Découvrez comment avoir une confiance en vous illimitée en vous débarrassant de 6 croyances toxiques qui limitent votre potentiel

Les leçons oubliées de l’école


L’école est différente de la vie adulte. 

Pourtant, on parle bien « d’école de la vie ». 

L’école est une étape de vie, mais ses enseignements nous poursuivent toute notre vie. 

On apprend beaucoup à l’école. 

Sur soi-même. 

Sur ses envies. 

Mais tout ne s’arrête pas là. 

C’est souvent bien après l’école que l’on apprend de nouvelles choses. 

À moins que l’on ait oublié les leçons de l’école. 

Pour reprendre votre vie en main, il faut revoir ces leçons essentielles. 

Voici notre article et nos 20 leçons de l’école incontournable pour changer votre vie. 

Présente, mais aussi future. 

Certaines leçons de l’école sont faciles à oublier, il suffit parfois d’un petit rappel pour bien redémarrer !

Créez des amitiés

Quelle est la première chose que vous avez faite à l’école ? 

Vous faire des amis. 

Intégrer un groupe, un cercle fermé. 

Puis en changer. 

Lorsqu’on est jeune, l’école est un lieu pouvant être discriminant. 

Pourtant, s’il y a bien une chose que l’on fait, c’est quitter les groupes où l’on se sent mal. 

C’est une attitude difficile à adopter une fois à l’âge adulte. 

Faire des amitiés n’est pas facile. 

Comme le dit l’adage, si l’on ne choisit pas sa famille, on choisit ses amis. 

Vous êtes donc maître dans la décision de transformer vos relations en partenariats enrichissants, sur le plan personnel comme professionnel

Pour cela, il faut placer le partage et l’échange au cœur de tout. 

Qu’il s’agisse d’expériences passées, de conseils, d’avis, chaque personne peut vous apporter beaucoup. 

Soyez curieux dans votre relation, posez des questions, soyez proactif.

Vivez des expériences ensemble pour en tirer les plus beaux enseignements. 

Apprenez de l’autre pour devenir plus résilient, plus fort, une meilleure version de vous

Certaines relations ne dureront pas longtemps. 

Elles seront temporaires et éphémères par essence. 

Mais resteront importantes dans votre vie, en raison du rôle qu’elles auront joué à un instant précis. 

Elles auront donc contribué à votre réussite de l’instant en question

Il faut savoir reconnaître le rôle de chacun dans cette réussite et leur accorder la gratitude qu’ils méritent, même si ces personnes ne pensent pas avoir joué un tel rôle. 

Communiquez au sein de votre relation pour vous faire atteindre des sommets, ensemble et individuellement !

Créer des amitiés est la première leçon de l’école à ne pas oublier. C’est d’ailleurs la base de toute interaction dans votre vie !

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

 

 

Construisez votre réseau

Créer des amitiés, c’est bien. 

En faire un réseau, c’est mieux. 

Beaucoup de relations créées à l’école servent de levier dans le monde du travail. 

Se connaître dans un autre contexte aide à mieux s’ouvrir aux autres. 

Mais aussi à comprendre le fonctionnement de l’autre. 

Sans parler de ses résultats ou de sa performance. 

Les relations s’enrichissent à partir du moment où elles permettent l’apprentissage mutuel

C’est encore plus le cas lorsqu’elles suivent des principes communs ou des valeurs humaines. 

En effet, il est plus facile de se comprendre et d’apprendre des autres si l’on parle le même langage. 

Cela permet d’avancer dans la même direction, vers un but commun, des objectifs similaires, en se soutenant le long du chemin.

Il faut donc organiser votre réseau autour de principes clés. 

Ces principes doivent vous tenir à cœur. 

Car votre réseau doit vous ressembler. 

Ces principes peuvent s’affiner au cours d’une vie. 

Vous n’avez pas la même vision des choses à 20 ans qu’à 45 ans. 

