Découvrez la 2ème édition de “Franck Magazine”

Le premier magazine consacré au leadership, à l’entrepreneurship et au développement personnel.

Comment coacher votre équipe en période d’incertitude ?


Alors que la situation mondiale reste inquiétante dans certaines parties du monde, il ne faut pas en oublier le quotidien et le « business as usual », nécessaires pour continuer à aller de l’avant.

Pour beaucoup d’entreprises cette crise est un frein, mais n’est pas forcément synonyme de l’arrêt des activités.

Il faut donc (ré)apprendre à collaborer ensemble, souvent à distance, avec de nouveaux outils et un nouveau mode de travail.

Dans ces conditions, il est plus difficile de gérer les dossiers et la bonne ambiance du quotidien.

C’est pourquoi nous vous donnons des conseils pour coacher votre équipe efficacement, même en période d’incertitude !

La cohésion d’équipe est un facteur de performance

Encouragez vos équipes à repenser leur rôle

L’incertitude liée à la crise que nous traversons actuellement peut malheureusement provoquer une perte de repères chez certaines personnes, engendrant parfois du stress ou de la dépression.

Changer ses habitudes, changer sa façon de travailler, ce sont des épreuves qui ne sont pas vécues de la même manière par tout le monde, car chaque situation est différente.

En effet, vos collaborateurs vont se poser toute une série de questions, en travaillant à domicile ou s’ils doivent alterner travail en présentiel et télétravail.

La première, ça sera : « quel est mon rôle à jouer dans tout ça ? ».

Si la question paraît bien simple, car la réponse est tout simplement, « comme d’habitude », vous devez les rassurer et les encourager dans leur démarche d’adaptation.

Prenez en compte que vos collaborateurs s’interrogent aussi sur le statut de leur contrat, sur leur avenir dans l’entreprise, mais aussi dans leur vie, ils s’inquiètent pour leurs finances

Tous ces petits tracas peuvent affecter leur mode de pensée et leur productivité.

Vous devez donc adopter un esprit flexible et les inviter à repenser leur rôle d’une manière qui leur convienne : pas de meetings après une certaine heure, pas de dossier trop strict ou difficile, pas d’interaction avec certains clients…

Montrez-vous à l’écoute et encouragez vos collaborateurs dans toutes les démarches, personnelles comme professionnelles, qu’ils entreprennent.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

Donnez de nouveaux buts à vos équipes

Il est vrai qu’en tant que manager, vous avez sans doute une notion à l’esprit quand l’on vous parle de vos collaborateurs : la performance.

Or, dans des circonstances de crise, il est difficile de parler de performance : comment juger l’un par rapport à l’autre dans des circonstances exceptionnelles ?

Tout simplement en créant de nouveaux référentiels.

Commencez par considérer que tout effort doit être récompensé : ce n’est pas parce que certains font du zèle que cela doit devenir le référentiel commun.

Aussi, vous devez montrer à vos équipes que leur travail a du sens : reconnaissez leurs réalisations, soyez toujours à l’écoute de leurs propositions, mais aussi de leurs émotions.

Ce n’est qu’en se sentant utile et valorisé que chaque individu de votre équipe aura cette envie de (re)faire partie du tout, de l’entreprise et des valeurs qu’elle véhicule.

Vos équipes ont donc besoin d’être guidées, que ce soit au niveau de leur travail, mais aussi du sens à donner à ce qu’elles font, vous devez renforcer votre leadership pour les soutenir.

Vous avez beaucoup à leur apporter dans le cadre de votre coaching !

Surtout en période d’incertitude l’esprit d’équipe est essentiel

Réfléchissez sur ce que vous pouvez leur apporter

Vous-même êtes dans une situation nouvelle, peut-être déroutante.

Mais vos responsabilités vous invitent à faire fi de cela et à faire passer le bien-être de vos collaborateurs avant toute chose.

Vous devez aller au contact de vos équipes pour mieux les coacher, c’est-à-dire en ne les laissant pas tomber.

Au téléphone, sur Skype ou Microsoft Teams, vous avez tous les outils pour entrer en contact avec eux et comprendre leurs besoins.

Placez-vous en leader serviteur durant la crise, pour que vos équipes ne pensent plus à l’incertitude : des recherches européennes et américaines ont démontré que s’investir émotionnellement auprès de ses collaborateurs augmente leur productivité, jusqu’à 41%.

Attention, on ne dit pas ici de faire ami-ami, mais bien de conserver votre position de manager.

N’oubliez pas de féliciter vos collègues pour le travail accompli, surtout si vous atteignez un objectif ou si vous obtenez une réussite inespérée, sans avoir peur d’insister un peu trop.

Cette fierté qu’ils en tireront sera une source de motivation supplémentaire pour continuer, malgré les incertitudes.

Voici maintenant quelques astuces concrètes pour coacher votre équipe, avec ou sans incertitude sur l’avenir !

Les astuces pour coacher votre équipe, même quand l’incertitude plane

Dans un premier temps, vous devez accepter que l’incertitude fasse partie de vos plans et que ce que vous entreprenez aujourd’hui puisse être bouleversé demain.

Plus tôt vous l’intégrez dans votre mode de management, plus vite vos équipes l’intégreront aussi : votre rôle de leader est clé dans la manière dont vos collaborateurs vivront cette crise.

Ils se souviendront vaguement des dossiers qu’ils ont gérés, mais très bien de la façon dont vous les avez traités durant la crise.

C’est pourquoi il est important de mettre l’accent sur la communication et d’anticiper les possibles sources de conflit, de tension ou de désaccord.

Instaurer une bonne ambiance au travail, cela peut aussi se faire en ligne, selon la manière dont vous rédigez vos emails, dont vous contactez vos collaborateurs, etc.

N’oubliez pas, dans cette optique, d’aborder régulièrement les sujets qui fâchent : retour au travail, statut financier de l’entreprise, conditions de travail à venir…

Faites-en un sujet facile à discuter en étant facilitateur et en vous montrant flexible.

Enfin, coacher votre équipe, c’est aussi renforcer vos liens : organisez des sessions de teambuilding ou de partage, même à distance, pour apprendre à mieux vous connaître.

Cela doit se faire dans un bon état d’esprit, avec beaucoup d’authenticité.

De cette manière, vous préparez la phase post-crise, une fois que vous pouvez reprendre des activités à un rythme normal…

Sans pour autant oublier ce que vous aurez appris en période d’incertitude !

L’entraide, la solidarité et l’écoute sont les trois piliers pour réussir votre coaching.

Et vous, quel leader souhaitez-vous être durant une crise ? À vous de le découvrir !  

VOTRE PANIER