Conférence digitale GRATUITE "La plus belle des années - 7 secrets de millionnaires pour vivre libre & heureux en 2021" dans - Cliquez ici pour réserver votre place

Découvrez GRATUITEMENT
7 secrets de millionnaires pour vivre libre & heureux en 2021

3 priorités d’un leader en temps de crise


Quel que soit le type de crise auquel vous faites face, votre rôle de leader est déterminant dans la poursuite de vos affaires.

Pour que ces dernières continuent, il est important de mettre l’accent sur trois axes prioritaires, à savoir le réseau, l’innovation, le développement.

Ce sont les trois leviers pour avancer malgré les difficultés posées par une crise sociale, économique ou politique.

Découvrez nos astuces dans cet article, pour faire face au quotidien et sur la durée.

Même en temps de crise, il faut garder un cap!

Première priorité : votre réseau

Dans des temps de crise, les dynamiques individuelles changent et les préoccupations évoluent.

Votre réseau est impacté et il ne fonctionne pas comme vous en aviez l’habitude.

Les sollicitations sont moins bienvenues, car chacun se focalise sur sa propre gestion de crise.

Pourtant, le réseau reste votre première source d’opportunités pendant une crise : on parle bien d’abord de réseau interne, puis de réseau externe.  

En interne, l’important, c’est de créer de nouvelles relations entre vos collaborateurs et votre entreprise, et de nouvelles dynamiques à la lumière de la crise.

En effet, vous devez maintenir, ou recréer, la confiance mutuelle : en temps de crises, elle a tendance à s’estomper, ce qui génère de l’instabilité ou du stress.

En rappelant les valeurs qui vous animent au sein de votre réseau professionnel, vous pourrez renforcer les liens malgré les temps incertains.

Vous devez également jouer un rôle de facilitateur pour créer des connexions plus étroites entre vos collaborateurs et employés, au sein même de votre équipe : en instaurant de nouvelles habitudes, en renforçant la cohésion interne, en engageant vos équipes dans de nouveaux projets

Ce n’est qu’une fois que vous aurez consolidé votre réseau en interne, que vous serez prêt à entrer en contact avec l’extérieur : nouveaux prospects, clients, entreprises…

Vous serez suffisamment stable pour vous présenter à de nouvelles opportunités.

Le réseau, ou plutôt les relations, sont une priorité primordiale pendant la crise : sans elles, vous n’avancez plus et ne pouvez plus innover.

Deuxième priorité : votre capacité d’innovation

L’innovation, d’autant plus dans un monde où la technologie est omniprésente, est essentielle pour rester dans la compétition.

Cela concerne directement votre équipe et votre leadership : si vous êtes capables d’innover, alors vous aurez toujours une solution pour faire face à une crise. 

Les crises mettent à mal les affaires en réduisant les opportunités. Le seul moyen de les contourner, c’est d’imaginer des solutions innovantes pour remplacer vos techniques de vente habituelles ou vos plateformes, ou encore, de repenser votre modèle économique.

Si cela n’est pas forcément vu, à l’instant T, comme une opportunité, sur le long terme, une crise est une occasion de changer en bénéficiant de la mouvance ambiante.

Pour parvenir à créer de l’innovation, vous devez mettre l’accent sur la curiosité, mais aussi encourager les initiatives de vos collaborateurs, même si vous êtes en période de crise : cette confiance est facteur d’innovation, qui est elle-même bénéfique à l’entreprise.

De la sorte, vous pouvez renforcer l’esprit d’équipe, de responsabilités et entrepreneur de chacune de vos relations, au service de votre entreprise.

Encourager l’innovation, à titre individuel, et collectif, est ce qui permettra à votre business de se maintenir à haut niveau, à condition que vous visiez un développement permanent.

Pour gérer une crise il faut garder le contrôle.

Troisième priorité : votre volonté de développement

Les crises sont généralement des freins : frein à l’économie, frein aux opportunités, frein aux revenus.

Pour autant, il ne faut pas considérer votre cas comme étant sans issue et il faut vous armer d’une seule volonté : celle de continuer à vous développer.

Si cela repose sur les deux priorités précédentes (avoir des relations solides et encourager l’innovation), la volonté de développement répond à d’autres astuces.

Se développer en temps de crise revient à adopter une attitude courageuse, celle de sortir de votre zone de confort.

En effet, encourager le développement malgré des obstacles nécessite de penser en dehors de votre cadre habituel, de trouver de nouvelles options pour vos affaires, voire même, de changer complètement d’activités.

Il vous revient à vous, en tant que leader, de prendre cette décision difficile.

Pour faciliter cette prise de décision, il existe une autre solution, c’est de proposer un nouveau plan d’action pour améliorer l’existant, en vue de l’optimiser.

Certaines réparations pourraient faciliter le travail quotidien de vos collaborateurs, tandis que certaines formations pourront leur donner des compétences, notamment technologiques, utiles pour faire face à la crise.

À vous de développer de nouvelles idées pour la réussite de votre entreprise.

De là vient l’importance d’avoir des revenus et une trésorerie solide : cela vous aidera à faire face aux imprévus, ainsi qu’aux crises plus ou moins longues. 

La crise, un révélateur de leadership

Il n’existe pas de bonne crise avec de bons résultats, mais la crise une occasion de vous révéler en tant que leader et/ou gérant d’entreprise.

En temps de crise, toute décision a un impact immédiat, y compris les plus petites décisions.

C’est une opportunité unique de libérer votre potentiel et de garder le cap malgré la tempête, grâce à vos qualités humaines et de gestion.

Les crises sont notamment une occasion de renforcer votre leadership humain, qui consiste à renforcer la cohésion et rassurer vos équipes, tout en trouvant des solutions innovantes pour vous en sortir collectivement.

Parfois, les crises permettent de révéler cette capacité que vous aviez en vous, mais que vous n’aviez pas encore exprimée.

Soyez à l’écoute de votre environnement, de votre entourage, afin d’être en position de saisir toutes les opportunités qui s’ouvriront à vous.

N’oubliez jamais une chose : même en temps de crise, il est essentiel d’agir, car la passivité ou l’immobilisme n’a jamais sauvé une entreprise, mais votre leadership le peut.

N’ayez peur de rien : avancez et foncez là où cela est possible !

VOTRE PANIER