L’expérience vous fait prendre conscience de ce qui est important pour vous, et de ce que les autres peuvent avoir à vous apporter.

Votre réseau a beaucoup à vous apporter, continuez à l’entretenir dans votre sphère professionnelle mais aussi privée.

Découvrez-vous

L’école est un lieu d’apprentissage à bien des égards. 

Vous y développez des connaissances et des compétences

Mais vous en apprenez aussi sur vous-même, sur votre capacité de gestion du travail, sur vos passions ou encore, sur vos intérêts dans la vie.

C’est une leçon qui est malheureusement vite oubliée par la majorité une fois les bancs de l’école quittés.

Se connaître est la clé pour avancer dans la vie.

Le plus compliqué dans la vie n’est pas de savoir comment faire, c’est de faire ce que vous savez.

Votre mental est donc un puissant levier de réussite

Par conséquent, soyez convaincu que vous allez réussir, afin de matérialiser cette réussite ! 

Pour comprendre vos leviers et vos faiblesses, il faut impérativement multiplier les expériences

Allez de l’avant sans craindre l’échec ou les imprévus. 

Embrassez la nouveauté et le changement.

Pour vous découvrir, continuez à explorer vos limites, vos forces et vos faiblesses.

Faites des expériences

Votre vie est un peu comme un scénario de film. 

Vous êtes la personne qui décidez de la prochaine étape, de la prochaine réplique, des choix qui s’imposeront à vous. 

En assumant vos responsabilités, vous prenez le pouvoir et le contrôle de ce scénario. 

C’est un gage de réussite ! 

Qui est donc le responsable n°1 de vos échecs et de vos succès ? 

C’est bien vous-même. 

Mais attention, il s’agit d’une version consciente de vous-même, de votre entourage et votre environnement

En d’autres termes, plus vous apprendrez à vous connaître, à déterminer vos forces et vos faiblesses à travers des expériences de vie. 

Plus vous accepterez de prendre vos responsabilités dans un but de progrès, puis de réussite.

C’est pourquoi vous devez vivre chaque expérience à 110%. 

Chacune vous apportera de nouveaux atouts pour avancer, grandir et progresser

Ces expériences peuvent être positives ou négatives. 

Peu importe, elles comptent toutes pour vous forger. 

D’ailleurs, l’école est le lieu idéal pour faire des expériences. 

Tester de nouvelles amitiés. 

Découvrir de nouvelles matières.

Faire des voyages. 

Vous apprenez alors à chaque instant. 

Pourquoi ne pas continuer une fois dans la vie adulte ?

Vivez votre scénario de vie en vous engageant dans votre quotidien !

Soyez résilient

L’école peut être un combat. 

C’est une étape de la vie qui peut s’avérer difficile pour certains. 

Cela offre l’opportunité de développer une forme de résilience

Si résilience n’est pas la même chose que résistance, elle en possède les mêmes caractéristiques. 

La résilience, c’est un combat, un état d’esprit tourné vers l’action, contre la passivité. 

C’est le refus d’être victime d’une situation, qu’elle soit passagère ou permanente. 

Cela passe par une attitude contraire pour outrepasser la souffrance et la douleur.

La résilience est un terme très fort et fait écho à de réelles difficultés rencontrées. L’enseignement principal qu’elle inculque, c’est la capacité à résister contre vents et marées, à faire face quoiqu’il arrive. 

Cette persistance, cette persévérance, est un levier pour réussir dans la vie.

Pour être combatif, vous devez être en mesure d’identifier le problème que vous avez en face de vous. 

Ne laissez pas les émotions vous submerger et tentez toujours d’identifier votre obstacle en mettant des mots dessus.

L’école vous apprend qu’elle peut être un lieu de difficultés. 

De remises en question. 

Mais quoi qu’il arrive, il faut continuer à avancer

Appliquez-le dans votre vie adulte.

L’école vous apprend qu’il est possible d’être résilient, alors continuez votre route !

