Découvrez comment avoir une confiance en vous illimitée en vous débarrassant de 6 croyances toxiques qui limitent votre potentiel

Comment enfin passer à l’action en 15 étapes 


C’est une référence que l’on entend de plus en plus. 

« Passer à l’action ». 

Comme si vous ne passiez pas déjà à l’action. 

C’est une réalité. 

Seuls 3% des gens agissent réellement au quotidien. 

Vous pensez faire partie de ce groupe ? 

Il y a des chances que vous n’en fassiez pas partie. 

Pourquoi ? 

Parce qu’il est plus facile de fuir ses responsabilités, ou la difficulté, que de l’affronter. 

Parce que passer à l’action nécessite de la confiance en soi. 

Mais aussi, parce que passer à l’action nécessite une méthode de mise en action. 

Pour tout déconstruire et comprendre comment enfin passer à l’action, lisez notre article. 

Vous y trouverez 15 étapes à suivre pour (enfin) passer à l’action dans votre vie !

Passer à l’action nécessite d’abord de connaître ses limites, mais aussi son potentiel, afin de fonctionner proactivement. 

1. Testez vos limites

Passer à l’action peut avoir plusieurs sens. 

Il ne s’agit pas seulement de vous lever de votre lit chaque matin, d’aller travailler ou d’interagir avec cette personne que vous appréciez tant.

C’est aussi agir pour votre communauté, votre environnement, pour vous-même.

Le passage à l’action est un réflexe difficile. 

Il implique une prise de risque, une possibilité d’échec, un rapport déséquilibré.

Pour qu’il se produise, le passage à l’action doit tout simplement être motivé. 

Que ce soit par une motivation intérieure ou extérieure.

En général, la motivation extérieure est plutôt négative.

Vous allez agir pour éviter qu’un évènement ait des conséquences sur votre vie.

À l’inverse, la motivation intérieure repose sur votre volonté d’accomplir vos rêves, vos ambitions, vos convictions.

Ainsi, bien vous connaître vous aidera à trouver les éléments déclencheurs vous poussant à l’action.

Cela vous aidera aussi à tester vos limites. 

Ces dernières délimitent votre capacité d’action, et de mise en action

De même, vous pourrez identifier quels sont vos freins afin d’y remédier efficacement.

Dans beaucoup de cas, accéder à ses rêves nécessite beaucoup d’estime et de confiance en soi. 

On préfère alors saboter sa réussite ou ne pas agir, plutôt que de faire face à un échec ou une déception.

En travaillant sur vos émotions et votre confiance, vous parviendrez à tester vos limites.

Vous pourrez alors dépasser vos difficultés et vous mettre en action naturellement.

La mise en action requiert de connaître vos limites, quelles qu’elles soient.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

 

 

2. Vivez chaque expérience à 110%

Lorsque vous êtes hautement engagé et disposez des bons outils, vous êtes prêt à changer votre vie en créant de nouvelles perspectives.

Ces perspectives constituent des expériences uniques. 

Elles peuvent créer de réels bouleversements dans votre vie, en vous permettant d’accéder à vos rêves.

Développez ces nouvelles perspectives au contact de nouvelles personnes, de nouveaux réseaux et de nouveaux environnements.

En d’autres termes, multipliez les expériences

Il est essentiel de vous construire des piliers émotionnels pour accompagner votre ascension. 

Mais aussi pour vous accompagner tout au long du parcours.

On n’obtient pas la réussite du jour au lendemain.

C’est souvent le résultat de plusieurs années de dur labeur, d’efforts et d’investissements.

Cela est souvent source de déception, d’insatisfaction, de tristesse, de remises en question et même, de baisse de motivation.

Pour faire face à cela et devenir résilient lors de votre ascension, il faut savoir laisser le passé derrière vous.

Ne vous ajoutez pas de poids mental supplémentaire en vivant avec des regrets ou en repensant à vos erreurs passées.

Au contraire, utilisez ces expériences pour nourrir votre prise de décision future. 

Cela s’applique aux expériences positives comme négatives. 

Vivez-les à 110%.

Vivre pleinement vos expériences vous forgent pour votre avenir.

3. Complétez votre profil

Votre profil détermine votre capacité à agir. 

Votre personnalité votre mise en action. 

Puis, votre mental votre volonté à agir. 

Et enfin, votre personne tout entière permet de définir comment vous allez passer à l’action. 

Vous pouvez donc décider, déclencher ou diriger votre vie. 

