Découvrez la 2ème édition de “Franck Magazine”

Le premier magazine consacré au leadership, à l’entrepreneurship et au développement personnel.

Comment faire pour que votre entreprise survive à la crise ?


Elle n’était sans doute prévue par personne et pourtant, la crise qui s’est déclarée il y a quelques semaines risque de peser sur les entreprises pendant encore des semaines, voire des mois.

Si vous êtes face à une perte d’activité, voire à une suspension totale et que votre chiffre d’affaires est proche de zéro, vous êtes sans doute dans une situation difficile, où vous envisagez le pire.

Sachez qu’il existe des solutions, vous n’êtes pas seuls.

Voici nos conseils pour que votre entreprise survive à la crise, aujourd’hui, mais aussi demain !

Il faut faire preuve de leadership pour sortir la tête de l’eau

Assurez vos finances et votre trésorerie

Au cours de n’importe quelle crise, la priorité reste avant tout économique : c’est avec de l’argent que vous payez les salaires, que vous faites tourner l’entreprise.

Sans argent, pas d’activités.

Mais le problème aujourd’hui, ce n’est pas l’argent, mais bien l’activité qui fait défaut.

Vous devez réfléchir à sécuriser vos finances et votre trésorerie, pour limiter les dégâts durant la crise.

Cela consiste à étudier toutes les possibilités s’offrant à vous : ce dont vous disposez d’avance, vos liquidités, votre patrimoine, pour ensuite élaborer des scénarios à court, moyen et long terme.

Prenez en compte vos crédits, vos charges fixes et ajustez les scénarios.

Cela peut comprendre de demander des aides à l’État, de requérir des dispositifs d’aide exceptionnelle ou de simplement demander des reports.

En revanche, ne vous endettez pas pendant cette période : il est préférable de demander des reports de cotisation, de crédits ou de loyer que d’emprunter pour faire face.

Cela est d’autant plus vrai quand la crise touche plusieurs secteurs d’activités : il est plus facile de faire des demandes collectives et de les justifier.

L’argent a toujours été, et restera, le nerf de la guerre : puisez dans vos économies, réajustez ce qui peut l’être et innovez pour optimiser vos dépenses indispensables.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Redoublez de créativité

La crise actuelle l’a prouvé : tous les secteurs et tous les types d’entreprises sont touchés, sans exception.

Pourtant, il y en a qui ont trouvé comment se recycler, comment modifier leurs habitudes ou trouver un nouvel élan.

Bien entendu, cela ne peut pas concerner certaines entreprises, notamment celles dont le travail est à la chaîne ou bien sur des matières premières.

En revanche, tous les métiers qui peuvent recourir au numérique ont l’opportunité de se réinventer à l’occasion de cette crise.

Par exemple, certains food trucks n’hésitent pas à créer des sites internet pour se faire connaître et à livrer la nourriture partout où cela est possible.

Les gyms proposent leurs cours en ligne, avec les professeurs habituels.

Ce sont là des manières créatives de faire continuer votre business malgré la crise et ses possibles conséquences.

Vous devez accepter les obstacles et les changements comme pouvant constituer une étape d’apprentissage ou bien une nouvelle opportunité pour votre entreprise : ce n’est qu’après que vous allez vous relever, encore plus fort et prêt à affronter les prochaines vagues.

Repensez votre modèle économique, le rapport à vos clients et interrogez-les sur la meilleure des manières pour les servir.

Si vous ne faites pas partie des entreprises en mesure de se réinventer, vous pouvez toujours choisir de pivoter vers l’innovation, pour un futur plus serein !

En temps de crise il faut savoir reprendre le contrôle

Pivotez vers l’innovation

Les activités de certains domaines n’auront jamais vocation à s’éteindre, car elles seront soutenues à l’échelle étatique ou par de grands groupes, capables de résister à la crise.

Concernant votre petite ou moyenne entreprise, rien n’est moins sûr : la crise est un réel test pour votre business model, mais aussi pour votre leadership.

Il faut alors vous doter des meilleures stratégies pour surmonter la crise.

L’innovation est l’avenir du monde : les nouvelles technologies, les réseaux sociaux

Beaucoup de choses se font en ligne et permettent d’accéder à un public encore plus large.

Alors, bien sûr, si vous vendez des produits, vous aurez toujours besoin de transporteurs et autres intermédiaires pour envoyer vos colis.

Mais si vous vendez des prestations, cette crise est l’occasion unique de vous pencher sur votre avenir et de repenser votre approche en étant plus innovant.

À l’inverse, ce n’est pas parce que vous vendez des produits que l’innovation n’est pas possible : cherchez localement des opportunités de partenariats, faites du porte-à-porte comme à l’ancienne ou créez-vous une identité de marque sur les réseaux sociaux.

Le monde peut être à portée de clic, si vous décidez qu’il en sera le cas.

Au final, en temps de crise, c’est à vous de prendre vos responsabilités et de décider de ce que vous voulez pour l’avenir de votre entreprise.

Prenez vos responsabilités

En tant que dirigeant et leader, vous avez des devoirs envers vos équipes, vos clients, mais aussi vos investisseurs.

Vivre une crise n’est pas une raison suffisante pour réduire des salaires ou ne pas respecter des échéances, du moins dans la mesure du possible.

C’est pourquoi vous devez révéler votre leadership pour surpasser les moments de crise : c’est en étant force d’initiative et en assumant vos choix que vous pourrez aller de l’avant.

Pour cela, prenez des décisions en restant le plus transparent possible et en communiquant davantage auprès de vos interlocuteurs : vos décisions peuvent être lourdes de sens et doivent être comprises.

C’est en développant votre rapport aux autres que vous obtiendrez, en retour, leur confiance, essentielle pour sortir de la crise.

Il peut s’agir de clients choisissant de vous soutenir en faisant des pré-achats dans votre boutique, des investisseurs qui vous accordent un report parce que vous êtes une personne de confiance…

Au final, vous êtes la personne qui peut faire en sorte que votre entreprise survive à la crise, à condition de le vouloir et de l’exprimer !

Aider son entreprise à survivre à une crise laisse forcément des traces : ayez une attitude proactive et affirmée pour aller chercher ce que vous souhaitez.

Après la pluie, vient le beau temps : après la crise, vient votre réussite.

VOTRE PANIER