Choisissez une voie

Certains choisiront de noter leurs rêves dans un carnet. 

D’autres, de les transformer en réalité. 

Choisir une voie n’est pas définitif. 

L’école vous l’apprend bien. 

Ce n’est pas parce que vous vous orientez dans une voie que tout est fini. 

Il est possible de changer de cap, ou même d’avis. 

Pour choisir votre voie, il faut d’abord apprendre à vous connaître. 

Il faut aussi rationaliser votre approche

Comprendre vos passions, vos aspirations et vos envies. 

En faire un levier pour vos rêves et votre métier futurs. 

Pour cela, utilisez l’Agenda 110 pour séparer vos objectifs de vie. 

C’est une méthode parmi d’autres pour choisir votre voie, et suivre vos progrès. 

Chacun est différent et il n’existe pas de méthode de réussite unique.

Il faut trouver votre propre méthode. 

C’est comme à l’école. 

Tout le monde a la capacité d’y arriver, mais chacun trouve sa propre recette de réussite.

Ainsi, vous devez utiliser toutes les ressources à votre disposition pour y arriver. 

À commencer par vos mentors. 

Ces derniers sont des piliers émotionnels importants.

Ils vous permettront d’obtenir des retours d’expérience qui sont utiles à votre carrière et votre avenir professionnel. 

Par ailleurs, entretenir une routine de champion permet d’effacer les conséquences négatives de problèmes personnels. 

Que ce soit pour un meilleur sommeil, une meilleure alimentation, cela favorise un esprit plus alerte et moins réceptif à la négativité.

Choisissez votre voie en utilisant les bons outils : rendez-vous ici !

L’importance du réseau et de l’environnement sont des éléments clés appris à l’école, que l’on a tendance à oublier. Mais votre orientation personnelle en fait aussi partie.

Déterminez des objectifs à atteindre

L’école est très simple. 

Il s’agit d’une succession d’objectifs pendant plusieurs années. 

Celui de passer à l’année supérieure. 

Parfois, d’obtenir certaines notes pour gagner une bourse ou de la reconnaissance. 

L’école est donc un enchaînement constant d’objectifs, vous amenant à vous dépasser. 

Avancer avec un but est toujours plus facile que d’avancer à l’aveuglette.

C’est pourquoi tous les leaders de ce monde établissent régulièrement des listes d’objectifs.

Ces listes présentent des objectifs à court, moyen et long terme.

En d’autres termes, ils ont toujours une montagne à atteindre. 

Monter leur business et faire fructifier leur entreprise…

Apprendre une langue étrangère…

Perdre du poids…

Chacun pose son curseur d’appréciation là où il le souhaite, pour savoir quand il a atteint son objectif, ou non. 

Cependant, la leçon oubliée par beaucoup, c’est qu’un sommet à atteindre est bien plus qu’une simple escalade. 

C’est un processus cyclique, en perpétuel recommencement.

Un objectif atteint va laisser place à un nouvel objectif, plus important, plus grand, ou simplement différent.

Acceptez l’idée que votre vie soit faite de nombreux sommets à atteindre.

Il faut donc vivre à travers vos objectifs quotidiens, mais aussi vos rêves.

Vos objectifs vous appartiennent, à vous de les façonner.

Grimpez votre montagne

Agir dans l’instant, dès maintenant, c’est une mise en mouvement qui n’est pas toujours innée. 

C’est tout simplement parce qu’en tant qu’êtres humains, notre cerveau est conditionné à réfléchir avant de se mettre en action

Cela requiert donc un certain niveau d’effort pour agir

D’où le fait que beaucoup de gens préfèrent rester passifs. 

Cela fait sens ? 

C’est parce que vous devez l’observer autour de vous en permanence. 

Les gens préfèrent rester dans l’observation ou le jugement plutôt que dans l’action, qui sera, elle, jugée. 