D’autres délèguent leur vie à d’autres en refusant d’agir. 

C’est pourquoi trouver son équilibre n’est pas toujours facile

Certains deviennent des passifs en puissance, à la limite de la procrastination.

Mais rares sont les « over achievers », en dehors des grands leaders. 

Bien entendu, il n’existe aucun profil parfait, mais il faut savoir prendre des éléments en compte pour se mettre en action. 

Vous devez faire le point sur votre stratégie principale

Que voulez-vous faire de votre vie ? 

Qu’est-ce qui vous pousse à aller plus loin ? 

Qu’est-ce qui vous donne envie de vous dépasser ? 

Il faut aussi vous interroger sur votre environnement, et comment il va influencer vos décisions. 

Sans oublier votre entourage et leur rôle à jouer.

Pour passer à l’action, déterminez votre profil pour comprendre vos mécanismes de mise en action.

4. Soyez dans le bon environnement

Beaucoup de gens pensent qu’il est important d’être prêt, plus que de franchir le pas, quel que soit le contexte.

C’est faux. 

Refuser d’attendre est un principe clé pour déclencher votre mise en action massive.

Cela vous aidera à croire en votre potentiel. 

Tout ce que vous entreprenez dès aujourd’hui vous sera utile ou bénéfique demain.

Pourquoi attendre et repousser l’échéance dans ce cas ?

Agissez sans attendre pour renforcer vos croyances inarrêtables.

Pour réussir dans la vie grâce à des croyances en béton, il faut savoir contrôler avec obsession.

Il s’agit de donner priorité avec obsession, afin de réaliser vos rêves.

L’obsession, c’est l’envie de faire des choix, faire des bons choix, en accord avec vos aspirations.

Par exemple, c’est décider que tout ce qui concerne votre développement personnel est votre priorité au quotidien. 

Vos choix suivront forcément cette réflexion mentale.

Le contrôle avec obsession n’est pas quelque chose de négatif, bien au contraire. 

C’est votre ressource principale de croyances inarrêtables.

Votre obsession contrôlée est votre clé stratégique de réussite.

Pour développer des croyances solides et une confiance en votre potentiel, il est essentiel d’être bien entouré à toutes les échelles.

Choisissez la positivité et la tolérance aux dépens de la critique ou du jugement.

Établissez des relations saines et des bases familiales, amicales et professionnelles solides pour évoluer et grandir dans un environnement bienveillant.

L’entourage est clé pour renforcer vos croyances inarrêtables.

Seul un environnement positif et stimulant vous aidera à passer à l’action.

5. Entourez-vous positivement

L’environnement n’est pas le seul à jouer dans votre capacité à agir. 

Votre entourage le peut également, à de nombreuses échelles. 

Il faut donc trouver votre voie, y compris au sein de vos relations. 

Cela vaut pour le privé comme le professionnel. 

D’abord, refusez le conformisme

Si vous faites tout comme les autres, il y a des chances que vous le fassiez mal. 

Beaucoup de gens vivent en accord avec des standards ou des principes de vie auxquels ils n’adhèrent pas.

C’est ce que l’on appelle « vivre dans le moule », en laissant le regard des autres dominer votre vie.

Pour tout changer dans votre vie, refusez ce conformisme. 

Ne craignez pas l’échec ou la critique, même négative.

Votre vie vous appartient, de même que vos décisions.

Mettez l’accent sur l’anti-conformisme et sur l’innovation pour vous distinguer. 

Vous ferez la différence en réussissant vos objectifs.

Ce n’est un secret pour personne.

Votre environnement de vie influence directement votre capacité à concrétiser vos rêves.

Cela détermine si vous allez échouer ou réussir. 

On dit parfois qu’il faut faire de grandes écoles pour réussir, ou bien qu’il faille rejoindre certains réseaux pour avancer ou progresser. 

Si ce sont bien entendu des conditions favorables à la réussite, elles ne sont pas pour autant déterminantes. 

En cas d’échec, il est alors possible de blâmer son environnement. 

Cependant, il est de votre responsabilité d’évoluer d’environnement quand cela devient nécessaire. 

Si vous évoluez dans une entreprise aux pratiques et relations toxiques, il faut impérativement vous en éloigner. 

Cela n’est pas toujours facile, mais mettez en place une stratégie pour vous dégager de cette négativité, et trouver un environnement plus propice à votre épanouissement. 

Dans le cas des échecs, il est toujours plus facile de blâmer d’autres personnes que soi-même pour une erreur, un mauvais choix ou un manque d’expertise. 

