieux que vous saurez réussir ses conquêtes ?

Conquérir votre réussite passe par votre productivité : qu’allez-vous faire pour l’améliorer ?

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

 

 

VOTRE PANIER