Cependant, chacun possède sa propre montagne, avec ses objectifs et ses buts ultimes. 

Si vous n’agissez pas dès maintenant, comme la gravir au quotidien et atteindre vos rêves les plus fous ? 

Si vous décidez de partir à l’assaut du Mont-Blanc ou du Mont Royal, comment comptez-vous arriver au sommet si vous ne fournissez pas d’effort chaque minute pour grimper ? 

Cette simple métaphore permet de répondre à cette question.

Pourquoi agir dès maintenant ? 

Parce que c’est essentiel pour avancer dans votre vie, vers vos objectifs.

Votre montagne, c’est votre défi. Rappelez-vous que votre vie est faite de défis à surmonter.

Changez de cap si nécessaire

Cette métaphore de la montagne permet également d’expliquer un autre intérêt à agir quotidiennement. 

Si vous avez des rêves, ces derniers ne peuvent se concrétiser qu’à force d’efforts, de sacrifices et d’actions massives. 

Justement, quel est votre but ultime à vous investir et à agir au quotidien ? 

Ce sont bien vos rêves

En vous libérant de vos freins mentaux et en allant de l’avant, vous saurez vous dépasser pour concrétiser vos rêves

Cela nécessite que vous opériez un changement d’état d’esprit, en vous mettant en mode « action massive stratégique ». 

Il est important de visualiser votre réussite

Rien de tel qu’une feuille de route pour cela. 

En écrivant vos objectifs intermédiaires, à court, moyen et long terme, de manière régulière, vous avez le pouvoir de transformer vos écrits en actions concrètes. 

Cette feuille de route est aussi un levier pour changer de cap. 

Reconversion professionnelle…

Changement de vie…

Lancement d’une entreprise rentable… 

D’une activité secondaire… 

Toutes les options s’ouvrent à vous. 

Il n’y a aucune limite dès lors qu’il y a de la motivation et de la passion

C’est comme à l’école lorsque vous changiez de matière. 

Dépassez vos peurs pour changer de cap quand cela est nécessaire. 

Les conséquences n’en seront que meilleures.

Changer de cap fait parfois plus de bien que de mal.

Suivez vos progrès

Cela s’applique à tous les domaines, que ce soit pour la perte de poids, l’obtention d’un diplôme ou la conduite d’un travail.

Il est important d’effectuer régulièrement un travail sur vous pour continuer à vous connaître.

C’est avec ce type de connaissance que vous pourrez avancer plus facilement dans la vie. 

Mais aussi rebondir face aux épreuves et aux défis qui se présenteront à vous.  

Ce travail sur vous peut passer par des moments de pause, de méditation, de sport. 

Mais aussi à travers la multiplication des expériences personnelles.

La mise en action est alors plus efficace

Une fois par semaine, faites le point sur ce que vous avez fait, ce qui est en attente et ce qu’il faut faire dans le futur. 

Cette répartition permet de prioriser vos tâches et vos actions au quotidien, en les intégrant dans votre routine

Ayez toujours cette feuille route à portée de main pour visualiser vos objectifs et garder le cap.

Ou bien en changer, tout dépend. 

Suivre vos progrès est essentiel pour identifier votre prochaine action.

Mettez votre patience à rude épreuve

Selon la citation de Lisa Amos, « les entrepreneurs échouent en moyenne 3,8 fois avant de réussir. Ce qui différencie ceux qui réussissent des autres, c’est leur persévérance ». 

En d’autres termes, cela signifie que l’échec permet de développer une résilience à toute épreuve

Cette dernière est souvent plus éprouvée que celle des gens normaux. 

L’entrepreneur n’a pas peur de tomber, parce qu’il sait comment se relever

L’expérience le lui a appris. 

Il a donc le cœur et le corps d’un véritable combattant. 

Selon la citation de Lisa Amos, « les entrepreneurs échouent en moyenne 3,8 fois avant de réussir. Ce qui différencie ceux qui réussissent des autres, c’est leur persévérance ». 