De fait, votre entourage joue un rôle important en matière de prise de responsabilités pour vos échecs et vos succès. 

D’un côté, ces derniers accompagnent votre développement au quotidien (vos mentors vous guident, vos superviseurs vous orientent, vos amis vous conseillent).

De l’autre, leur comportement peut influencer votre propre perception de votre responsabilité d’action. 

En d’autres termes, plus vous évoluez avec un entourage bienveillant et positif, plus vos chances de gérer vos échecs et vos succès sont grandes. 

Si votre entourage est responsable de vos échecs, alors vous devez faire évoluer cet entourage

Si cela n’est pas possible, trouvez des alternatives pour les exclure de votre champ d’action, afin de limiter leur influence négative. 

Dans le cas où il stimule vos succès et votre réussite, vous avez tout intérêt à les garder.

Mentors et supporters sont vos premières personnes-ressources !

N’oubliez jamais le rôle de votre entourage pour votre passage à l’action.

Une fois que vous avez ces éléments en main, vous pouvez passer à une phase proactive de votre vie et initier une action massive au quotidien. 

6. Endossez toutes vos responsabilités

Quand on parle de succès ou d’échec, il existe deux types d’approches.

Celle qui consiste à faire passer le collectif avant l’individuel, et celle qui consiste en l’inverse. 

Au sein d’une entreprise, un échec est souvent collectif, car il est difficile de blâmer une seule personne pour l’échec du projet. 

En revanche, connaître le niveau de responsabilité de chacun permet d’apprendre de cette erreur pour rebondir, et ne pas recommencer la fois suivante. 

Assumer ses responsabilités face à un échec a donc un intérêt personnel, mais aussi collectif.

Vous devez vous encourager à penser stratégique. 

C’est la même chose avec les succès, qui sont partagés à l’échelle du collectif.

Être reconnaissant du rôle de chacun dans la réussite d’un projet est important pour continuer à avancer. 

Cela vous permet d’avoir une vie épanouissante et à 110%, au sein de laquelle vous pouvez développer des stratégies qui fonctionnent. 

Assumer vos responsabilités dans le cadre d’un échec ou d’un succès est donc toujours source d’apprentissage.

Adoptez cette mentalité pour réussir en toutes circonstances. 

Le plus important, quand il s’agit de vos réussites et de vos échecs, c’est de vous assurer que vous prenez toutes vos responsabilités à bras le corps.

C’est important pour garder un rôle actif dans votre vie

Si vous laissez les autres prendre toutes les responsabilités, pour les échecs comme les succès de votre vie, alors vous jouerez un rôle passif.

Vous passerez à côté de nombreuses opportunités

Votre vie est un peu comme un scénario de film.

Vous êtes la personne qui décidez de la prochaine étape, de la prochaine réplique, des choix qui s’imposeront à vous. 

En assumant vos responsabilités, vous prenez le pouvoir et le contrôle de ce scénario.

C’est un gage de réussite !

Endosser, accepter et prendre vos responsabilités est l’une des premières étapes du passage à l’action.

7. Acceptez vos peurs et erreurs

Dans la vie, vous n’avancerez jamais si vous laissez les peurs vous dominer.

Il faut donc trouver les bonnes méthodes pour les accepter, les apprivoiser, les dominer.

Elles ne partiront sans doute jamais, même avec tout le travail du monde.

Intégrez-les dans votre quotidien, en ajustant simplement vos décisions et vos actions.

N’ayez pas peur de vous confronter à vos peurs, vous en ressortirez changé et plus résilient. 

Qui est donc le responsable n°1 de vos échecs et de vos succès ? 

C’est bien vous-même. 

Mais attention, il s’agit d’une version consciente de vous-même, de votre entourage et votre environnement.

En d’autres termes, apprenez à vous connaître, pour déterminer vos forces et vos faiblesses à travers des expériences de vie. 

Cela vous aidera à prendre vos responsabilités dans un but de progrès, puis de réussite. 

Alors, qu’attendez-vous pour prendre le contrôle ? 

Votre vie vous appartient.

À vous de faire les bons choix, ceux qui sont responsables.

Accepter vos erreurs et vos peurs est essentiel pour dépasser les premiers blocages.

8. Construisez votre engagement

S’engager, c’est accepter de prendre des responsabilités et de vous en montrer digne.

C’est-à-dire que vous allez agir dans le but d’un bien commun, mais aussi individuel.

Cela nécessite d’avoir confiance en soi et conscience de son potentiel.

