À propos Nous joindre Se connecter
(514) 735-2727 01 77 62 37 96
Prêt à recevoir notre newsletter « La Capsule du Mardi » ? Abonnez-vous

Comment cesser d’avoir peur et l’utiliser à votre avantage ?

Partager : Facebook Twitter LinkedIn Email

Peur de l’échec, peur du rejet des autres, peur de ne pas être à la hauteur, peur de l’inconnu, etc. La peur est un sentiment malheureusement très fréquent, qui peut ruiner des vies si nous la laissons faire.

 

Peu de gens le réalisent, mais le confort est une prison qui est nourrie par la peur. Il est plus facile de maintenir vos habitudes existantes, même si elles sont mauvaises, plutôt que d’en adopter de nouvelles. Pourquoi ? La peur de l’inconnu, de l’incertitude, ou toute autre excuse ancrée en vous.

 

Et si vous cessiez d’avoir peur tout simplement ? Je le dis souvent, à juste titre, car la plupart de vos peurs sont infondées ! Mieux encore, comment utiliser cette peur comme une façon de vous motiver ?

 

Comment passer la barrière de la frustration pour accomplir vos objectifs et vous servir de vos peurs comme outil de croissance personnelle ? En clair, apprenez à détecter vos peurs et à les utiliser… avant qu’elles ne deviennent votre cancer !

 

1/ L’atteinte de vos objectifs est-elle PRIMORDIALE ?

Si, dans votre tête, vous n’avez pas d’autres choix que celui de réussir, c’est-à-dire que si vos objectifs sont primordiaux et indispensables à votre vie, rien d’autre ne sera important. La peur ne sera même plus un facteur bloquant puisque vous cesserez d’avoir des excuses. Vous ferez ce qu’il faut pour atteindre vos objectifs. Point.

 

C’est pourquoi il est important de vous fixer des objectifs tellement importants pour vous qu’ils en deviennent une obsession, voire, un mode de vie.

 

Plutôt que de laisser la peur vous envahir et semer le doute dans vos choix et vos rêves, vous prenez conscience que votre VRAIE peur est l’accumulation des regrets qui vous guettent si vous n’agissez pas. C’est comme ça que les gens qui réussissent utilisent la peur comme un levier pour agir et non stagner !

 

Cessez de vous dire « je devrais faire ceci ou cela » et pensez plutôt « je DOIS le faire sinon… ».

 

Je vais vous donner un exemple. Imaginez-vous à 85 ans, vous repensez au déroulement de votre vie et aux choix que vous avez faits. Imaginez-vous en train de penser à tout ce que vous n’avez pas pu accomplir et qui vous tenait pourtant à cœur. Ressentez la douleur des regrets, du temps supplémentaire que vous auriez aimé avoir, des « et si… » qui ont marqué votre vie, etc. Cela fait mal, n’est-ce pas ? Alors, agissez et contrôlez vos peurs avant qu’elles ne vous contrôlent !

 

 

2/ La plupart de vos peurs sont irrationnelles !

Votre esprit a une capacité exceptionnelle à spéculer, imaginer, projeter. C’est une bonne chose, lorsque ces capacités sont utilisées pour booster votre créativité.

 

Malheureusement, les gens utilisent souvent leur créativité pour créer des scénarios catastrophes et « imaginer le pire » (qui n’arrive finalement jamais !), ce qui ne fait que renforcer des peurs déjà infondées à la base. Pensez à tous les « et si… » qui vous paralysent et vous font redouter des événements qui ne sont même pas encore arrivés.

 

Au lieu de ça, analysez les choses qui vous ont fait peur dans le passé, et qui ne se sont jamais produites au final. Puis demandez-vous réellement si l’énergie que vous y aviez consacrée en valait la peine, avec le recul. Cela vous aidera à relativiser vos peurs actuelles, réaliser qu’elles sont irrationnelles, et à en venir à bout. J’en parle d’ailleurs dans STARTER, mon programme de 5 semaines qui vous accompagne pour bien aborder la nouvelle année, plus d’infos ici.)

 

 

3/ L’échec est inévitable… mais vous le surmonterez !

Rappelez-vous ceci : vous ferez face à des échecs dans votre vie, ils sont inévitables, tout le monde y passe, même les personnes qui ont connu les plus grands succès.

 

Cessez d’utiliser la peur de l’échec comme excuse pour éviter d’agir et sachez que la meilleure façon de progresser est d’apprendre de ses erreurs. Et pour cela, vous en faites et continuerez d’en faire !