En d’autres termes, cela signifie que l’échec permet de développer une résilience à toute épreuve

Cette dernière est souvent plus éprouvée que celle des gens normaux. 

L’entrepreneur n’a pas peur de tomber, parce qu’il sait comment se relever. 

L’expérience le lui a appris. 

Il a donc le cœur et le corps d’un véritable combattant. 

Cette résilience est le résultat de vos efforts et de votre travail, mais aussi de votre persévérance. 

Votre mental d’acier est une conséquence de votre résilience, mais aussi un levier. 

Pour rendre votre esprit plus résilient aux difficultés, afin de rester droit pour vos choix de vie, pratiquez la visualisation, la méditation ou la projection. 

Ce sont des techniques mentales visant à penser au futur pour imaginer des scénarios, afin d’envisager toutes les opportunités possibles. 

Les grands leaders font cet exercice quotidiennement, pour les 5, 10 et 20 années à suivre. 

Restez patient, vous atteindrez vos objectifs à force de persévérance. 

Boostez vos compétences et connaissances

Après tout, c’est la raison première pour laquelle vous êtes à l’école. 

Apprendre sur le monde. 

Sur votre domaine de spécialité. 

Sur votre environnement. 

L’apprentissage des connaissances et des compétences, c’est un pouvoir

On le dit bien, mais la connaissance est le pouvoir. 

Si vous connaissez, vous pouvez faire des choix établis et sérieux pour votre avenir. 

Cela vous aide à développer votre potentiel.

Le levier incontournable pour libérer votre potentiel, c’est de nourrir la faim de ce potentiel en cherchant de nouveaux défis.

Parmi ces derniers, les connaissances sont sans doute les plus intéressantes. 

Pourquoi ? 

Parce qu’il y aura toujours quelqu’un qui aura de meilleures connaissances que vous sur un sujet.

Ces connaissances sont facteurs de nouvelles opportunités, que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Elles font de vous une personne avec un meilleur potentiel, en qui on peut avoir confiance.

Mettez donc l’accent sur vos études, mais aussi, sur la formation continue.

Il n’est jamais trop tard pour étudier une compétence ou des connaissances, même durant votre vie d’adulte.

La formation ne s’arrête jamais

C’est un puits sans fin qui relève votre potentiel et lui permet de se libérer totalement.

N’oubliez jamais qu’un potentiel se développe, encore et encore, tout au long de votre vie.

Votre potentiel, c’est votre ressource principale pour avancer dans la vie et dans votre vie.

C’est aussi votre source de motivation, d’énergie, c’est que les autres voient de positif en vous.

En développant votre confiance en vous, en vous posant les bonnes questions et en donnant à votre potentiel une dimension réelle, vous parviendrez à faire des miracles. 

Vos miracles.

Vos compétences et vos connaissances sont des leviers à ne pas négliger tout au long de votre vie. Il n’est jamais trop tard pour apprendre.

Inspirez-vous des autres

L’école est souvent la première étape pour développer le potentiel de votre leadership. 

En devenant délégué ou en prenant un rôle au sein de votre école, vous apprenez les premiers revers du leadership. 

Les responsabilités, les échéances, les obligations

Pourtant, l’école ne forme pas réellement au leadership, bien au contraire. 

Elle n’apprend pas à essuyer les échecs et à les transformer en levier de motivation, ni à gérer ses émotions. 

L’éducation parentale joue également un rôle, mais il n’est pas égal pour tout un chacun. 

Il faut donc trouver d’autres sources d’éducation pour devenir leader dans l’âme. 

L’une d’entre elles n’est autre que le mentorat

Il s’agit de trouver une personne qui devient votre guide. 

Généralement, les mentors sont professionnels. 

Ils exercent dans le même domaine que vous, et sont à même de vous donner des retours d’expérience afin de vous orienter dans votre prise de décision. 

