Défi Entrepreneur: Programme intensif de 3 jours pour développer votre entreprise rentable même en partant de zéro (100% GRATUIT) - Cliquez ici sans plus attendre

DEVENEZ PLUS, DEVENEZ VOUS
Programme gratuit de 10 semaines pour affronter le blues de l’hiver
& l’incertitude de ce nouveau monde

Pourquoi il ne faut jamais viser la perfection ?


Que ce soit au travail ou dans votre vie personnelle, vous avez sans doute déjà entendu cette remarque : « ce n’est pas parfait ».

Notion subjective par essence, elle obsède les ménages et les entreprises, à tel point que l’idée même de faire quelque chose parfaitement semble impossible.

Si beaucoup pensent que l’idée de perfection est un objectif en soi à atteindre, il peut malheureusement s’agir, en pratique, d’un obstacle.

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi vous ne devez jamais viser la perfection, mais plutôt créer votre propre perfection. Explications.

Il est inutile de rechercher la perfection mais il faut viser l’excellence

La perfection peut constituer un frein

La notion de perfection est particulièrement subjective, elle répond à des attentes et des standards de société qui ne sont pas forcément véridiques.

Ainsi, il est facile de confondre perfection avec une forme de vérité : c’est ce processus qui est parfait, et auquel on devrait se soumettre.

Pourtant, imaginer la perfection comme un but ou comme un processus revient à poser des limites.

Comment laisser place à la créativité dans ce cas ?

Comment juger la performance de l’être humain, par essence imparfait ?

La perfection peut rapidement constituer un carcan qui va alors emprisonner la prise de décision : cela peut vous paralyser, la peur de l’échec étant trop grande ou trop difficile à gérer.

Par exemple, dans certaines entreprises, la notion de perfection est associée à tous les produits délivrés par l’entreprise : tout doit être parfait, sinon rien.

Par conséquent, les personnes n’entrant pas dans les standards de ces définitions sont vouées à l’échec.

Pourquoi serait-ce le cas ?

Cela est d’autant plus vrai en temps de crise, au cours desquels il est impossible de délivrer des produits ou des attitudes proches de la perfection.

Tout simplement, parce que ce n’est ni le propre de la nature, ni le propre de l’être humain.

Alors, prendre du recul devient nécessaire.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

Rien n’est jamais parfait, acceptez-le

Il est possible de trouver le cadeau parfait, l’emballage parfait, la destination de vacances parfaite…

Mais la notion même de perfection ne s’applique qu’à des choses irréelles, matérielles ou éphémères.

N’est-ce pas d’ailleurs pour cette raison qu’il s’agit d’un des sujets de prédilection des poètes ou des écrivains ?

Vous devez donc accepter une chose : il n’existe pas de leadership parfait.

Votre savoir-être et votre savoir-faire seront toujours contestés par quelqu’un, car la perfection est aussi une question de perception.

Elle est liée à la culture, à l’éducation, aux différentes expériences qui ont forgé la personnalité de tout un chacun.

Là où certains pourront qualifier votre parcours de « parfait », d’autres le qualifieront de « satisfaisant » ou « peu satisfaisant », ayant d’autres standards en tête.

Partez donc du principe que la perfection n’existe pas.

Le perfectionnisme est en revanche une chose qui s’accepte, mais il faut l’équilibrer pour ne pas tomber dans l’obsession de la perfection.

En tant que leader, vous devez aussi vous rappeler que la perfection, c’est la stagnation.

Pour progresser, vous devez sortir de votre zone de confort, essayer de nouvelles choses et prendre des risques, alors que c’est, par définition, l’inverse de la perfection.

Osez, agissez et créez un nouveau paradigme de la perfection !

Exploitez votre potentiel en faisant des erreurs

Beaucoup associent la notion de perfection à celle de performance : ce ne sont que les personnes qui ne font jamais d’erreurs qui sont parfaites.

L’erreur, ce serait l’antipode de la perfection.

C’est ce qui ne fonctionne pas dans un système.

Pourtant, c’est aussi la meilleure source d’apprentissage : comment ne pas faire deux fois les mêmes erreurs si vous n’en faites pas une ?

Comment faire grandir votre confiance en vous si vous ne réalisez pas que vous avez du potentiel et que vous avez des opportunités qui vous attendent ?

Le tout est d’adopter un état d’esprit ouvert, dans lequel vous tirez des bénéfices de vos erreurs, plutôt que de vous apitoyer dessus.

Vous devez mettre l’accent sur l’agilité mentale, capacité à gérer les émotions, à rebondir : à créer une nouvelle forme de perfection, celle qui consiste simplement à aller de l’avant.

Tirez profit de vos erreurs en exploitant au maximum votre potentiel, en vous rappelant que rien n’est impossible, contrairement à la perfection.

Tout n’a pas besoin d’être parfait pour accéder à la réussite

Pourquoi la perfection est impossible ?

Vous le ferez sans doute d’une manière différente, mais vous y parviendrez, à ce but que vous chérissez tant.

Ce qui compte, ce n’est pas tant de juger si votre parcours a été parfait, mais bien de juger si vous en êtes satisfait.

A partir du moment où vous tirez de la fierté de vos exploits, quels qu’ils soient, vous avez touché à la perfection.

N’oubliez jamais que les distractions, votre ego ou la compétition pourront vous freiner dans votre quête de perfection.

Vous aurez toujours quelque chose pour vous détourner de votre but parfait, que ce soit un manque d’énergie ou de motivation.

Préférez imaginer des stratégies plutôt que de vous donner des objectifs trop restrictifs, ou bien choisissez de répondre au défi de l’ego et de la compétition avec une grande confiance en vous.

Créez de l’empathie et inspirez votre entourage : voilà, la perfection, c’est que vous choisissez de créer.

C’est pourquoi vous devez créer votre perfection, c’est-à-dire un monde dans lequel vous évoluez sereinement, dans lequel vous développez vos compétences dans un but d’amélioration.

Si atteindre la perfection est un but pour certains, cela doit constituer une source d’apprentissage pour vous.

N’apprenez pas de la perfection, mais apprenez du chemin que vous allez parcourir pour chercher à l’atteindre.

Si la perfection est impossible et ne doit pas constituer un objectif en soi, le chemin pour y parvenir ne l’est pas : il suffit de vous armer d’une grande détermination, de confiance en vous et tâcher de vous améliorer chaque jour, afin de toucher de plus près votre propre monde parfait.

Alors, tentés ?

VOTRE PANIER