 

L’échec fait partie du processus d’apprentissage, ce sont les erreurs qui pavent votre chemin vers le succès. Sachant cela, pourquoi vous en inquiéter ? À la place, pourquoi ne pas essayer d’anticiper les facteurs d’échec pour en subir le moins possible ?

 

Quand la peur est utilisée de façon constructive, elle vous permet d’anticiper vos réactions, de prendre des notes, d’optimiser votre façon d’agir, bref, de rester rationnel.

 

 

4/ La peur de l’inconnu est en réalité un signe de croissance !

Quels que soient vos projets, il y a toujours une phase d’apprentissage, une phase de progression qui vous oblige à essayer de nouvelles choses, à relever de nouveaux défis. Et c’est une très bonne chose !

 

Ce qui vous est inconnu vous est nouveau. Essayer de nouvelles approches signifie arrêter celles qui n’ont pas fonctionné dans le passé, ce qui est recommandé !

 

L’inconfort est étroitement relié à la croissance. Si vous continuez à faire ce que vous avez toujours fait dans le passé, vous obtiendrez les mêmes résultats. Alors, pourquoi ne pas adopter de nouvelles stratégies ?

 

Soyez confiant dans votre capacité à absorber de nouveaux défis, c’est le meilleur moyen d’apprendre toujours plus. Utilisez votre peur de l’inconnu comme un outil pour piquer votre curiosité à découvrir de nouvelles façons de faire. Le seul regret que vous pourriez avoir est de ne pas avoir commencé plus tôt !

 

Un stress léger, un inconfort passager, etc. Tout cela est temporaire. Donc agissez, votre peur ne durera pas !

 

5/ La peur de ne pas être à la hauteur devrait vous motiver à persévérer !

Le plus difficile lorsque vous vous lancez dans un nouveau défi, quel qu’il soit, est de faire le premier pas, amorcer la première action. Une fois lancé, vous vous fixez un rythme de croisière et ne pensez même plus au fait que c’était difficile de se lancer la première fois.

 

Souvent, vous êtes paralysés par la peur de ne pas être assez compétents ni assez capables d’accomplir des projets que vous pensez « trop » ambitieux pour vos aptitudes.

 

Sachez que ces sentiments négatifs sont comme du poison : si vous les laissez s’installer dans votre esprit, ils y restent et vont se propager !

 

Au contraire, utilisez les doutes que vous pourriez avoir comme facteurs de motivation à toujours persévérer quoiqu’il arrive. Qu’avez-vous à perdre de toute façon ?

 

Si le plan A ne fonctionne pas, essayez le plan B, puis C, etc. Non seulement vous apprendrez de vos erreurs, mais vous arrêterez d’avoir peur et continuerez à agir jusqu’à ce que le succès soit au rendez-vous.

 

Plus vous agissez, plus vous vous rendrez compte que, en fin de compte, vous ÊTES à la hauteur de vos ambitions !

 

6/ Avez-vous peur de voir les autres réussir à votre place ? Gardez le focus !

La peur de voir les autres réussir est associée à la jalousie et à l’envie. Plutôt que de laisser ces sentiments négatifs prendre le pas sur votre vie, analysez pourquoi et comment ces personnes ont réussi et continuez à vous concentrer sur votre projet.

 

Ne soyez pas jaloux ni craintifs du succès des autres. Utilisez votre peur comme une source de motivation supplémentaire pour vous dire que, « si les autres ont réussi, il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas, si j’y mets toute mon énergie et mon focus ».

 

Posez-vous la question : quelles sont les étapes que je dois suivre pour atteindre mes objectifs ? Que dois-je faire chaque jour pour accomplir mon but ? Qu’est-ce que les autres font de bien et dont je peux m’inspirer pour faire encore mieux ?

 

Voir les autres atteindre leurs buts ne devrait pas vous faire peur, au contraire ! Cela devrait renforcer vos croyances que, VOUS AUSSI, vous êtes capable d’atteindre le succès.

 

En clair, avoir peur est normal et humain, mais rappelez-vous que ce sentiment devrait toujours être passager et vous motiver à garder le cap sur vos vraies priorités !

 

Si vous souhaitez prendre de meilleures décisions et vous fixer des objectifs qui fonctionnent réellement, j’offre un nouveau webinaire gratuit intitulé 7 étapes pour réussir votre année 2018. Ne le manquez pas. http://programmestarter.com/7-etapes-pour-reussir-2018 (Accessible seulement jusqu’au 15 janvier 2018)


< Retour au blog Voir la boutique