Ces derniers vous aident également à renforcer votre mental en vous donnant des clés pour devenir leader, en agissant massivement pour devenir cette meilleure version de vous-même

Ces mentors sont parfois innés (il s’agit de votre superviseur ou de votre directeur) ou parfois choisis (ils sont un ami, un voisin) et ils deviennent votre coach de vie. 

Ils vous mettent sur la voie pour vous éduquer en permanence, en vous inspirant des autres. 

L’apprentissage continu est l’arme absolue du grand leader, car même les plus grands de ce monde ont toujours quelque chose à apprendre. 

Votre orientation de vie n’est pas définie par l’école, ni à l’école, mais elle s’améliore avec le temps. C’est pourquoi vous devez apprendre à être flexible pour adapter vos objectifs. 

Avancez sans avoir peur

S’il existera toujours des options pour contourner les difficultés (vous les apprenez parfois à l’école), il faut aussi se rappeler d’une leçon essentielle. 

La difficulté fait partie de la vie.

La difficulté pourra être financière, physique, émotionnelle, intellectuelle, elle amènera nécessairement à d’importants chamboulements dans votre vie.

L’accepter dès aujourd’hui est une manière d’apprivoiser la notion de difficulté. 

Et d’en faire une banalité pour vous l’approprier.

En côtoyant régulièrement la difficulté, vous vous habituez à des standards élevés. 

Il est alors nécessaire de vous adapter et d’être flexible.

C’est votre clé de la réussite

Savoir rebondir, réagir face aux difficultés, et tout ça, avec leadership, c’est une route toute tracée vers l’atteinte de vos objectifs. 

D’ailleurs, l’idée même de gravir une montagne peut avoir un côté intimidant. 

Pourquoi se mesurer à plus grand et plus haut que soi ? 

Cette métaphore de l’effort qu’est la montagne est révélatrice de votre personnalité

Si votre première réaction est la peur ou bien le doute, c’est sans doute que vous vivez encore avec des croyances limitantes. 

Ces croyances limitantes vous empêchent de croire en vous et en votre capacité d’ascension (ou d’escalade). 

La peur et le doute sont les deux principaux freins de votre vie.

Ils sont difficiles à maîtriser et font partie de vous. 

Vous en débarrasser est essentiel pour faire votre route. 

Avancer sans avoir peur est une leçon apprise à l’école. Rappelez-vous que tout était possible, pourquoi pas aujourd’hui ?

Rappelez-vous de votre « pourquoi »

Il est important de revenir régulièrement aux sources de votre motivation, ce que l’on appelle le « pourquoi » ?

Que ce soit dans votre vie personnelle ou votre vie professionnelle, c’est important.

Cela veut dire, pourquoi avez-vous rejoint cette entreprise ?

Pourquoi vous levez-vous tous les matins ?

Pourquoi êtes-vous avec votre partenaire depuis tant d’années ?

Ce retour en arrière est essentiel pour mesurer le progrès qui a été fait depuis votre décision.

Cela est bénéfique au sens où cela vous donne une jauge, un guide, pour faire vos choix stratégiques futurs.

Que ce soit pour développer ses finances, réussir un défi personnel ou avoir un impact sur sa communauté, la passion est une force motrice. 

Elle aide à faire face aux défis comme aux réussites. 

Cette passion sans faille vous accompagne à tout moment et vous aide à vous relever.

À prendre les bonnes décisions et à changer d’orientation, quand cela est nécessaire. 

Cette passion sans faille peut être convertie en moteur pour votre vie, elle devient alors incontournable. 

Toujours se rappeler d’où vous êtes parti est essentiel pour continuer à avancer.

Montrez votre potentiel

C’était le rôle des professeurs à l’école. 

Vous accompagner dans votre démarche de potentiel. 

Autrement dit, vous donner les bons outils pour devenir une personne avec du potentiel. 