Il est toujours plus facile de passer à l’action lorsque vous avez des responsabilités.

Bien entendu, parler d’engagement ne signifie pas que vous devez vous engager en politique.

L’engagement est une notion subjective.

Apprendre à vous engager, même pour des choses à petite échelle, revient à travailler sur deux points importants.

D’abord, arrêter de vous trouver des excuses.

Ensuite, comprendre que vous êtes la seule personne responsable de votre échec ou de votre réussite.

Si vous n’agissez pas, une chose est certaine. 

Vous ne maîtrisez pas les conséquences.

Alors qu’en agissant, vous pouvez faire un choix qui va tout changer.

Dès lors, cette perspective vous invite à agir plus qu’à rester immobile.

Pour lutter contre l’immobilisme, visez l’engagement permanent !

9. Misez tout sur la confiance en vous

L’un des principaux défauts à la mise en action, c’est le manque de confiance en soi.

Selon une étude, la peur de l’échec ou la peur de ne pas être à la hauteur constitue une raison suffisante pour 68% des interrogés à ne pas agir.

Préférer l’immobilisme ou la passivité par rapport à l’action engendre cependant des conséquences.

Ce n’est pas parce que vous ne faites rien qu’aucune conséquence n’en suivra.

D’ailleurs, l’inaction est quelque chose qui peut être puni par la loi. 

Dans le cadre de la non-assistance à personne en danger par exemple, vous faites le choix de ne pas agir pour aider votre prochain.

C’est un délit passible d’emprisonnement. 

En ne faisant rien, vous vous exposez à des sanctions.

Le pire, c’est que l’inaction est aussi un choix.

Au lieu de redouter les conséquences d’un choix vous mettant en action, vous pourriez mettre cette énergie à profit pour imaginer une action avec des conséquences maîtrisées.

Cela implique de prendre confiance en vous et en votre potentiel, en votre capacité de réalisation.

Vous devez prendre conscience qu’au-delà de l’intérêt que vous avez à agir, cela vous place dans un cercle vertueux. 

En agissant, vous augmentez votre confiance en vous, qui vous amène vers la réussite, et ainsi de suite.

Finalement, vous entretenez un cercle positif, dans lequel vous êtes en amélioration et en apprentissage permanents.

Action, confiance et réussite sont intimement liées. 

C’est pourquoi il ne faut pas avoir peur de s’engager !

Cela génère de la confiance en vous. 

Elle développe alors vos croyances inarrêtables, notamment celle que vous êtes vous-même inarrêtable.

Misez tout sur la confiance en vous pour réussir à agir !

10. Ayez un mental inarrêtable

Pour créer une résilience face aux peurs, vous devez changer d’état d’esprit. 

C’est pour que votre vie évolue pour le meilleur.

Il faut entraîner votre esprit à accepter le changement, à en faire un facteur à part entière de votre vie.

Sans oublier de lui rappeler de prendre les bonnes décisions face à certains défis.

Pour accomplir vos objectifs, il est nécessaire de focaliser votre esprit à leur réussite. 

Pour cela, 10 à 30 minutes par jour suffisent pour accomplir tout ce que vous voulez.

Il faut entraîner son esprit à se concentrer en se projetant fait la différence dans une vie. 

Prendre le contrôle sur vos émotions et sur votre mental est une stratégie indispensable de réussite. 

Cette stratégie est idéale pour renforcer votre confiance en vous illimitée.

Dans la vie, vous pourrez vous en sortir en utilisant 80% de vos compétences, et 20% de votre savoir-faire.
Autant les développer à travers la formation et l’expérience, n’est-ce pas ? 

Vos compétences sont un atout clé pour développer vos croyances et votre confiance en vous. 

Une fois que vous savez maîtriser vos émotions, vous êtes prêt pour développer un esprit conquérant et sortir de votre zone de confort.

Votre mental détermine tout, de votre capacité à agir à votre mise en action.

11. Trouvez la bonne méthode pour passer à l’action

Prendre la décision d’agir, c’est choisir de vous fonder une vie pleine de promesses et de réussite.

Nourrir votre enthousiasme, travailler quotidiennement à l’accomplissement de vos objectifs, garder le cap, tout cela constituera votre base solide de départ.

Ensuite, vous devez vous concentrer sur certains aspects de l’action.

Par exemple, pourquoi et comment vais-je agir ?

Le pourquoi se répond assez facilement, c’est pour atteindre votre rêve ou agir selon vos engagements.

