Défi Entrepreneur: Programme intensif de 3 jours pour développer votre entreprise rentable même en partant de zéro (100% GRATUIT) - Cliquez ici sans plus attendre

DEVENEZ PLUS, DEVENEZ VOUS
Programme gratuit de 10 semaines pour affronter le blues de l’hiver
& l’incertitude de ce nouveau monde

Comment gérer la contagion émotionnelle ?


Les émotions ne sont pas des choses dont on peut se prémunir facilement.

Pour autant, il existe des astuces pour distinguer les émotions positives des négatives, pour détecter les sources de contagion ou encore, pour transformer efficacement cette contagion en nouvelle force pour votre quotidien.

Découvrez toutes ces possibilités dans cet article !

La gestion de ses émotions est essentielle

Les émotions, positives et négatives

Parler de contagion émotionnelle revient à parler d’un paradoxe : tandis que le terme « contagion » est plutôt connoté de manière négative, les émotions sont à interpréter à double tranchant.

En effet, une émotion n’est pas neutre : elle est positive ou négative, et influence l’humeur, la motivation ou le moral de la même manière.

Dans une large mesure, elles influencent aussi l’état de santé ou le niveau d’énergie.

Le problème, c’est que les émotions sont par définition changeantes et évolutives.

C’est parce que nous sommes influencés par des évènements extérieurs, parfois contrariants, parfois agréables.

Ces évènements déterminent si nos émotions seront positives ou négatives et comment cela influencera notre corps et notre esprit : c’est ce en quoi consiste la contagion émotionnelle

Par exemple, louper son train pour le travail, arriver en retard et prendre des remarques de son supérieur, rater une remise de dossier, tout cela joue sur la confiance en soi et aura tendance à nous rendre plus vulnérables.

C’est une influence négative sur notre corps et notre esprit : c’est pour cette raison que la contagion émotionnelle doit être maîtrisée, en commençant par une compréhension et une maîtrise de ses propres émotions.

La gestion des émotions constitue un élément clé, surtout dans les relations humaines.

Découvrez la chaîne Youtube de Franck Nicolas – cliquez ici

 

L’influence de l’entourage dans la contagion émotionnelle

La contagion émotionnelle est un phénomène simple : vous êtes dans la rue, les gens crient et se mettent à courir, vous avez peur.

Ce sentiment qui vous envahit, c’est l’expression de la contagion émotionnelle : vos émotions prennent le dessus et guident vos actes, à cause d’un facteur extérieur.

C’est la même chose lorsque votre patron vous met la pression sur un dossier, avec des remarques cinglantes : votre chef vous communique alors son stress et ses doutes, ce qui devient un poids émotionnel pour vous.

Ce poids émotionnel génère des processus psychologiques et neurologiques qui vont influer sur votre humeur immédiate, mais aussi sur votre moral sur le long terme.

Apprenez à renforcer votre mental avec le programme audio “Incassable” de Franck Nicolas.

Vos émotions se manifestent à travers le body language, les expressions du visage ou encore, le ton de la voix.

Mais la contagion émotionnelle va bien plus loin que la surface.

Cela peut vous faire vous remettre en question, vous interroger sur vos objectifs et votre vie dans son ensemble.

Par conséquent, un entourage toxique aura tendance à avoir une influence très négative sur vous, en raison du haut niveau de contagion émotionnelle : colère, haine, trahison, violence des mots…

Pour vous protéger, vous devez d’abord faire en sorte d’évoluer dans un environnement sain, où le niveau de contagion émotionnelle est gérable, pour ensuite faire le point sur vos propres émotions.

Vous devez développer votre confiance en vous et votre leadership.

Il faut parvenir à maîtriser ses émotions, aussi bien de l’intérieur qu’à l’extérieur, afin qu’elles se transforment en réelle force.

Pour garder le contrôle il faut comprendre ses émotions

Utiliser les émotions comme une force et un levier d’actions

S’il est difficile de se prémunir totalement de la contagion émotionnelle, parce qu’un collègue peut aussi représenter un poids émotionnel pour vous, vous devez trouver des manières détournées de gérer cette contagion.

Si vous n’avez pas la possibilité de changer d’environnement, envisagez d’autres solutions.

L’une d’entre elles consiste à devenir plus familier de cette contagion émotionnelle, afin de mieux la gérer.

En effet, si vous êtes conscient que vos collègues peuvent représenter une menace pour vos émotions, vous allez pouvoir agir en conséquence : éviter cette personne, ne pas réagir à ces remarques…

C’est un travail de longue haleine, mais particulièrement efficace.

Reconnaître qu’il existe ce type de processus inconscients vous aidera à développer une résilience plus importante face aux évènements extérieurs.

Une fois que cette résilience se met en place, vous pourrez passer à la phase suivante : penser vos émotions, positives comme négatives, comme des leviers d’actions, en étant dans une phase de contrôle.

En voyant l’aspect positif des choses et en apprenant à relativiser, à prendre du recul, vous pourrez agir sans les freins de la contagion émotionnelle.

Vos émotions peuvent vous servir de véritable levier personnel et professionnel.

Découvrez comment débuter cette maîtrise indispensable à votre vie.

Gestion des émotions, nos conseils

Les émotions sont intimement liées à notre relation avec les autres, mais aussi avec nous-mêmes, c’est pourquoi il est essentiel de prendre soin de vous.

Se sentir mieux, rassuré, encouragé, surtout dans des périodes de trouble où la contagion émotionnelle est au plus haut, est important pour le maintien d’une santé mentale à toute épreuve.

Pour gérer vos émotions, il n’existe pas 36 solutions : travaillez sur vous-même.

Cela peut passer par la mise en place d’une routine quotidienne de qualité, alliant sport, bonne alimentation, pour vous redonner un haut niveau d’énergie et donc, de résilience.

Cela peut aussi passer par le suivi de modules de formation sur la résilience, la résistance au stress ou le développement personnel.

Enfin, cela peut passer par la pratique de la méditation, de l’écriture expressive ou de l’expression quotidienne de votre gratitude.

Entretenez des liens sains avec des personnes, même en ligne et à distance, pour vous conforter dans un environnement qui ne met pas en danger votre stabilité émotionnelle.

Bien entendu, savoir gérer une contagion émotionnelle ne se fait pas du jour au lendemain, et nécessite du temps, de l’expérience, de la persévérance.

Mais dans des conditions comme celles qui sont connues actuellement, où le confinement invite au retour sur soi, il s’agit d’une occasion idéale pour faire le point sur vos émotions et votre potentiel de maîtrise.

Et vous, comment allez-vous gérer ces prochaines semaines ?

VOTRE PANIER