Certains se trouvent des excuses en disant qu’ils n’ont pas de potentiel. 

D’autres se pensent inférieurs aux autres. 

Tandis que d’autres encore ne pensent pas à la notion de potentiel du tout.

En général, ces personnes ont quelque chose en commun. 

Elles manquent de confiance en elles.

En effet, se comparer aux autres n’a aucun intérêt, mais se comparer à soi-même est essentiel.

Cela permet de vous poser les bonnes questions. 

Que voulez-vous faire dans la vie ? 

Quelle personne souhaitez-vous être ?   

Les personnes qui évoluent, qui progressent et qui réussissent se posent tous les jours la question de leur potentiel.

Elles s’interrogent sur leur progression, sur leurs possibilités d’évolution, qu’elles soient naturelles ou recherchées.

En effet, un potentiel n’est débloqué que face aux obstacles ou aux difficultés

C’est souvent dans les crises que l’on se découvre un leadership important ou des qualités insoupçonnées. 

Avec le potentiel, c’est pareil. 

Vous devez vous mettre dans de nouvelles situations pour exploiter ces compétences et ces capacités cachées. 

Pour cela, vous devez éliminer ce que l’on appelle « la mauvaise routine ». 

Il s’agit de toute habitude qui va vous freiner dans votre prise d’initiative.

Il existe une différence entre accepter l’idée de vouloir progresser, et celle de la mettre en œuvre au quotidien. 

Pour débloquer pleinement votre potentiel, vous devez mettre votre esprit en mode « oui », c’est-à-dire le préparer à accepter toutes les bonnes opportunités

Nous disons bien « bonnes opportunités », car il faut aussi avoir le recul nécessaire pour identifier les mauvaises opportunités. 

Aussi, vous devez apprendre à votre esprit à adorer les nouveaux défis

Que ce soit d’apprendre une nouvelle compétence ou une nouvelle langue étrangère, découvrir un nouveau métier, vous devez entretenir cette euphorie autour de l’apprentissage permanent. 

Cela vous aidera à vous placer en « mode oui », afin de saisir toutes les opportunités d’avancer. 

En augmentant vos connaissances et votre ressenti sur le monde, votre potentiel atteindra son paroxysme et sera totalement opérationnel !

N’oubliez jamais que vous avez du potentiel, il ne tient qu’à vous de le faire grandir.

Rappelez-vous que l’école est une plateforme permanente pour vous dépasser, et aller toujours plus loin.

Transformez vos rêves en réalité

L’école est le lieu des rêves. 

En effet, c’est un point de départ. 

On demande souvent aux jeunes enfants de dessiner leurs rêves. 

De dire ce qu’ils veulent faire quand ils seront plus grands. 

À l’âge adulte, vous avez ce pouvoir de transformation. 

Vous avez de l’ambition

Vous voulez changer une habitude, trouver un nouveau travail ou bien, apprendre une nouvelle compétence ?

C’est tout à fait possible. 

En effet, votre potentiel possède deux dimensions. 

Ce qu’il est aujourd’hui, et ce qu’il va devenir demain.

Ce que votre potentiel sera demain, c’est en lien avec ce que vous allez faire de votre vie et le chemin de réflexion sur vous-même que vous allez emprunter.

Plus vous allez construire votre confiance en vous, plus votre potentiel grandira et plus vos opportunités se multiplieront.

Votre potentiel, c’est d’abord le résultat de vos expériences et de vos connaissances.

En vous posant quelques questions basiques, vous pourrez comprendre comment votre vision des choses a évolué : les erreurs et les échecs que vous avez connus vous aideront à déployer votre potentiel, en devant plus alerte et plus efficace.

Ensuite, votre potentiel est une question de sensibilité.

Sensibilité aux opportunités et aux nouveaux défis.

Pour libérer votre potentiel, il faut être face à une nouvelle étape, un nouveau mur, que vous n’aviez pas encore appris à franchir.