Le comment, c’est imaginer votre action et ses conséquences pour vous, votre entourage.

Pour passer à l’action, vous devez donc avoir des moments de réflexion intenses, de « deep work », autour de vos projets. 

Cela dans le but d’en trouver le meilleur angle d’approche.

Y penser régulièrement en faisant de la méditation pourra vous aider à en développer le potentiel.

Partager ces projets avec votre entourage, dans le moment présent, sera aussi un bon moyen de passer à l’action. 

Vous vous rendez responsable à leurs yeux, responsable d’agir.

Sans oublier que toute action doit être justement récompensée, si elle a mené là où vous le souhaitiez.

N’oubliez pas de célébrer vos moments de victoire, même infime, afin d’entretenir ce cercle vertueux que nous évoquions plus haut !

C’est en acceptant que l’action doit faire partie de votre vie que vous en ferez votre mantra pour atteindre vos objectifs.

Un critère important pour générer de nouvelles opportunités va être de les visualiser

Si vous êtes capable de vous projeter dans un avenir proche en imaginant de nouvelles opportunités, elles se matérialiseront face à vous. 

Si vous êtes fermé à l’idée de saisir de nouvelles opportunités, alors vous les occulterez sans même vous en rendre compte, et passerez à côté d’occasions uniques de changer votre vie. 

Ces œillères mentales ne sont autres qu’une peur irrationnelle du changement. 

C’est parce que vous craignez l’échec, de dépasser vos limites, de la nouveauté, que votre esprit se ferme à tout chemin vers l’inconnu. 

Pourtant, c’est avec le mental que tout commence.

Chaque journée vous apporte son lot d’opportunités, à petite, moyenne et grande échelle, qu’il faut savoir saisir. 

Pour garder le cap grâce à votre mental, il suffit d’avoir recours à l’Agenda 110, votre outil stratégique pour définir vos objectifs et suivre votre progrès quotidiennement. 

C’est une manière efficace d’organiser vos pensées et de déterminer les raisons qui vous empêchent de saisir vos opportunités quotidiennes

N’ayez plus peur. 

Pour croquer la vie à pleines dents, il faut oser vous lancer.

Chacun sa méthode pour passer à l’action, à vous de trouver la vôtre.

Lorsque tous les éléments sont réunis, ce n’est finalement plus qu’une question de mental et de méthode.

12. Passez du négatif au positif

Beaucoup de vies ne changent pas parce que leur optique n’évolue pas. 

La plupart des gens voient les choses d’un point de vue négatif, pessimiste, défaitiste.

Pour tout changer dans votre vie, il faut commencer à voir les choses de manière positive. 

Elles vous inscrivent dans un cercle vertueux qui amène du positif dans votre vie, et qui est facteur d’engagement, d’investissement et de réussite.

Imaginez des solutions plutôt que de focaliser sur les problèmes.

Voyez le bon chez les individus avec bienveillance plutôt que le mauvais avec jugement.

Changez votre approche pour changer votre vie. 

Le négatif apporte du négatif. 

Changez votre approche et votre perception des choses pour opérer un changement significatif dans votre vie.

Pour éviter les regrets futurs et anticiper les conséquences des regrets passés, il faut vivre autour de certains principes fondateurs. 

L’un d’entre eux est justement d’entraîner votre esprit à cette gymnastique intellectuelle.

Refusez le poids du passé, repoussez le négatif et ne choisissez que la voie du positif

En d’autres termes, voyez toujours le côté positif d’une expérience manquée ou ratée. 

Que vous a-t-elle appris ? 

Quelle leçon allez-vous en tirer qui pourra vous aider pour la fois suivante 

Cela vous invite à conscientiser vos choix et vos actions en amont de vos décisions, pour être en meilleure maîtrise de votre destin.

Passer du négatif au positif vous aide à passer un cap, celui de la mise en action.

13. Préparez des habitudes enrichissantes

Ce qui fait réellement la différence pour changer votre vie du tout au tout, c’est la puissance des habitudes riches.

Sport, formation, connaissances, sommeil…

En devenant votre propre priorité et en mettant en place une dynamique de vie saine, vous aurez en main les meilleures clés pour opérer tous les changements souhaités dans votre vie.

Qu’attendez-vous pour transformer votre vie en vie de rêve ?

Pour gérer votre peur et vos doutes intérieurs, il faut commencer par développer votre confiance en vous à travers un mental d’acier.

Après tout, pourquoi gravir votre montagne serait hors de votre portée ?