Ainsi, cette expérience apprenante va nourrir votre potentiel, pour en faire une force durable.

Vous pourrez alors transformer vos rêves en réalité.

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir !

Faites de l’erreur un tremplin pour votre confiance

L’une des clés pour libérer son potentiel, c’est d’avoir confiance en soi. 

En effet, peu de personnes sont capables de se libérer et de s’assumer sans adopter un fort leadership.

Ce leadership, c’est ce dont vous avez besoin pour vos affaires, mais aussi pour votre vie personnelle.

Comme nous le disions, la confiance en soi amène de nouvelles opportunités, qui amènent de nouvelles réussites, et de plus en plus de potentiel. 

Plus vous aurez de bagages, plus votre potentiel sera important.

Ainsi, vous devez accepter l’idée de l’échec et le transformer en opportunité de réussite.

Voyez chaque étape comme une manière de progresser vers un but final, tout en vous enrichissant personnellement.

Aussi, vous devez vous libérer de l’impact des autres

De leurs jugements. 

De leurs pensées. 

Mais aussi de leurs avis.

Ainsi, pour booster cette confiance en vous, vous devez vous focaliser sur un seul élément.

Vous-même.

Après tout, la capacité à exploiter votre potentiel et à en faire un levier de réussite dépend d’autres facteurs, y compris du leadership.

Vivez vos expériences et tirez-en le meilleur pour votre futur.

Adoptez une routine de champion

L’autre outil de votre réussite, c’est votre routine de champion, votre discipline, votre concentration. 

En effet, ce sont des outils mentaux qui vous aident à vous dépasser au quotidien.

En mettant l’accent sur votre rythme de vie, vous boostez vos performances physiques et mentales afin d’être toujours au top niveau. 

Les grands leaders ont des routines très strictes, que ce soit sur le plan alimentaire ou sportif. 

Inspirez-vous-en pour construire votre réussite. 

Chaque personne possède sa propre méthode de réussite, même s’il s’inspire de celle des autres,.

Pour cela, il faut vous entourer des meilleurs. 

Qu’il s’agisse de votre entourage, de votre milieu professionnel ou d’autres outils de soutien. Ce sont vos leviers de réussite

En effet, une réussite ne se fait jamais seul, elle est toujours la résultante d’une collaboration ou d’un soutien. 

Ces outils ne sont donc pas forcément matériels, mais aussi intellectuels ou cognitifs

Par exemple, savoir méditer vous aidera à maîtriser vos émotions, ce qui sera indispensable pour exercer un leadership fort dans votre entreprise et votre vie de tous les jours. 

N’oubliez pas de mettre l’accent sur le rythme de vie qui vous ressemble. 

Pour performer, il faut avoir un bon sommeil, une bonne hygiène de vie. 

Il faut faire des sacrifices et des efforts au quotidien. 

C’est votre routine de champion.

Votre routine de champion doit vous permettre d’atteindre tous vos objectifs.

Devenez vous-même champion au quotidien

Vous voulez devenir champion et leader de votre vie ?

Alors, mettez l’accent sur votre éducation, votre action massive, vos outils de réussite et votre progrès pour le développer, mais n’oubliez pas pour autant le plus important.

Vous-même

Votre leadership, c’est votre responsabilité, votre engagement, votre réussite, c’est une question de renouvellement constant. 

Vous n’êtes pas la même personne à vos 15, 25 ou 45 ans. 

Vous devenez une meilleure version de vous-même en cherchant à renforcer votre leadership au quotidien. 

Ne visez pas la conformité et tracez votre propre route vers la réussite, en apprenant à vous renouveler. 

C’est là que vous deviendrez leader, acteur de votre vie, et inspirant pour votre entourage. 

En acceptant le renouvellement permanent, vous deviendrez meilleur chaque jour.

Êtes-vous prêt à réutiliser toutes ces leçons de l’école pour votre avenir ?

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

 

VOTRE PANIER