Qu’est-ce qui vous empêche réellement d’y arriver, si ce n’est vous-même ?

Répétez-vous ce credo au quotidien pour booster votre confiance en vous.

Une fois que cette étape est réalisée, vous êtes prêt pour créer des habitudes épanouissantes visant à vous aider dans votre ascension. 

Commencez par vous mettre en condition pour votre ascension.

Acceptez que l’échec puisse faire partie du parcours.

Il s’agit d’un effort continu. 

Il faudra donner des efforts en permanence pour atteindre votre but, qui est le sommet de votre montagne.

Pour être en condition, il faut adopter un rythme de vie optimal, en faisant régulièrement de l’exercice, en évacuant le stress et en ayant une bonne qualité de sommeil.

Ce sont des éléments incontournables pour décupler votre énergie, nécessaire à votre ascension.

Ensuite, vous serez prêt à établir un plan d’action pour développer vos piliers émotionnels, ainsi que votre réussite.

Pour réussir à formuler vos définitions, vos stratégies, y compris anti-confirmistes, et entraîner efficacement votre cerveau, il vous faut un riche leadership. 

Vous développez ce dernier à travers des formations et du coaching, mais aussi de l’expérience

Il suffit souvent de quelques minutes par jour pour atteindre un objectif, surtout s’il est chiffré. 

Il faut seulement 10 minutes par jour pour apprendre une nouvelle langue. 

Seulement 10 minutes pour découvrir l’actualité du jour. 

Enfin, 10 minutes suffisent pour être à la page et préparer sa liste de choses à faire de la journée. 

Prendre le temps de réfléchir à vos stratégies est une habitude riche qui vous aidera à décupler vos revenus.

Prêt à développer de nouvelles habitudes riches pour votre passage à l’action ?

14. Passez à l’action

Que ce soit face à une crise, à un problème immédiat ou une difficulté, il n’y a qu’un seul mot d’ordre. 

Réagir vite.

Si vous laissez passer le coche, vous laissez s’envoler des opportunités de rebondir ou des options de reconversion.

Pour réagir vite, il faut avoir confiance en vous et en votre potentiel.

Cela nécessite d’avoir un leadership développé, qui vous invitera à l’action massive immédiate.

Ne laissez pas les peurs prendre le dessus et vous forcer à l’immobilisme.

Prenez le contrôle et agissez pour le garder.

Beaucoup de gens restent passifs face à des questions importantes ou face à des choix qu’ils jugent cornéliens. 

Cette passivité n’est, en aucun cas, bénéfique à court ou à long terme. 

Elle s’explique souvent par une forme de peur.

Peur de l’échec, peur de faire un choix, peur d’être jugé… 

Mais en laissant ces peurs vous dominer, vous les laissez dominer votre vie. 

Si vous n’êtes pas en mesure de faire des choix lorsque cela est essentiel pour votre carrière ou votre vie personnelle, alors vous n’avez pas la maîtrise de votre propre vie. 

C’est pour cette raison que la passivité n’est jamais la solution et qu’il faut lui préférer l’action massive.

Avec elle, vous n’aurez jamais aucun regret.

Agir est synonyme d’avancement et de progrès, ne l’oubliez jamais.

15. Ne regrettez jamais

La quasi-totalité des gens a des regrets. 

Des actes manqués, des actions regrettées ou des opportunités refusées. 

Les regrets font partie de la vie.

Ils existent, car ils sont le résultat d’une expérience, positive comme négative. 

Pourtant, ce qui va faire la différence entre une personne qui réussit et une non, c’est le poids et l’influence qu’elle va laisser à ces regrets dans sa vie présente, mais aussi future. 

Ainsi, les chefs d’entreprise et les grands leaders ne vivent avec aucun regret.

Ils les transforment en carburant pour servir leurs intérêts futurs et se motiver à aller de l’avant

Pourquoi pas vous ? 

Au lieu de penser négativement à votre vie, pensez plutôt au positif.

Quel est votre but ultime à vous investir et à agir au quotidien ? 

Ce sont bien vos rêves

En vous libérant de vos freins mentaux et en allant de l’avant, vous saurez vous dépasser pour concrétiser vos rêves. 

Cela nécessite que vous opériez un changement d’état d’esprit, en vous mettant en mode « action massive stratégique ».

Vous ne regretterez alors plus jamais un seul de vos actes.

Vous voilà sur la voie du passage à l’action. Qu’attendez-vous ?

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

 

VOTRE PANIER